AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Hwang Katherine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hwang Katherine
Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 25
Pseudo : Juh



avatar

MessageSujet: Hwang Katherine   Lun 23 Juin - 22:41


Hwang Katherine




hi friends ! mon nom à moi c'est Hwang Katherine ! je suis né(e) le 25/04/1992, à New York: si tu es doué en maths, tu auras compris que j'ai donc 22 grosses années à mon actif. actuellement, je suis travailleur, plus précisément styliste. mon adorable personnalité fait en sorte que l'on m'identifie en tant que Diplomat, alors que ma belle gueule me fait drôlement ressembler à Park Hyo Min (T-ara). pour en savoir plus, je te conseille de lire ma fiche... et oh, avis aux intéressé(e)s, je suis célibataire endurcie et j'aime les pokémons. Ou les garçons aussi..
survoles-moi ⤴️

caractère
Katherine n'a pas une personnalité très compliquée, même si elle déteste montrer aux autres ce qu'elle ressent. En effet, le milieu aisé qu'elle a fréquenté lui a appris à se forger une carapace et à dissimuler ses sentiments quand elle le désire. Elle ne montre aux autres que ce qu'elle veut bien leur montrer, rares sont les fois où elle laisse échapper ses émotions malgré elle. Pour avoir droit au visage de la vraie Katherine, il faut faire partie de ses proches et des personnes auxquelles elle accorde sa confiance, chose qui n'est pas facile. En effet, la jeune fille est avant tout méfiante et a du mal à croire les gens sur parole, cela prend du temps. On a d'ailleurs tendance à la croire misanthrope quand on la connaît bien, puisqu'elle semble fermée aux autres et les mépriser en les jugeant tous hypocrites. Elle n'a toujours pas pardonné à ses parents pour la négligence dont ils ont fait preuve à son égard et pense que la réussite sociale ne mène qu'à la froideur et à l'indifférence. Néanmoins, malgré sa carapace, Katherine n'en demeure pas une personne franche qui n'a pas peur de dire ce qu'elle pense. La moindre petite provocation peut la faire réagir au quart de tour si les circonstances le lui permettent. Jamais elle ne se laissera marcher par les pieds et jamais elle ne supportera le moindre affront : si vous l'humiliez ou si vous l'énervez, elle se vengera pour sûr et sans le moindre scrupule. C'est également une fille très sociable qui n'a pas peur des autres et qui n'hésite pas à aller vers eux si elle en a envie. Elle engage facilement la conversation et son ouverture d'esprit lui permet d'aborder beaucoup de sujets. Si elle fait parfois preuve de retenue lors de grandes réceptions par exemple, elle n'en demeure pas moins une jeune fille pleine de vitalité qui vit avec son temps et qui n'a pas de tabou. Elle est d'ailleurs toujours prête à s'amuser dès qu'il le faut et organise souvent des soirées dans son appartement quand elle en a l'occasion. Katherine déteste la solitude, elle aime bien retrouver ses amis pour parler ou faire quelque chose : hyperactive, il est également difficile de la convaincre de rester chez elle pour parler autour d'un café dans son canapé. Oubliez. Katherine a besoin de bouger, de vivre pleinement sans retenue et sans obstacle. Elle aura bien le temps de se reposer plus tard après tout. Au travail, c'est une jeune femme consciencieuse et appliquée qui fait attention à ne pas laisser le moindre détail au hasard. Perfectionniste, elle donne toujours le meilleur d'elle-même, même si elle aspire à devenir styliste, elle fait de son mieux à son poste actuel. Néanmoins, elle a une fâcheuse tendance à faire passer son intérêt avant celui des autres : c'est une petite égoïste qui se laisse rarement amadouer par le premier type inconnu dans le besoin. Trop longtemps mise de côté par ses parents, elle a décidé de penser à elle et à vivre sa vie comme elle l'entend, même si ça doit être au détriment des autres. Elle peut même se révéler manipulatrice si l'occasion se présente pour tourner en sa faveur et c'est une très bonne menteuse, à croire qu'elle aurait dû être actrice. Alors oui, elle a un joli minois innocent mais attention, les belles roses ont leurs épines auxquelles il ne vaut mieux pas se piquer.
histoire
Katherine est née à New York le 25 avril 1992 d'une mère américaine et d'un père sud-coréen. La petite fille, cadette de sa famille après un frère de deux ans son aîné, a vu le jour dans un contexte radieux, la situation familiale ne pouvant pas être au plus beau fixe. En effet, Monsieur Hwang est l'héritier d'une importante chaîne de bijouteries très renommée, qu'il a repris depuis dix ans à ce moment-là. Quant à Madame Hwang, pas moins méritante, elle s'est imposée rn tant que propriétaire d'une boutique de chaussures de luxe, dont la qualité est de renom. Le cadre social de Katherine semble donc être au mieux pour accueillir cette deuxième enfant et à la grande surprise de tous, il s'agit d'une fille cette fois. On lui a d'ailleurs attribué le nom de la grand-mère de Madame Hwang, qui comptait beaucoup pour cette dernière. Après elle, elle mit encore deux enfants au monde trois ans plus tard, des jumeaux et – quelle chance ! - de faux jumeaux, un garçon et une fille. Le portrait de famille idéal en somme et qui fait bonne impression partout où l'on passe. En fait, la vérité est un peu différente de ce qu'on veut bien en laisser voir aux gens.

