AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Retrouvailles [Jang Hae na]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lee Shin
Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 30/08/2015
Pseudo : M



avatar

MessageSujet: Retrouvailles [Jang Hae na]   Jeu 17 Sep - 21:29




Retrouvailles
avec Jang Hae Na


"Je vous demande de continuer à chanter avec moi sur les routes du monde où vous êtes en chemin. Préparons-nous à des retrouvailles merveilleuses."

- Soeur Emmanuelle




Ensoleillé. En ce mois d’automne, le soleil continuait toujours de briller très fort dans ce ciel bleu, à Incheon. C’était inhabituel, mais qu’est ce que cela était bon et parfaitement adapté à la situation dans laquelle j’allais me trouver. Effectivement, ce fut un jour un peu différent des autres, non, aucun évènement artistique n’avait été planifié, les travailleurs ne venaient pas non plus protester dans la rue, pas la moindre grève du côté des transports en commun, non, rien de tout ça. Et pourtant cela restait un grand jour pour moi. Si je vous dis Hae Na, est ce que cela vous fait rappeler quelque chose ? Mais si, réfléchissez bien. Bah, quoi ? Vous ne voyez toujours pas ? Rooh, et pourtant j’ai toujours porté cette personne dans mon cœur. Elle a été la seule et unique personne du sexe opposé à laquelle je me suis attaché. Hae Na, Jang Hae Na, ma cousine de cœur. La deuxième personne en qui j’ai forgé toute ma confiance. En réalité il n’y a pas tellement de personnes en qui je l’accorde, il n’y a que Jae Hyun et Hae Na, et bien sûr mes deux parents adoptifs.

Je jetai un œil dans le miroir de ma salle de bain. Le peigne à la main, je coiffai cette touffe désordonnée après cette longue sieste à laquelle je m’étais adonné. Aujourd’hui nous étions samedi, et je ne travaillais, la majorité du temps que le soir. Cela était bien plus agréable, car je pouvais ainsi m’occuper de mes affaires durant la journée, libre à moi de faire ce que bon me semble. Je filai ensuite en direction de ma chambre, fouiller l’intérieur du placard pour en sortir un t-shirt blanc, une chemise à carreaux bleu, à manches courtes et un jeans blanc épais que j’enfilai en vitesse. Après cela je vérifiai si un message de sa part m’avait été envoyé, mais toujours rien. Je décidai tout de même de sortir, et filai en direction du Charlie Brown Café, lieu de rendez-vous que nous nous étions donnés. Alors que je regagnai les transports en commun, quelqu’un me bouscula en chemin. Je me tournai de façon à observer ce dernier et découvrit une demoiselle. On aurait dit une étudiante. « Ex… excusez-moi… je n’ai pas fait exprès…  je ne voulais pas…», « C’est bon. Pas la peine d’en faire tout un plat. » Dis-je en lui coupant net la parole. Disons que j’étais assez pressé, et avec cette foule qui n’arrangeait rien je n’avais pas de temps à perdre. Je ne fis pas plus attention à cette dernière et décidai de reprendre mon chemin, mais alors que je m’apprêtai à me jeter à l’intérieur de la navette, quelqu’un décida de me retenir par le bras. Je fronçai les sourcils et me tournai en direction du fauteur de trouble. À ma grande surprise je reconnu cette même personne. « Attendez ! J’aimerai vous inviter à prendre un café… » J’écarquillai les yeux alors qu’elle continuait dans ses aveux. « Je… je sais bien que c’est assez déplacé mais… disons que… je vous ai vu danser sur… », « Navré, je n’ai pas de temps à perdre. » Voilà que je coupai court et montai dans la navette suivante.

Quelques arrêts plus loin je descendis de la navette, et une goutte d’eau vint s’écraser sur le bout de mon nez. Puis, une seconde, et une troisième, et vint ensuite toute une rafale. Zut, je n’avais même pas mon parapluie avec moi. « Shit… » Je couru tout de même sous la pluie, parmi la foule de personnes qui cherchait un endroit sous lequel s’abriter. Puis finalement j’arrivai à destination. Trempé de la tête au pied. Je vérifiai alors mon portable sans toujours n’avoir reçu aucun message, ni même un appel manqué. Sans doute son train avait-il été en retard, ou rencontré un quelconque problème. Je décidai alors de prendre une table près de la vitrine, de sorte à ce qu’elle puisse m’apercevoir facilement lorsqu’elle arrivera. En attendant, je commandai simplement un verre d’eau. Comme si la flotte que je m’étais prise n’avait pas été suffisante.



