AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I got an heart attack because of you ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kang Mari
Nombre de messages : 314
Date d'inscription : 12/04/2015
Pseudo : Obaa-chan



avatar

MessageSujet: I got an heart attack because of you ♥   Mer 24 Juin - 9:32


 
♥I got an heart attack because of you
   
   
«  La première fois que je t’ai vu, je suis tombée complètement amoureuse. Tes larges épaules, ton regard perçant, ta douce voix, j’en suis tombée amoureuse Mon cœur bat la chamade comme une adolescente de dix-huit ans. » AOA, Heart Attack
 
Nos cuisses sont collées les unes aux autres et des bruits de cuillère en fer teintant contre des bols en céramique me rappellent de bons souvenirs. Ca faisait longtemps que nous n’avions plus fait une soirée entre femmes. Ce soir, la petite famille est réunie, toutes les générations sont au complet, passant de ma grand-mère de quatre-vingts ans à ma petite sœur de dix-huit ans encore au lycée. Nous mangeons de la crème glacée, toutes agglutinées sur le canapé. Ma petite sœur dévore sans vergogne sa cinquième boule, elle a mélangé de ces saveurs ! Mon petit cœur de pâtissière saigne. Je lui tends la bombe de crème fraîche :

«  Met ça par-dessus, ça va camoufler le goût de ton mélange bizarre ! »

«  Che vais che que che veux ! » Tandis que je tente d’avoir accès à son bol et qu’elle le recule dangereusement vers maman, mamie s’écrie :

«  LES FILLES ! Un peu de sérieux ! J’aimerais savoir si Jackson va finir avec Emma ! »

«  Mais ch’est évident ! »

«  Emma a de la chance. » Je souffle, rêveuse, avant d’ouvrir la bouche, prête à accueillir un peu de saveur douce, sucrée et réconfortante. J’aimerais, moi aussi, qu’on m’embrasse sur une plage de sable fin sous un coucher de soleil romantique, mais il faut croire que je ne suis pas assez jolie. Soyons réaliste, mes cheveux sont biens maintenant, mais je suis une grande perche et je n’ai pas beaucoup de poitrine. Je ne suis pas une femme et j’ai un caractère de gamine, alors c’est couru d’avance non ? Je suis un véritable cœur d’artichaut, je tombe amoureuse très facilement, mais celui que j’aime ne me regarde jamais. Il est peut-être temps de saisir ma chance et de me déclarer…Mais s’il ne l’a pas encore fait, ça veut dire qu’il ne ressent rien pour moi non ? Pourquoi je pense à lui d’ailleurs ?

«  Mari ça va ? T’es dans la lune ! »

«  Elle doit penser à son prince charmant. » J’agrippe ma sœur par le cou pour lui frotter le crâne avec le poing. Nous adorons nous chamailler mais ça n’est jamais blessant, ça reste bon enfant, je suis heureuse d’avoir une petite sœur comme elle. En réalité, elle n’a pas tort, l’été arrive, et j’aimerais profiter de cette chaleur pour tomber amoureuse, à moins que ça ne soit déjà fait. Je pense éprouver des sentiments pour un client régulier de notre pâtisserie. Je sais bien que je ne le connais que très peu, que la boutique n’est pas ouverte depuis longtemps, je ne connais ce garçon que depuis peu, mais il y a quelque chose en lui qui me fait fondre. J’ai eu presque un coup de foudre. Quand il est entré pour la première fois, il avait cette aura magnétique, et quand il a levé les yeux vers moi, j’ai senti mon cœur s’accélérer. Jamais je n’étais tombée sous le charme du sexe opposé aussi rapidement, c’était comme si mon cœur était remonté dans ma gorge et avait emprisonné mes cordes vocales. Mes mains tremblaient et j’avais des difficultés à sourire, alors que ça ne me pose aucun problème d’habitude. Pour être honnête, au début, il était un peu étrange, mais je me suis fait une fausse impression. Dès qu’il me disait des choses, je croyais qu’il avait un ton de pervers, de prédateur sexuel, alors j’ai pris bêtement peur. Mais au fur et à mesure qu’il est venu ici, il est devenu adorable. Je m’en suis alors voulue d’avoir eu de tels préjugés sur lui et, en analysant peu à peu mes sentiments, je me suis rendue compte que j’étais peut-être réellement amoureuse. Je le fixais dès qu’il mangeait un de mes gâteaux, en espérant qu’il le trouve bon, et je ne cessais d’admirer ses traits fins et ses yeux magnétiques. Mais il n’est jamais resté bien longtemps, nous n’avons jamais eu le temps de bavarder. Je touche mes courts cheveux roses. Mari, il est temps de passer à l’action.