Si les parents Hwang ont toujours vanté les mérites de leurs quatre enfants, ces derniers se débrouillaient moins bien et se sentaient aussi moins heureux que ce qu'on prétendait aux autres. Katherine n'échappa pas à la règle et connut, comme chacun de ses frères et sœur une nounou pour s'occuper d'elle. Les parents se trouvant la plupart du temps au travail, il leur était difficile d'être présents pour leurs enfants adorés. Néanmoins, ils compensaient cette absence par nombre de présents plus extraordinaires les uns que les autres. Cela combla la petite Katherine quelques temps et finalement, quand elle arriva à l'école primaire, elle sentit néanmoins le vide demeurer en elle, ce besoin d'affection jamais satisfait. La nounou était gentille mais ce n'était pas sa mère, elle ne pouvait pas remplacer ses deux parents. La visite des grand-parents de temps en temps suffisait à lui rendre le sourire mais au fond, elle n'a jamais accepté l'absence continue de ses parents, même si elle n'en disait rien, tout comme Edward, son frère aîné. Les jumeaux, Mike & Lily, au contraire se montraient de plus en plus incontrôlables et réclamaient Papa et Maman à n'en pas finir. Cependant, cette absence d'adultes, incita les quatre enfants à se rapprocher et à bien s'entendre. Katherine appréciait beaucoup la compagnie de son frère aîné et elle aimait également s'occuper des benjamins quand ceux-ci avaient besoin d'affection. Les deux aînés prenaient en effet quotidiennement soin des deux plus jeunes quand ceux-ci voulaient jouer et une bonne entente compensa le manque d'affection parentale. Parallèlement, quand ils se rendaient aux réceptions avec leurs parents, les quatre enfants se tenaient parfaitement bien, comme des anges et chacun en venait à envier leurs parents.