© O'Daim
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jang Hae Na
Nombre de messages : 499
Date d'inscription : 12/01/2015
Age : 25
Pseudo : Laady/Heerin


Feuille de personnage
Carnet de notes:
Relations:

avatar

MessageSujet: Re: Retrouvailles [Jang Hae na]   Jeu 24 Sep - 14:55





Shin & Jenna ❥



Sur excitée était le terme. Oui j'étais tellement heureuse aujourd'hui, il n'y avait rien qui pouvait gâcher cette journée. J'avais l'air d'une enfant à qui on avait promis d'aller au parc d'attraction. Ouais c'était ça à peu près. Pourtant, c'est un homme qui me mettait dans cet état euphorique. Oui, qui l'aurait cru ? Mais bon, ce n'était pas n'importe quel homme, c'était l'un des hommes de ma vie. Depuis que Shin avait rejoint notre famille, j'avais un peu l'impression qu'une certaine gaieté avait envahi ma vie. Tout comme mon père, la relation que Shin et moi entretenons sont la preuve que les liens du sang ne veulent rien dire.

Je ne lui très peu parlé de ce que j'ai vécu après que Jae Hyun ait quitter mon lycée, ni même que ceci à été l'une des raisons principales de mon exil aux États-Unis imposé par mes parents. J'avais une confiance totalement aveugle en Shin. C'est sûrement la seule personne qui, je sais, ne pourra pas me trahir quel qu'en soit la circonstance. Peut être qu'a l'époque j'aurais dû me confier à lui. Je me rassure parfois en me disant que les choses auraient été différentes. Enfin bon, comme je l'ai dit, c'est seulement pour me rassurer. Je ne pense pas qu'il aurait pu faire quelque chose contre tous ce qui m'est arrivé. Enfin bref. Je me préparais à une vitesse folle, en circonstance de la journée ensoleillée qui s'affichait à travers ma fenêtre, n'oubliant pas de me maquiller et prendre mon sac avec moi


**********

La musique grondait dans mes oreilles, je n'écoutais quasiment pas l'air sifflé dans mes oreilles. Tous ceux à quoi je pensais c'était à mon cousin. Je pense que les personnes dans le métro ne devaient pas comprendre pour quelle raison j'affichais un tel sourire béa sur mon visage. Mais qu'importe. Shin devait tellement avoir changé depuis la dernière fois qu'on s'est vu. A l'époque j'avais encore ma longue chevelure indomptable c'est pour dire. Rien qu'a cette pensée, je fus vite amusée de savoir comment il pourrait réagir face à "La nouvelle Jenna". Enfin surtout physiquement. Je ne sais pas si j'avais autant changé mentalement. Enfin je supposais que c'était le cas. Sortait de mes pensées en levant les yeux sur le nom de la station. Je poussais un soupir... Génial j'ai raté ma station et il va falloir que je marche un peu jusqu'a mon rendez-vous. Ça ne me dérangeait pas plus que ça... jusqu'à ce que je sente une première goutte s'abattre sur mon nez avant qu'un torrent ne vienne m'assaillir. J'avais tellement la poisse je n'y croyais pas. J'étais contente d'être en basket. Je me mettais à courir sous la pluie, utilisant mon sac en guise de parapluie. Le souffle saccadé, j'arrivais a destination. Comme pour me débarrasser d'une certaine quantité dans mes chevelure je passais ma main dedans. C'était bien utile de prendre une demi heure pour se coiffer. Je commençais à chercher Shin du regard puis une fois que je remarquais une silhouette qui me parlait un peu plus, je n'ai pu m'empêcher de sourire bêtement avant de m'approcher lentement de lui.

