AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Don't worry, I'm ok! ft. Tae Jun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Invité
MessageSujet: Don't worry, I'm ok! ft. Tae Jun   Mer 22 Oct - 1:39


Min Guk & Tae Jun



Son portable affichait maintenant 14h29 exactement. Min Guk était assis sur son lit, visiblement prêt à sortir. Son sac de sport était posé à côté de lui, déjà fait depuis le matin. Il avait dût vérifier que tout y était au moins cinq fois pour passer un peu le temps. Sa mère lui avait dit d’attendre la demi avant de sortir et l’impatience du jeune garçon se faisait sentir depuis plusieurs heures déjà. Il regarda de nouveau son téléphone et le laissa tomber sur son lit, dépité de voir que les chiffres n’avaient pas bougé. Il regarda une sixième fois dans son sac, notamment pour vérifier que sa vantoline était là. Il toucha également la poche de son short pour voir si son autre vantoline était elle aussi bien là. Le lycéen en avait bien besoin de plusieurs vue cette tendance à perdre tous ses précieux médicaments. C’était la raison pour laquelle il devait constamment sortir accompagné. Il soupira, empoigna son téléphone et écrivit rapidement un texto à son meilleur ami lui disant qu’il ne sortait plus à cause de ses devoirs. On était Samedi, certes mais c’était une bonne excuse pour épargner une journée d’ennui total à son ami. Il regarda l’heure sauta sur ses pieds. Il était enfin 14h30. Il empoigna son sac de sport et couru vers la porte d'entrée, faisant un petit détour dans le salon pour embrasser sa mère. Cette dernière lui cria de faire attention puis il claqua la porte.

Il marcha rapidement vers le terrain de basket qu’il avait l’habitude de fréquenter, non loin de chez lui. Une fois arrivé, il posa son sac sur les quelques gradins qu’il y avait et sortit son ballon. Il aspira un coup dans sa vantoline, qu’il reposa distraitement sur les gradins et commença à jouer. Il y allait doucement pour commencer, histoire de ne pas trop se fatiguer mais il accéléra vite la cadence. Il passa plusieurs heures sur le terrain, faisant régulièrement des pauses pour boire et reprendre son souffle. Au bout d’un moment, il se contenta de rester devant son sac, le regardant distraitement. Il semblait manquer quelque chose mais Min Guk n’arrivait pas à mettre la main dessus. Au final, il haussa les épaules et retourna marquer quelque panier. Il essayait de plus en plus loin jusqu’à essayer de marquer du milieu du terrain, il ne réussit que trois paniers sur un paquet de tentative. Légèrement irrité par tant d'échec, il décida de s'entraîner au dribble, jouant avec un adversaire invisible. Au bout de trois bons quarts d’heure, il s’arrêta, complètement à bout de souffle. Il s’assit près de son sac sur les gradin et chercha à tâtons sa vantoline. Ses sourcils se froncèrent, sa main ne rencontrait pas son médicament et un petit coup de stress secoua Min Guk. Il tourna violemment la tête et commença à chercher un peu partout. Il ne se rendit bien évidemment pas compte lorsqu’il shoota dans le petit objet qu’il cherchait, l’envoyant valdinguer hors du terrain. Tête en l’air comme il l’était, le lycéen n’avait pas fait attention et l’avait fait tomber par terre avant de retourner jouer.

Min Guk avait cherché partout, enfin, ce qu’il appelait partout, en réalité il avait juste regarder rapidement par terre, sous son sac et sur le banc mais c’est encore un gamin, il a pas vraiment la notion du partout. Il lança un regard circulaire sur le terrain avant de se retourner vers son sac. Il chercha son autre vantoline et la secoua avant d’aspirer. Problème, lorsqu’il la secoua, il se rendit compte qu’elle était vide. Le jeune homme se rappela alors l’avoir vidée hier et, bien sûr, il avait oublié de la changer. Il la balança dans son sac et s’assit sur le banc, essayant de calmer au mieux sa respiration affolée. Au bout d’une long minute, il put respirer à peu près normalement, du moins assez normalement pour tenter de rentrer chez lui. Il rangea ses affaire, surveillant toujours sa respiration attentivement et sortit du terrain. Il fit quelque pas et croisa la route d’un gentil toutou qu’il ne put s’empêcher d’approcher. Certes il est allergique aux poils d’animaux mais il adorait les animaux, impossible pour lui de les ignorer quand il en croisait un. Il prit quand même la précaution de se cacher le nez et la bouche avec sa manche. Après avoir offert un joli sourire tout innocent au maître de l’animal, il s’accroupit et caressa la tête du chien. Le jeune lycéen leva la tête, un grand sourire étirait ses lèvres. Bon on ne le voyait pas trop mais on voyait que ses yeux souriaient. D’une voix légèrement étouffé par sa crise d’asthme qui le tenaillait toujours, il demanda:
- Comment il s’appelle? Il est mignon!