Une fois n’est pas coutume, je dors dans mon ancienne chambre d’enfants. J’ai des fournées à faire, tant pis, je me lèverai un peu plus tôt. Pourtant je ne parviens pas à trouver rapidement le sommeil, je suis enveloppée d’une espèce d’angoisse indescriptible. Ce n’est pas une peur désagréable comme celle de se retrouver devant le tableau de la salle de classe au collège ou au lycée, non, elle est excitante, elle m’empêche de dormir.

Lorsque le réveil sonne à quatre heures trente du matin, je tente d’ouvrir un œil. Ma tête tourne. Ce sont ces moments-là qui me font regretter d’être devenue pâtissière. Je ne suis pas du matin, mon professeur à Paris avait raison, celui qui m’avait engueulée après une bonne panne de réveil, rien ne justifie qu’un pâtissier arrive en retard à son commerce. Il faut être motivé. Je le suis, mais pas le matin. Je parviens pourtant à m’extirper de mon lit. Il fait chaud à Incheon, quoi qu’un peu nuageux, ces derniers jours, mais j’ai froid. C’est normal, il est tôt et j’ai peu dormi. Je file prendre ma douche et m’habiller en vitesse. Je fais tout comme un automate. J’ai opté pour un jean et un top en dentelle jaune. Comme j’ai un peu froid, j’enfile un sweat à capuche de même couleur par-dessus. Je glisse rapidement devant le miroir et passe une main dans mes cheveux courts. Vu leur couleur et la teinte dominante de mes habits, j’espère ne pas ressembler à une guirlande de Noël, mais bon, au moins c’est pétillant, plein de vie, ça me donne envie d’aller travailler. Je me maquille tout aussi rapidement et, sans rien manger, j’agrippe mon sac, enfile mes ballerines blanches dans l’entrée et sors. Je prends ensuite ma voiture, direction la boutique. Quand je l’ouvre, il fait à peine jour. Je m’en vais au fond de la boutique pour commencer mes fournées. Avec la chaleur du four et celle de la journée qui commence à pointer le bout de son nez, j’enlève mon sweat. De toute façon, portant un tablier rose, c’est plus confortable comme ça.

Il est huit heures. Je dispose les diverses sucreries dans la devanture et nettoie la salle. Il faut qu’elle soit parfaite, pour que nos clients s’y sentent à l’aise. Une fois que la disposition des tables et des chaises en fer forgé blanc me convient, je regarde la pièce propre et rangée, satisfaite. Je peux donc ouvrir la boutique, ce que je fais. J’éprouve toujours une certaine excitation quand je tourne le carton du côté «  ouvert » vers la rue. Je me place derrière mon comptoir mais commence à avoir faim. Tant pis, il est tôt, environ huit heures trente, ce n’est pas comme si un client allait débarquer, alors je prends une petite assiette et m’assois à une des tables du fond, pour pouvoir bondir derrière le comptoir si un client survenait, mais honnêtement, ça m’étonnerait, avec une assiette de gâteau. Je relève la tête, les bajoues remplies de mon petit déjeuner, vers une silhouette se tenant devant moi après avoir entendu le carillon sonner. Je suis affreusement gênée, mes joues s’empourprent. Je n’aurais jamais dû marquer «  ouvert » ou prendre mon petit-déjeuner, au choix, mais là je suis irrespectueuse envers un client. Et lui est certainement le dernier à qui je voulais montrer une telle image.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 


Dernière édition par Kang Mari le Mar 18 Aoû - 12:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Jae Hyun
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 24
Pseudo : As