« Je vois que la pluie ne t'as pas non plus épargné…. »

Un minuscule rire traversait mes lèvres puis très rapidement, mes bras vinrent encercler son cou, le compressant contre moi. C'est tellement apaisement sur le moment.

« Si tu savais à quel point je suis tellement heureuse de te voir je te jure. Ça faisait tellement longtemps »

Je m'éloignais un instant de lui l'observant très rapidement, encore du mal à imaginer que l'une des personnes les plus importants de ma vie se tenait là, devant moi. C'était presque trop beau. Je pris le temps de m'installer devant lui, continuant à le détailler du regard. Il avait bien changé du gamin qui a rejoint notre famille il y a quelques années. On peut dire qu'il était un véritable homme désormais.

« D'ailleurs ça m'a surprise de recevoir un message de ta part. Tu es Incheon combien de temps ? Je devrais dire quand est-ce que tu es arrivé en ville ? J'aurais pu venir t'accueillir moi-même »

Notre temps est souvent limité quand il vient à Incheon ou alors quand je vais Namyang alors je voulais profiter de tout le temps avec lui. Donc c'est vrai que j'aurais aimé qu'il me dise qu'il comptait passé et même si je suis prise par mon boulot, j'aurais trouvé un moment pour passer du temps avec lui.

« Et même tu loges où en ce moment ? Pas l'hôtel j'espère. Parce que si c'est le cas, je t'assure que tu vas venir chez moi tout de suite. »

Parce que je sais que s'il s'était chez mes parents, je sais que ma mère, pipelette comme elle est et sachant les sentiments que je porte pour Shin se serait empressé de me dire qu'il était là. Je lui adressais un sincère sourire, quelque peu maladroit dû à mon comportement. Je me frottais la nuque nerveusement

« Je suis désolée mais je suis tellement surexcitée de te revoir. Ça fait quoi, 6, 7 ans que nous ne nous sommes pas vus face à face ? Quasiment avant que je parte quoi. »

Bien sûr, même quand j'étais aux Etats-Unis, je n'ai pas perdu contact avec lui - contrairement a d'autre - Je l'appelais de temps en temps, on se parlait via internet. Mais bon, les contacts virtuels ne sont jamais aussi bien que les véritables contacts. Enfin, je voudrais vraiment qu'on réussisse à rattraper le temps perdu a présent
Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laadysworld.tumblr.com
Lee Shin
Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 30/08/2015
Pseudo : M



avatar

MessageSujet: Re: Retrouvailles [Jang Hae na]   Ven 20 Nov - 1:40


RetrouvaillesJang Hae Na & Lee Shin

En réalité je n’avais pas attendu bien longtemps, oui, car à peine avais-je posé mon derrière sur cette chaise, qu’une jeune femme aux cheveux blond avait pénétré l’enceinte du commerce. Je n’avais pas tellement fait attention pour tout vous avouer, mais ce fut seulement lorsqu’elle prit la parole que je relevais automatiquement la tête, en direction de cette dernière. Mes yeux s’étaient écarquillés à ce moment là, et un large sourire s’était étiré sur mes lèvres. Non, je ne rêvais pas, c’était bien elle, Hae Na, ma très chère cousine de cœur. Encore sous l’effet de choc, si je puis dire, je n’avais pas même eu le temps de me lever sur mes deux pieds, prêt à l’accueillir, que ses bras venaient déjà s’agripper, et entourer mon cou.  Elle me serra tout contre elle, tout aussi ravie de me revoir après tant d’années écoulées. « Tu m’as manqué toi aussi. Tu ne peux pas t’imaginer comment ce fut difficile après ton départ ! » Petit à petit ses bras s’étaient détachés de mon étreinte et, reculant de quelques pas, elle m’observa avec attention, comme si elle essayait de vérifier si quelque chose avait changé chez moi. Y en avait-il ? Sûrement, je n’en savais rien en réalité, je n’y avais jamais fait attention, et les seules personnes susceptibles de s’en rendre compte, de remarquer un changement ou non, sont bien vos proches. On aura beau se regarder dans un miroir, jamais on ne verrait nos défauts, ou un quelconque changement, n’est ce pas ? Elle finit par se joindre à moi, et prit place sur l’autre chaise de libre. Et avant même que l’un de nous ne poursuivi dans la discussion, je demandais à une serveuse de nous apporter quelque chose de chaud et sucré à savourer en ce temps bien pluvieux. Je lui laissais le choix de choisir pour nous, précisant que je désirai qu’elle nous apporte la meilleure boisson.