Seulement à force d'absences qui devenait purement de la négligence, les quatre anges ont fini par abandonner leur pureté. Le premier fut naturellement Edward. Les parents jugeant qu'ayant atteint ses quinze ans il était capable de prendre soin de toute la petite tribu, renvoyèrent la nounou sans autre forme de procès. Les enfants ne purent même pas lui dire au revoir. Il se révolta contre ses parents les rares jours où ceux-ci étaient de passage et critiqua leur manque flagrant de responsabilité en ce qui concernait la famille. Il alla même jusqu'à leur lancer au visage qu'ils ne s'étaient jamais conduits en vrais parents à leur égard et qu'ils n'avaient fait d'enfants que pour assurer l'avenir de leurs deux entreprises. Katherine ne put qu'observer son grand frère, muette et choquée par cette vérité qu'elle entendait résonner pour la première fois de la bouche de quelqu'un. Dans son cas, l'absence cruelle de parents était bien visible : elle n'avait aucune motivation et n'obtenait que des notes médiocres, ne trouvant même pas d'intérêt à améliorer celles-ci. Il n'y avait personne chez elle pour les voir, alors à quoi bon ? Au-delà de l'échec scolaire que lui prédisaient déjà plusieurs de ses professeurs, elle avait également abandonné l'image de la jolie petite fille parfaite et avait adopté un look plus sombre, le look gothique. Monsieur et Madame Hwang y ont à peine prêté attention le jour où ils sont rentrés et que leur fils aîné leur a craché leurs quatre vérités contre toute attente. La situation ne pouvait plus durer, il fallait trouver une solution. On envoya les quatre enfants en Corée du Sud, à Ulsan, vivre chez leurs grand-parents paternels qui étaient tout disposés à s'occuper de leurs petits enfants qu'ils voyaient rarement. Ce fut le début d'une nouvelle vie pour toute la famille.

Katherine s'épanouit davantage dans ce nouveau pays. Elle avait toujours été le sujet de moqueries à New York à cause de ses yeux bridés qui lui valaient le surnom peu gracieux de « chine toc» à tout va. Elle était timide à l'époque et Edward devait souvent intervenir pour protéger sa petite sœur qui ne savait pas se défendre. En Corée du Sud, personne ne pouvait se moquer d'elle de la sorte et cela lui fit du bien. Même si certains peinaient à prononcer son prénom, on ne se moquait pas d'elle, on rigolait juste de la difficulté qu'on avait à le prononcer. Aussi se fit-elle rapidement de bonnes amies avec lesquelles elle commença à sortir. Elle abandonna aussi vite son look gothique et devint une belle jeune fille qui attirait l'attention. Néanmoins, elle ne s'assagit pas pour enfant : elle se mit à sortir le soir, à boire et à rentrer tard. Il arrivait même qu'elle sorte avec Edward, pour plus de sécurité. Même s'ils vivaient désormais en Corée du Sud ils n'avaient pas changé leurs mœurs américaines qui étaient bien plus libres. De toute façon, ils étaient toujours avec leurs amis respectifs alors ils ne craignaient rien. Elle eut aussi ses premiers petits copains au lycée, n'enchaînant que déception sur déception. Un coup elle était trop franche dans ses idées, un coup trop libre au goût du garçon, un autre pas assez « cute » et timide comme il l'attendait de la part des Coréennes... Il y avait toujours une raison qui fâchait le copain et elle rompait aussitôt. Elle a donc décidé d'opter pour des relations non sérieuses, voire à courte durée. Elle était jeune après tout, elle avait tout le temps pour trouver le grand amour !

Ses résultats scolaires ne s'améliorèrent pas, au contraire. L'école coréenne se révélait plus élitiste et rapidement Katherine fut mise sur le côté. On pensait qu'il n'y avait rien à tirer d'elle, si bien qu'à la fin du lycée toute la famille se demanda ce qu'elle allait pouvoir faire. Edward avait opté pour des études de droit dans l'ambition de devenir un grand avocat, projet approuvée par tout le monde. Mais Katherine que pouvait-elle donc faire ? Elle n'eut pas de mal à fournir une réponse : elle serait styliste. Elle s'inscrit donc à l'université dans cette optique et chercha parallèlement un travail pour subvenir à ses propres moyens, maintenant qu'elle avait quitté la maison de ses aïeux. Elle avait toujours voulu être indépendante et à ce jour, alors qu'elle a maintenant 22 ans c'est chose faite : après avoir travaillé un moment en tant que vendeuse à Ulsan, Katherine a réussi à se faire embocher dans une boîte en tant que styliste à Incheon et ce, malgré les diverses protestations de ses parents, auxquels elle n’adresse plus la parole de toute façon.