Le jeune garçon se releva et toussa deux trois fois, c’était décidément pas une très bonne idée d’avoir caresser se chien. sa crise d’asthme s'amplifiait et il n’avait pas de vantoline pour la calmer. Il mit la main qui avait été en contacte derrière le dos, le plus loin de son visage, histoire de pas aggraver son cas. Il avait de plus en plus de mal à articuler ses phrases, les mots semblait incapable de sortir de sa gorge. Et en plus de ça il allait sûrement se choper une bonne crise d'eczéma et, avec un peu de chance, une conjonctivite.
- Z’auriez pas un.. De.. De la vantoline s’il vous plait?

Il toussota encore deux trois fois et regarda le passant avec des yeux humides qui viraient lentement au rouge. C’était un bien piètre spectacle qu’il offrait là mais il gardait son sourire figé sur le visage, question d’habitude.

Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Don't worry, I'm ok! ft. Tae Jun   Dim 26 Oct - 15:12

Min Guk & Tae Jun.
Are you ok ?

 

 
Avoir des animaux c’est bien, mais il faut assumer aussi et bien s’en occuper. Sur ce plan-là, je n’ai pas trop de souci à me faire, je les chouchoute toujours. Même maintenant que les triplets sont arrivés et qu’on a encore plus de travail à la maison, avec Yujin. Aujourd’hui, je ne travaille pas et c’est moi qui me charge d’aller emmener les enfants à la crèche et d’aller les récupérer après. Pourquoi les faire garder si je ne travaille pas ? Juste parce que j’ai dit à Yujin que je m’occuperais de ranger la maison, faire le ménage et tout ça. Je tiens au partage des tâches et elle a fait beaucoup quand elle était en congé maternité. Alors les triplets iront à la crèche quelques heures, j’irais les récupérer un peu plus tard. Je profite aussi qu’ils ne soient pas là pour aller promener Blue. Ce chien est à la limite de l’hyperactivité parfois, alors le promener et avoir les trois bébés en même temps … Non. Sauf quand Yujin est avec moi, car je m’occupe du chien et elle des triplets ou vice-versa. Blue tire toujours sur sa laisse et bien sûr je ne le laisse pas faire, ce qui ne lui plait pas trop.

Déjà qu’il m’a fait tout un foin pour sortir alors que je m’occupais de nettoyer la cage du lapin. Finalement il n’y a que Catsie qui est calme. Elle passa ses journées allongée sur le lit en ronronnant. Elle ne descend que pour manger. J’arrive près d’un terrain de sport, qui me semble inoccupé, alors je défais la laisse de Blue pour qu’il aille courir. Ce chien ne ferait pas de mal à une mouche, mais dans les rues bondées ce n’est pas l’idéal de le laisser gambader seul. De loin je vois un jeune homme approcher. Je ne m’en préoccupe pas trop, mais Blue si. C’est un chien qui adore la compagnie et les câlins, alors il va souvent vers un peu tout le monde. Il me sourit et s’accroupit pour caresser Blue qui ne demandait pas mieux.

- Il s’appelle Blue et je crois qu’il vous aime bien !


Je souris en observant le chien se frotter à la main du jeune garçon. Il aime tout le monde de toute façon. Surtout quand il y a des caresses et de de la nourriture à la clé. Il se relève et se met à tousser. Ce qui ne m’interpelle pas plus que cela. L’hiver arrive et les rhumes aussi après tout. Cependant, au final je me dis que ce n’est peut-être pas ça. Il peine à articuler et sa respiration est très saccadée, ce qui commence à me faire un peu paniquer. Surtout rester calme, sinon je ne pourrais pas lui être d’une grande aide. Il me demande de la vantoline, mais je n’en ai pas … Par contre, je suis passé devant une pharmacie pas très loin !