« Je me doute bien, oui. Mais je ne voulais pas t’embêter, tu avais certainement mieux à faire que de venir me chercher à la gare. Ne t’en fais pas. » Je me tus un instant avant de reprendre. « Je suis sur Incheon, depuis peu. Cela fait seulement quelques semaines. » Aïe ! Je la sentais venir, me piquer une petite crise pour avoir oser attendre aussi longtemps avant de la contacter. Tant pi, au moins, je ne lui avais pas mentis. Je ne le pourrai d’ailleurs, pas avec elle, non. « Et rassure toi, je ne vis pas à l’hôtel. Je loge dans une chambre d’hôte, le temps de me dépanner, gagné suffisamment avant de pouvoir prendre un studio. » Un large sourire s’était dessiné sur mon visage alors qu’elle venait une fois de plus me partager sa joie de me retrouver. À ce moment la même serveuse revint avec nos deux tasses, la remerciant je n’avais même pas songé à lui demander ce que pouvait bien contenir nos tasses, disons que j’avais préféré garder la surprise, en espérant tout de même que ce n’était pas dégelasse à ingurgiter. Testons. Je bus une gorgée, une fine gorgée de ce liquide extrêmement brûlant qui n’avait su, d’ailleurs, épargner mes lèvres. Dans l’élan et la surprise, je fis renverser un peu de ce liquide sur mon jeans blanc. C’était bien ma veine aujourd’hui ! Moi qui attendais ce jour avec impatience en espérant qu’aucune gaffe ne se produirait, et bien j’avais tout gagné ! Je pinçais avec force ma lèvre inférieure me retenant de hurler du au liquide bien brûlant qui avait tâché mon pantalon, et venait former, je pense, une grosse marque bien rouge, d’une brûlure sur ma peau. « Et merd… » Je me retenais jetant un coup d’œil en direction d’Hae Na. Elle me connaissait, mes habitudes et moi, mais j’essayais tout de même de me retenir de prononcer d’aussi mots grossiers, mais surtout en ces retrouvailles.  « Je reviens ! » Je filais droit au toilettes et essayais de faire disparaître la tâche avec un peu de savon et d’eau, mais rien n’y faisait elle restait toujours là, bien qu’on la voyait moins.

Après quelques minutes je revins m’asseoir et laissais échapper un soupir d’entre mes lèvres. « Ce n’est vraiment pas mon jour ! Mais au moins je suis bien content d’avoir pu te voir aujourd’hui ! Tu apportes un peu de gaieté en cette journée bien poisseuse ! »  

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jang Hae Na
Nombre de messages : 499
Date d'inscription : 12/01/2015
Age : 25
Pseudo : Laady/Heerin


Feuille de personnage
Carnet de notes:
Relations:

avatar

MessageSujet: Re: Retrouvailles [Jang Hae na]   Sam 28 Nov - 18:38





Shin & Jenna ❥



J'ai eu un pincement au coeur lorsque qu'il m'avoua avoir été affecté par mon départ. Si les circonstances étaient différentes, si je n'étais pas tombée dans les griffes d'un démon, je ne serais jamais partie. Mais bon je n'étais qu'une gamine faible et dépendante. Est-ce qu'aujourd'hui c'était différent ? Je n'en sais rien.