Feuille de personnage
Carnet de notes:
Relations:

avatar

MessageSujet: Re: I got an heart attack because of you ♥   Mer 22 Juil - 12:01


Hey sweet heart ♡

Mari & Jae Hyun



Et voilà une nuit passée au bar qui s'achève. Il ne fallait pas s'étonner de voir Jae Hyun traîner dans cet endroit, il y passait le plus clair de son temps, des jours et des nuits entières. Il n'était cependant pas dans cet endroit pour la même raison que tous ces gens qui viennent s'amuser en buvant autant que leur porte feuille le permet. Lui, il travaillait ici, et c'est journées n'étaient pas des plus légère. Il lui arrivait d'enchaîner service de jour et service de nuit sans même prendre le temps de dormir ou de manger. Aujourd'hui, il s'était accordé une pause entre son service de nuit et celui de jour. Il était six heures du matin et il venait tout juste d'achever ses 24h de travail quotidiens. Pour être honnête, il était exténué, il avait faim et il avait une grosse envie de meurtre. Il faut dire que, cette nuit, les clients ont été assez turbulent et entre les cris et l'irrespect total envers les serveurs et les barmans, Jae Hyun avait eu du mal à se contenir. Enfin, tout s'était calmé vers les cinq heures et demi donc Jae avait pu passer sa dernière demie heure plus ou moins tranquille.

Une fois sortie du bar, Jae Hyun rabattu sa capuche sur sa tête et alluma une cigarette. Il en avait bien besoin après tout. Il prit la direction de son appartement, mains dans les poches, ignorant tout ce qu'il se passait autour de lui. Il allait sûrement faire une sieste et manger un bout avant de reprendre le travail. Il recommençait à neuf heures, il avait le temps. Arrivé chez lui, il se dirigea directement dans la cuisine où il se prit une bière. Il regarda un peu la petite "pièce", qui était plutôt un petit bout de la salle de séjour qu'on avait séparé par un comptoir. C'était l'anarchie totale en tout cas. On voyait des bouteilles de bière et des pots de nouille instantanée partout. En même temps, il ne mangeait pas grand chose d'autre, ce n'était pas comme s'il s'était déjà approché d'un fourneau dans sa jeunesse. Enfin, aujourd'hui il n'avait pas envie de manger ça, et puis, il devait passer à la pâtisserie. Il savait qu'il devait manger un peu plus qu'un petit gâteau, mais il devait le faire, la petite minette qui tenait cette pâtisserie avait attiré l'oeil du prédateur et il se devait de la rajouter à son tableau de chasse. Un mauvais sourire se dessina sur ses lèvres à cette pensée. Ça allait être facile maintenant, il avait repéré le genre de gars que la fille aimait, ce n'était qu'une question de temps pour qu'elle se retrouve dans son lit.

Jae jeta un petit coup d'oeil à la montre en or massif qu'il avait dérobé à un gros plein de fric il y a déjà un moment de cela. Il était encore assez tôt, la pâtisserie n'ouvrait pas avant huit heures, Jae avait le temps de dormir un peu. Il s'écroule sur son canapé et songea à un plan d'action. Il allait sûrement se la jouer parfait gentleman, gentil, attentionné, serviable et tout ce qui va avec. C'était facile de berner les femmes, ce genre de femme en particulier. Ce genre de femme. Ce n'était pourtant pas le genre de femme que Jae Hyun affectionnait. Lui, il était plus branché corps de mannequin avec un charme félin. Pourtant, cette petite pâtissière à l'allure de petite fille toute sage l'avait attiré. Il l'avait repéré au premier coup d'oeil et il a tout de suite voulu l'avoir. Dans son lit, c'est sur, mais il commençait à aimer ce petit jeu. Finalement, les filles mignonnes ce n'était pas si ennuyant que ça.

Un coup d'oeil à son téléphone pour voir une nouvelle fois l'heure et constater qu'il était toujours aussi tôt. Bon, Jae Hyun avait le temps de faire une petite sieste, ça allait passer le temps et ça pourrait le remettre d'aplomb pour la journée. Il allongea ses jambes sur la table basse en face du canapé et laissa sa tête tomber en arrière. Il aurait pu utiliser son lit, c'est vrai, mais il ne se sentait pas de bouger jusqu'à sa chambre. Il ferma les yeux et songea à la petite pâtissière. Il allait la voir bientôt, lui faire son petit jeu de séduction. C'en était presque excitant, mais ce n'était pas la même excitation que d'habitude. Était-il pressé de la voir? Nan, il ne fallait quand même pas abuser. Jae Hyun prit une grande inspiration et se vida la tête pour enfin s'endormir.