- Non, désolé … Il y a une pharmacie pas loin, ça va aller jusque-là ?

Je remarque qu’il ne perd pas son sourire malgré la situation. Rappelant Blue près de moi, je l’accompagne jusqu’à cette fameuse pharmacie, en veillant à ce qu’il respire calmement, même si sa crise semble s’aggraver. Je ne peux rien faire d’autre ! Nous entrons dans la pharmacie et je m’excuse de passer devant tous les autres clients, mais là c’est un peu une urgence. Je sais que l’asthme peut être très grave. J’explique rapidement le cas à la pharmacienne, mais elle a dû comprendre l’état du jeune homme, vu son métier. Elle lui tend un flacon de vantoline pour qu’il puisse calmer sa crise. Une ou deux minutes passent et il se calme petit à petit.

- Tu te sens mieux ? demandais-je, un léger sourire sur les lèvres.

On peut dire qu’il m’a bien fait peur, je ne m’attendais pas à ce genre d’aventure pendant la promenade de Blue. Je me tourne vers le comptoir de la pharmacie pour savoir combien coûte le flacon de vantoline et je lui donne la somme demandée. Ça ne me gêne pas et je n’allais tout de même pas le laisser en plan dans son état. Ce n’est pas du tout mon genre !


Spoiler:
 

 
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Don't worry, I'm ok! ft. Tae Jun   Dim 2 Nov - 21:07


Min Guk & Tae Jun



Blue, c’était le nom du chien. Min Guk le trouvait vraiment beau et puis il était tout fou, adorable. Si seulement le lycéen n’était pas allergique aux animaux, il aurait put avoir tout plein de petits compagnons. Malheureusement, il ne pouvait pas et son asthme le lui faisait bien rappeler. Comme il aurait put s’en douté, le maître de Blue n’avait pas de vantoline mais il était passé devant une pharmacie. Décidément, ce jeune garçon était vraiment chanceux parce qu’être asthmatique comme lui et en plus, perdre sans arrêt sa vantoline, c’était assez risqué, un miracle que Min Guk soit encore là à faire du sport. Enfin, il faut dire qu’il avait encore rusé, si non il ne serait jamais sortit, du moins pas tout seul. Peinant toujours à respirer, il prit son sac et il suivit l’homme jusqu’à la pharmacie, tout en s’appliquant à bien respirer. Une fois arrivé, il s’excuse d’avance de passer devant tout le monde, toujours en souriant. Il attrapa le flacon que la dame lui avait tendu et aspira plusieurs fois dedans. On lui avait donné une chaise pour qu’il s’assoit et, après quelques minutes, tout revint pratiquement à la normal. Il se massa la gorge et offrit un énorme sourire à son sauveur.
- Oui! Merci beaucoup M’sieur!

L’homme se retourna pour payer le flacon de vantoline. C’était vraiment gentil de sa part mais ça mettait Min Guk un peu mal à l’aise. Il farfouilla dans son sac de sport et en sortit son porte monnaie. Il en sortit la somme d’un flacon de vantoline et le tendis à l’homme.
- Tenez! Je peux pas vous laisser payer, vous m’avez sauvé la vie quand même! Il offrit un autre grand sourire et il ajouta. Au faite, je m’appelle Min Guk! Et vous?

Maintenant qu’ils étaient là tous les deux, autant discuter un peu. De toute façon,avec sa nature bavarde, Min Guk ne pouvait pas s’empêcher d'entamer une conversation, il a toujours quelque chose à dire alors forcement, ça créer le dialogue. Avant de sortir de la pharmacie, le lycéen profita du miroir dans un coin de la pièce pour mettre des gouttes dans ses yeux pour qu’ils arrêtent de rougir. Une fois à l'extérieur, il se tourna vers le jeune homme et s’inclina devant lui.
- Merci beaucoup de m’avoir aidé, je ne sais pas ce que j’aurais fait sans vous! Il reporta son regard vers lui et entama la discutions, comme il savait si bien le faire. Et si non vous faites quoi dans la vie? Moi je suis qu’un lycéen mais mon rêve se serait de jouer dans une équipe de basket. A la NBA se serait le summum! Mais bon… Il rigola. Je peux pas! Mais vous savez c’est pas parce que je suis asthmatique que je vais arrêter de faire ce que j’aime! Ma mère a beau être parano’, elle m’a inscrit à pleins de sport! De toute façon, elle sait bien qu’elle peut pas m’arrêter alors elle me laisse faire. Bon normalement j’ai pas le droit de sortir tout seul mais je peux très bien me débrouiller… Il lui lança un petit regard et haussa les épaules, gêné. Ouais bon c’est peut être pas encore ça mais un jour je montrerais que je peux me débrouiller seul!