Une fois que la serveuse ait prit notre commande a chacun, je ne pouvais pas m'empêcher de déformer mon visage en une moue mécontente. Très rapidement ma main se retrouvait sur son bras


« Yah ! Tu crois que tout ce que je pouvais entreprendre avait plus d'importance que toi ? T'es vraiment bête alors »

Je ne pouvais pas m'empêcher de rire. Il y avait mon travail certes, mais je n'aurais pas hésité une seule seconde à le quitter pour retrouver. Tenant ma tasse réchauffée entre les mains je l'emmenais à mes lèvres, appréciant cette chaleur se reprendre dans mon corps frigorifié. Je continuais a écouté mon cousin répondre à la pluie de question que je lui imposais. Je ne pouvais m'empêcher de claquer ma langue contre mon palet déjà agacés. Ce qu'il pouvait être têtu celui là. Ce n'est pas pour rien qu'on s'entend si bien. Soudainement, je le voyais verser sa boisson sur le lui. Bien sûr, un cri de surprise traversait mes lèvres, paniquée sur le moment. Je ne pouvais pas m'empêcher d'étirer mes lèvres en un sourire amusé lorsqu'il retenait sa vulgarité de sortir de sa bouche. Je lâchais un rire d'une telle légèreté, divertie par la scène qui venait de se dérouler sous mes yeux. Ah... Il était irrécupérable. Si en apparence il ressemblait plus à un homme, dans son caractère il restait le même dans mon souvenir.

Quelque part ça me rassurait. Je ne voulais pas perdre le Shin que j'aime tant. A ce moment je ne pouvais pas m'empêcher de penser à Jae Hyun. Une pointe de tristesse piquait mon coeur en repensant à notre dernière confrontation. Lui aussi n'avait pas changé niveau caractère. Ces deux-là faisait bien la paire dans ma vie. Alors que la présence de mon cousin se fit à nouveau entendre, je ne pouvais pas me retenir de lui adresser un sourire compatissant suite à sa mésaventure, mais il tentait aussi de cacher mon véritable malaise et sentiments noirs ; ce sourire qui se devenait vite embarrassé lorsque qu'il m'avoua ensoleillé sa journée.  Une légère teinte rosée enflammait mes joues alors. Il était tellement adorable lui aussi ! Ça me gênait tellement qu'il me dise ça. Aigo, je devais tellement ressembler à une adolescente. Ridicule


« On a l'air bien beau toi et moi. Entre celui qui a une tâche pas totalement discrète et celle qui a participé à un concours de t-shirt mouillé. Je pense qu'on va éviter le blanc un bon moment »

Je mis à ricaner bêtement suite à mon idiotie. Je voulais qu'on détende un peu l'atmosphère et qu'on rigole de notre poisse mutuelle - même si je pense qu'il est à un niveau au-dessus de moi -.

« Je me rends compte à quel point ca m'avait manqué ce genre de conneries avec toi. »

Je finissais par planter mon regard dans ma tasse encore brûlante entre mes mains. D'une voix plus sérieuse, cependant faible en soit

« Tu sais... Je me suis toujours voulue d'être partie comme ça, te prévenant un peu tard. »

Il n'a su que j'ai quitté le pays seulement après que je venais de poser mes bagages aux États-Unis. En même temps, mes parents m'ont expédié là-bas tellement vite.

« Et surtout que je ne t'ai jamais expliqué les réel raison de mon départ. Enfin tu as sûrement déjà idée de la raison »

Je lui avais vaguement parler des brimades que je subissais de la part de mon démon personnel en même temps que le fait Jae Hyun m'ait laissé tomber au moment où j'avais le plus besoin de lui. Cependant, il y a tellement de choses que j'ai omis de lui dire comme la raison commune de ces deux problèmes... Je ne veux pas qu'il m'abandonne lui aussi s'il venait à savoir que je suis homosexuelle. Ça, je ne le supporterais pas. J'inclinais légèrement la tête, ne me sentant pas encore prête à affronter son regard

« En tout cas sache que je suis désolée par rapport à tout ça Shin »
Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laadysworld.tumblr.com
Lee Shin
Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 30/08/2015
Pseudo : M