divers
ma chanson préférée est A des GOT7, mon film culte est Dirty Dancing et mon livre favori, L’homme qui rit de Victor Hugo. alors que le plat que je préfère est les pâtes, mon breuvage préféré est diabolo violette. si j'étais un animal, je serais une panthère des neiges, une couleur, le vert d’eau et une saison, l’été. finalement, mes passe-temps favoris sont dessiner, faire du shopping, sortir m’amuser.

Elle est terrifiée par l'eau car elle a failli se noyer étant plus petite dans la piscine de sa maison à New York. En revanche le feu la fascine, et elle peut supporter la chaleur un peu plus longtemps que la norme. Elle raffole de fruits et de pâtes mais déteste le poisson. C'est un secret mais elle adore les films Disney et pleure comme une petite fille chaque fois qu'elle voit la mort de Mufasa et de la maman de Bambi.
Juh
hola ! moi c'est Juh, Julie pour les intimes. j'ai 20 ans, j'habite en France et mon smiley favori est  Danse ballet . j'ai connu Daily Incheon grâce à Hungry Heart, je débarque sur le nouveau forum, attention ! et je le trouve si sympathique que j'y serai 6jours/7. d'ailleurs, j'ai bien lu son règlement, car coin coin ☂ validé.

fiche par walrus pour daily incheon.



Dernière édition par Hwang Katherine le Lun 23 Juin - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Hwang Katherine   Lun 23 Juin - 22:54

Coucou Petit coeur

Bienvenue  Yayay 
J'adore ton avatar et ta sign trop classe ! (même celui de la presa' trop beau)   Love 
Revenir en haut Aller en bas
Hwang Katherine
Nombre de messages : 265
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 25
Pseudo : Juh



avatar

MessageSujet: Re: Hwang Katherine   Lun 23 Juin - 23:01

Merci ♥️ Very Happy
Ben Hyo Min quoi... #PAN#
Ton vava aussi est à tomber  Coeur 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Hwang Katherine   Lun 23 Juin - 23:19

Katherine! Ravie de te retrouver ici ♥️
Tu ne pouvais faire meilleur choix! Hyominie est magnifique!  Bave 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Hwang Katherine   Mar 24 Juin - 1:16

katherine ♥️ je suis heureuse que tu sois parmi nous !
j'espère de tout coeur que tu t'amuseras ici Danse Pissenlit

félicitations !
Ça y est, Invité, tu as franchi cette grande étape qu'est la validation. À présent, il te faudra aller poster ta fiche de liens si tu veux quelques amis (ou pas) avec qui rp. Également, puisque tu as probablement un emploi ou que tu étudies sans doute, passe par les demandes (elles t'éviteront aussi d'être à la rue).

Histoire d'être joignable en tout temps, pense à donner ton numéro de téléphone à un peu tout le monde et à exploiter les réseaux sociaux.

Finalement, si tu n'as pas d'avatar, passe par le musée d'art. L'aide aux membres est également un excellent outil pour t'aider dans la suite de ton aventure. Quant à lui, le flood est toujours ouvert si tu t'ennuies.

Une question ? Pose-la à Kwon Hae Li ou à Seo Il Nam, elles se feront un plaisir de te répondre.

Amuse-toi bien parmi nous ! Danse Pissenlit Petit coeur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hwang Katherine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hwang Katherine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kurtz Katherine - Roi de folie - La trilogie des rois 1 - Cycle des Derynis [Lecture commune de juin]
» [Neville, Katherine] Le Feu Sacré (suite de "Le Huit")
» [Scholes, Katherine] La reine des pluies
» [Howe, Katherine] L'ensorcelée de Salem
» Graves, Katherine « Kitty »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Incheon :: Le commencement :: Présentations :: Acceptées-