Il s’arrêta finalement de parler un petit moment pour laisser l’autre placer deux mots, il était bavard mais pas impolie quand même, une conversation, ça se tient à plusieurs, pas tout seul.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Don't worry, I'm ok! ft. Tae Jun   Lun 3 Nov - 10:11

Min Guk & Tae Jun.
Are you ok ?

 

 
Le voir dans un tel état, j’étais obligé de l’aider. J’aurais eu mauvaise conscience de passer mon chemin. Comme lorsque j’ai aidé Shi Woo, il y a un petit moment. Je n’avais malheureusement pas de vantoline sur moi. Je ne suis pas asthmatique et mes proches non plus. Par contre, je suis passé devant une pharmacie tout à l’heure. Je m’empresse de l’y emmener, en essayant de faire en sorte qu’il respire profondément et qu’il essaie de se calmer. Je n’ai jamais eu affaire à une crise d’asthme, je ne sais pas trop comment m’y prendre, alors je lui dis ce qui me passe par la tête, en espérant ne pas dire de bêtise. Nous arrivons enfin à la pharmacie, je m’excuse de doubler tout le monde, mais je ne vais pas faire la queue avec un asthmatique en crise. La pharmacienne comprend vite ce qu’il se passe et elle tend un flacon de vantoline au jeune homme. Il retrouve peu à peu une respiration calme et ça me rassure. Oui j’étais paniqué de le voir dans cet état. Je suis comme ça, je me fais du souci pour tout le monde, même si je ne les connais pas.

Je lui demande s’il se sent mieux. Souriant en entendant sa réponse, je me tourne vers la pharmacienne pour payer le médicament. Visiblement ce n’est pas au goût du jeune homme qui me rembourse immédiatement la somme que je viens de payer. Je n’argumente pas, car j’imagine qu’il insistera.

- Merci, mais ça ne me gênait pas, je lui adresse un nouveau sourire.

J’apprends alors son prénom ; Min Guk. Il a l’air pleins de joie de vivre, il me rappelle un peu moi en fait … J’ai l’impression d’être un vieux en disant cela, alors que je n’ai que vingt-deux ans.

- Bang Tae Jun, lui répondis-je alors que nous sortons de la pharmacie.

Min Guk me remercie encore, puis il me parle de pleins de choses. Un vrai moulin à parole. Oui, il me rappelle vraiment moi quand j’étais plus jeune. Maintenant je me suis assagi parce que je suis devenu papa bien jeune, mais bon … J’ai toujours une nature enfantine en moi. Je dois juste me contrôler car j’ai des responsabilités et trois bébés à m’occuper, même si Yujin est là aussi et qu’elle fait le plus gros du boulot en tant que maman.

- C’est normal de t’avoir aidé, je n’allais pas te laisser tout seul dans ton état !

Blue tire un peu sur la laisse. Il n’a pas trop aimé être rattaché aussi vite tout à l’heure. Il est un peu foufou et adore jouer, mais j’étais pressé de me rendre à la pharmacie, alors en lui remettant sa laisse, j’étais sûr qu’il me suive et qu’il ne fasse pas sa mauvaise tête.

- Je suis danseur professionnel. C’est bien de ne pas vouloir abandonner ses rêves, mais fait tout de même attention à toi, d’accord ? Je pense que ta maman a juste peur de te perdre, j’ai l’impression que tes crises sont vraiment sévères, non ?

Je peux tout à fait comprendre la peur de cette mère. J’ai moi-même perdu ma sœur, alors je peux compatir à la perte d’un être aimé. Pourtant ma sœur n’était pas malade, elle n’a juste pas eu de chance. Je ne veux pas trop lui faire la morale non plus, après tout ce n’est pas mon rôle …

- Ça te dit d’aller s’installer quelque part pour boire un verre ? Je doute que retourner faire du sport tout de suite, après ce qu’il s’est passé soit une judicieuse idée !