avatar

MessageSujet: Re: Retrouvailles [Jang Hae na]   Mer 16 Déc - 20:11


RetrouvaillesJang Hae Na & Lee Shin

Il est vrai qu’après son départ inattendu j’avais eu du mal à digéré le fait qu’elle ne m’en avait pas touché un mot avant de s’en aller, avant de disparaître en silence. Je lui en avais voulu, et même si intérieurement j’avais eu du mal à digérer son départ, je ne lui avais jamais partagé mes sentiments enfouis au fond de mon cœur. Au fond, j’avais bien conscience qu’un jour nous n’allions pas demeurer éternellement ensemble, pour toujours, que chacun s’envolerait selon ses projets, et c’est ce qui arriva. Nous fûmes séparés, pendant un long moment, mais jamais je n’avais cessé de penser à eux. Qu’étaient-ils devenus ? Que faisaient-ils ? Étaient-ils heureux ? Chaque jour je me posais sans cesse d’innombrables questions, des questions à laquelle je n’avais pas de réponses, seulement parfois. Il a toujours été difficile pour moi de pouvoir exprimer mes sentiments avec clarté, accorder ma confiance à un inconnu, avoir des amis, plaire aux autres. La sociabilité n’a jamais été mon fort. Et pourtant, je les ai rencontrés. Ils ont croisé ma route, et nous nous sommes de suite entendus, pour la première fois. Quel étrange sentiment s’était emparé de moi ces jours là, moi qui avais pour habitude d’être seul, aujourd’hui je ne l’étais plus. Pouvez-vous vous imaginez un instant le sentiment qui pourrait vous habiter lorsque vous comprenez que quelqu’un tient à vous ? Que quelqu’un se soucie de vous ? Qu’on souhaite immortaliser avec vous des instants qui deviendront par la suite, inoubliables ? Il m’était difficile de lui en vouloir, car au final je lui étais bien plus reconnaissant qu’autre chose. Que se serait-il passé si je n’avais pas connu Jae Hyun à l’orphelinat ? Si nous n’avions pas, ensembles, provoqués nos tuteurs qui ont finis par céder en nous envoyant vers d’autres horizons ? Je n’aurai certainement non plus rencontré Hae Na.

Pendant qu’elle continuait dans ses aveux, je ne l’interrompis une seule seconde, le souffle coupé, le regard focalisé sur sa personne, je l’écoutais attentivement. Je savais qu’elle ne mentait pas. J’avais parfaitement conscience que chacun des mots sortit de sa bouche était fruit de vérité. Elle se répétait, insistait, hésitait. Il n’y avait mensonge, non.

Alors qu’elle terminait en laissant échapper mon prénom, je ne pu m’empêcher de me frotter l’arrière du crâne, embarrassé, ne sachant que dire qui ne puisse être maladroit je gardais le silence pendant de brèves secondes. « Tu sais … » J’hésitais. « … te dire que je ne t’en ai pas voulu serait te mentir … » J’hésitais de nouveau. « … mais au final, je comprends. » J’étais parvenu à lui dire même si j’évitais les détails, je lui avais dit et cela me soulagé d’un peu.

Je me tu après cela. Il n’y avait nul besoin de remuer le couteau dans la plaie, et j’osais espérer qu’après ces mots que je lui avais adressés elle se sentait déjà un peu mieux elle aussi. Toutefois, une chose m’intriguait, j’avais le besoin qu’elle me révèle ce qui c’était réellement passé. Concrètement je ne savais rien, je n’avais uniquement qu’en possession quelques pièces du puzzle, il me fallait le compléter, et le seul moyen pour comprendre les raisons réelles qui l’ont amené à partir était qu’elle me le dise.

« J’aimerai savoir ce qui c’est passé Hae Na. Pourquoi comme ça ? Pourquoi partir sans ne m’avoir rien dit ? Qu’est ce qui t’as forcé à fuir ? » J’ignorais si le mot « fuir » allait lui plaire, mais j’avais bien la sensation que c’était ce qui c’était passé, sinon pourquoi aurait-elle insisté sur le sujet ? Et pourquoi avoir attendu jusqu’à maintenant ?  

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles [Jang Hae na]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles [Jang Hae na]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arios et Chaos - les retrouvailles
» 2x03 - School Reunion (L'École des retrouvailles)
» Retrouvailles
» Retrouvailles familiales
» Le nouveau cf de la marque Cartier avec Jang Geun Suk et Lee Min Jung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Incheon :: Incheon & ses îles :: Les rues :: Les restaurants et les cafés :: Charlie Brown Café-