Ça n'avait pas été un sommeil très profond, la preuve, un peu plus d'une heure plus tard, il se réveilla. Il aurait aimé dormir encore un peu, mais l'habitude des nuits blanches ne lui permettait pas de se reposer très longtemps. Il finit donc par se lever, laissant la bière qu'il avait gardée à la main sur la table. Il se dirigea ensuite vers sa chambre où il se changea, optant pour un simple t-shirt noir, un jean troué et un gros gilet gris. Il passa rapidement dans la salle de bains pour se passer un peu d'eau sur la figure et remettre un peu d'ordre dans ses cheveux puis il se stoppa devant le miroir, se scrutant de haut en bas. Ce n'était pas bon, s'il débarquait habillé comme ça, ça allait tout gâcher. Il retourna donc dans sa chambre pour enfiler, cette fois, un jean slim et une veste en cuir, ce qui fit tout de suite un peu plus habillé. Un dernier passage devant le  miroir et le voilà parti en direction de la pâtisserie. Il était encore un peu tôt, mais ça devait sûrement être ouvert.

Il ne fut pas déçu lorsqu'arrivé devant la porte en verre, il vit le panneau "ouvert". Un petit sourire en coin souleva la commissure de ses lèvres puis il entra. Il regarda dans la boutique de l'air le plus innocent possible tout en s'approchant du comptoir. Lorsqu'il vit la jeune femme assise à une table en train de déguster une pâtisserie, il s'approcha d'elle, se pencha puis lui offrit un grand sourire.
- Est-ce que c'est ouvert?

Elle avait les joues pleines de crème et elle semblait horriblement gênée. C'était mignon. D'une manière faussement timide, Jae Hyun effleure doucement la joue de la jeune femme pour lui enlever un peu de crème. En temps normal, il ne se serait pas gêné pour lécher son doigt après ça, mais là, ça n'allait peut-être pas aussi bien passé. Il se contenta donc de regarder autour de lui à la recherche d'une serviette, faisant mine d'être mal à l'aise. Lorsqu'il se tourna de nouveau vers la pâtissière, il rigola légèrement, ne sachant pas vrai quoi dire, ni quoi faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Mari
Nombre de messages : 314
Date d'inscription : 12/04/2015
Pseudo : Obaa-chan



avatar

MessageSujet: Re: I got an heart attack because of you ♥   Jeu 23 Juil - 13:18


 
♥I got an heart attack because of you
   
   
«  La première fois que je t’ai vu, je suis tombée complètement amoureuse. Tes larges épaules, ton regard perçant, ta douce voix, j’en suis tombée amoureuse Mon cœur bat la chamade comme une adolescente de dix-huit ans. » AOA, Heart Attack
 
Tomber amoureuse, c’est commencer à avoir des idées bizarres qui nous trottent irrémédiablement dans la tête. Pourquoi est-ce que je me fais constamment des films avec Jae Hyun ? En y réfléchissant bien, ça voudrait dire qu’il m’attire ou que je l’aime, mais ces sentiments me font peur. Je suis gênée à l’idée de penser à lui me prenant par la main, me faisant courir sur du sable bleuté le long de l’océan nocturne, sous un filet de lumière laiteuse et lunaire, en riant comme deux gamins pris en faute. Je repense à la journée shopping que j’ai passée avec mon amie Jin Ah. Nous avons parlé des garçons que nous aimions. Je dois prendre confiance en moi et ne plus faire l’enfant. Après tout, je ne vois pas pourquoi ça se passerait mal si je venais à me déclarer à Jae Hyun. Il est très gentil et souriant, je sais qu’il ne se moquera pas de moi. Il se peut par contre qu’il ne partage pas mes sentiments et qu’il soit gêné par une éventuelle déclaration de la part d’une jeune fille fade telle que moi. En tous les cas, là n’est pas la question pour le moment. Je suis dans une situation délicate, prise en flagrant délit, la main dans le sac, par un client, et pas n’importe lequel. Il s’agit de Jae Hyun, celui qui occupe toutes mes pensées depuis quelques temps, celui auquel je rêve quand je regarde un film romantique, en me demandant si un jour une telle histoire pourrait m’arriver. Je sens mes yeux s’écarquiller de stupeur, ma bouche trembler, quand Jae Hyun essuie ma bouche débordante de crème avec son doigt avant d’aller à la recherche d’une serviette. Je suis tellement stupéfaite que je ne peux pas bouger pour l’aider à en chercher une. Je me sens misérable et heureuse à la fois, mon cœur gonfle à un tel point que j’ai peur qu’il ne finisse par éclater ou déborder de ma poitrine. J’ai été comme pétrifiée par le jeune homme et cette situation embarrassante. Une fois que je suis libre de ce sentiment qui m’a réellement médusée et que je recouvre l’usage de mes membres et de la parole, je me lève d’un bon et m’écrie en m’inclinant :