Je lui propose ça comme ça, il n’est pas obligé d’accepter mais il m’a l’air bien sympathique et pourquoi ne pas faire connaissance ? Oui, c’est mon côté un peu trop sociable qui parle, mais où est le mal ? Je ne veux pas prendre le risque qu’il y retourne tout de suite si c’est pour avoir une autre crise, même si maintenant il a de la vantoline sur lui.

Spoiler:
 

 
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Don't worry, I'm ok! ft. Tae Jun   Sam 3 Jan - 13:11


Min Guk & Tae Jun



L'homme qui avait accompagné Min Guk à la pharmacie accepta l'argent qu'on lui proposa pour le rembourser, ce qui fit plaisir à Min Guk. De toute façon, il aurait insisté, il ne pouvait juste pas laisser quelqu'un lui sauver la vie et en plus payer à sa place. Heureusement qu'il avait toujours de l'argent sur lui au cas où ce genre de situation se produisait. Son sauveur s'appelait donc Bang Tae Jun. Bang Tae Jun... Min Guk n'était pas prêt d'oublier ce nom. Il avait eu de la chance de tomber sur lui, il avait l'air de quelqu'un de généreux, la preuve, il avait aidé le jeune garçon. Bon, en même temps, c'était difficile de passer son chemin quand un gamin est en train de s'étouffer mais, malheureusement, Min Guk était souvent tombé sur des gens comme ça. Après tout, le garçon ne demandait qu'une vantoline, il ne demandait pas d'aide particulière et les gens ne font pas spécialement attention à son état. Enfin, Min était heureux d'avoir croisé la route de Tae Jun. En plus, il avait l'air de s'inquiéter pour lui ce qui touchait beaucoup le lycéen.

Après le long spitch de Min sur ses rêves et ses activités, Tae Jun put enfin parler. Alors comme ça il était danseur professionnel? C'était vraiment cool! Min Guk avait déjà fait de la danse lorsqu'il était jeune et ça lui avait beaucoup plu mais il a arrêter car il faisait déjà pas mal de sport et étant donné qu'il voulait tous faire, il devait arrêter ce qu'il faisait déjà. En même temps, non seulement il faisait de sévères crises d'asthme mais en plus, sa mère n'était pas très riche et elle faisait déjà des sacrifices immenses pour le laisser faire ce qu'il voulait. Tae Jun approuva sa détermination à vouloir réaliser ses rêves mais il lui demanda tout de même de faire attention à lui. Min Guk acquiesça vivement, un grand sourire collé aux lèvres. Bon, il disait toujours oui mais au final, il se retrouvait toujours dans la même situation et pourtant il essayait. Il essayait vraiment de faire attention mais bon, c'était une vrai tête de linotte. Et puis, Tae Jun avait raison, il devait faire plus attention, c'est vrai que sa mère avait toujours peur qu'il lui arrive quelque chose et s'était compréhensible.
- Oui, le médecin a dit que mon asthme ne faisait que s'aggraver mais je vois pas comment ça peut être pire!

Il rigola d'un air innocent, comme si tout ça n'était qu'une petite blague d'enfant. Bien sûr, il savait bien que ça ne l'était pas mais il préférait rire de son malheur plutôt que de pleurer sur son sort. Et puis ce n'était pas du tout son genre d'être pessimiste! Tae Jun proposa alors d'aller boire un verre quelque part, retourner faire du sport n'étant pas une très bonne idée de son point de vue. Ca n'aurait pas dérangé Min Guk de retourner faire quelques paniers mais ce qu'il avait proposé était nettement mieux! Certes, Min était un fanatique du sport mais il pouvait bien s'en détacher un peu, surtout si c'était pour passer du temps avec quelqu'un. Oui bon on connait tous la règle la plus célèbre instaurée par les mamans qui est de ne pas suivre un inconnu mais là, ce n'était pas n'importe qui! C'était Bang Tae Jun, l'homme qui venait de lui sauver la vie; Il était persuadé que sa mère aurait fait la même chose et puis il avait surement pas l'air d'un pédophile, bien au contraire, il avait l'air super sympa!
- Ouais ce serait cool!