«  Oui oui c’est ouvert ! Je…Je suis désolée…Je…Je n’aurais pas dû agir comme ça mais il n’y avait pas de clients et j’avais faim et…je suis vraiment confuse…en plus vous vous êtes sali par ma faute…Est…est-ce que vous souhaitez toujours consommer ici ? Je vous offrirais votre consommation, c’est le moins que je puisse faire. » Je bafouille, je me sens rougir jusqu’aux oreilles, ce qui est très désagréable comme sensation, heureusement qu’Eun Mi n’est pas là, elle m’aurait ri au nez.

Je me sens comme dans un drama ! Nous sommes là, à rire niaisement, gênés. Mais d’un regard extérieur, nous sommes peut-être similaires à un jeune couple…Je secoue la tête pour enlever ces images de la tête. Ne pense pas à n’importe quoi Kang Mari, et dépêche-toi de servir le client au lieu de te projeter dans une histoire à l’eau de rose. Mais je n’en peux rien, son large sourire, ses yeux profonds, je ne peux pas m’empêcher de le regarder du coin de l’œil. Il me plaît, c’est indéniable, même si je suis naïve je sais bien ce que je ressens. Je suis tombée amoureuse, ni plus ni moins. Mais que pense-t-il de moi ? Que je suis incapable de faire mon travail correctement ? Pour lui enlever cette idée de la tête, je contourne le comptoir et me dépêche de reprendre la caisse et les commandes :

«  Alors, que désirez-vous ? C’est la maison qui offre ! » Je tente de me tenir la plus droite possible, lui décochant mon plus beau sourire, tentant de soutenir son regard tellement charismatique tandis que le mien doit ressembler à mon corps, tremblant comme une feuille et tentant de garder un minimum sa contenance. Jin Ah, Ga Yeon, Eun Mi,…Que dois-je faire ? Vous le savez sûrement vous, n’est-ce-pas ? Vous me diriez de foncer, que je dois le draguer, mais j’en suis tout bonnement incapable. Tout ce que je sais faire en présence d’un garçon qui me plaît, c’est lui parler de tout et de rien, et encore, après avoir pris énormément sur moi. Comment pourrait-il s’intéresser à moi ? Je comprends enfin ce qu’est l’amour. C’est encore différent de tous les garçons pour lesquels je suis tombée et qui ne m’ont jamais regardée, et pourtant leur comportement m’a rendue malheureuse, le simple fait d’avoir été invisible à leurs yeux au détriment de la plus belle fille sexy de ma classe me fait encore souffrir, alors je n’ose pas imaginer si ça devait arriver avec lui. Je l’imagine déjà entrant dans la boutique, au bras d’une fille qui serait tout ce que je ne suis pas, et cela me paralyse d’avance. J’articule avec difficulté :

«  Il ne fait pas très beau ces temps-ci hein ? » Je n’ai rien trouvé de mieux à dire, mais c’est vrai que l’ombre des orages et des pluies estivales plane sur Incheon depuis déjà quelques jours, ce qui n’ira pas en s’améliorant. Je pense que je vais encore squatter la chambre d’Eun Mi cette nuit…Je déteste les orages !

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I got an heart attack because of you ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

I got an heart attack because of you ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Résumé complet Saison 1
» raketa open heart (avec deux photos odieusement pillées à Alexandr2 du forum watch.ru)
» MARS ATTACK - ALIEN (MMS107 - MMS108)
» Malibu Shark attack
» Angel Heart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Incheon :: Incheon & ses îles :: Les rues :: Les restaurants et les cafés :: Premier Baiser-