Le jeune lycéen lui offrit un énorme sourire et suivit Tae Jun jusqu'au café, sans s'arrêter de parler.
- Mais il est vachement beau votre chien! C'est quelle race? Moi j'aimerais bien avoir un chien! Je le dresserais pour qu'il retrouve ma ventoline et comme ça ma mère s'inquiètera plus et au moins mon meilleur ami ne sera plus obligé de me suivre partout. Vous savez, on a grandit ensemble avec mon meilleur ami, nos mère se connaissait bien mais comme j'ai de l'asthme depuis que je suis tout petit bah c'est lui qui me surveillait en quelque sorte mais je sais bien que ça le soul de plus en plus, il aime pas le sport lui, il en fait jamais, je sais pas comment il fait d'ailleurs, non seulement ça détend mais en plus c'est bon pour le corps, il faut faire du sport, le sport c'est la vie!

Il se stoppa net et fit un petit rire nerveux. Il regarda Tae Jun, gêné.
- Ah désolée... Je peux pas m'empêcher de raconter ma vie à tout le monde, une fois lancé je m'arrête plus...



HRP:
 


Dernière édition par Lim Min Guk le Lun 9 Fév - 2:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Don't worry, I'm ok! ft. Tae Jun   Dim 4 Jan - 21:51

Min Guk & Tae Jun.
Are you ok ?

 

 
Je ne pouvais tout de même pas le laisser livrer à lui-même dans cet état ! Je ne suis pas médecin, mais je sais qu’une crise d’asthme peut être grave, je connaissais quelqu’un à l’école qui était asthmatique, c’était il y a pas mal de temps, mais je me souviens que certaines de ses crises pouvaient être fortes. Je n’ai pas réfléchit plus et je l’ai conduit jusqu’à une pharmacie, pour avoir de la vantoline. Pendant que sa crise se calme petit à petit, je vais régler le médicament à la pharmacienne. Par la suite Min Guk tient à me rembourser et je ne refuse pas, juste parce que je vois bien que cela lui tient à cœur et qu’il aurait été capable d’insister. Puis nous sortons dehors, Blue nous attend toujours bien sagement. Min Guk me fait penser à moi quand j’étais plus jeune, pas que je sois vieux maintenant, mais je me comprends. Il est plein de vie et l’écouter me parler de ce qu’il fait ou aimerait faire, me fait sourire. Quand il a finis, je peux enfin parler à mon tour. Enfin l’écouter ne me dérangeait pas non plus après tout …

Je lui dis que je suis backdancer. Je suis d’accord avec son point de vu, il faut se battre pour son rêve. J’ai toujours voulu vivre de la danse et après la mort de ma sœur, j’ai faillis tout laisser tomber. Avec un peu de détermination, j’ai réussi à finir ma dernière année, j’ai été diplômé et je suis venu vivre en Corée. Oui, avant je n’habitais pas ici. Je suis né en France, puis j’ai vécu aux États-Unis, pour aller vivre à Ulsan et finalement arriver à Incheon, j’en ai fait du chemin. Bref ! Je suis d’accord avec lui, mais vu sa santé il ferait mieux de faire attention et de ne pas jouer avec le feu. Il acquiesce, j’espère qu’il ne fera pas le contraire par derrière. Même si je comprends parfaitement, qu’il veuille faire ce qu’il aime. Je souris gentiment en l’entendant parler.

- Raison de plus pour faire attention si cela s’empire ! Tu dis que tu ne sais pas comment cela pourrait être pire, mais tu peux peut-être essayer de faire en sorte que ça aille un peu mieux, non ?

Mon but n’est pas du tout de lui faire la morale, je le connais à peine, ce n’est ni mon rôle ni mon but, mais bon … Si sa mère et son médecin se font du souci ce n’est pas pour rien ! Je finis par lui proposer d’aller boire un verre. Un peu de calme ne peut lui faire que du bien ! Puis on va aller se mettre au chaud, par ce temps ça ne nous fera pas de mal non plus. Il approuve ma proposition. Tant mieux, comme cela nous pourrons faire plus ample connaissance, il m’a l’air sympathique. Je repère finalement un café au bout de la rue et nous nous dirigeons vers ce dernier. Il s’extasie sur Blue et je lui réponds en plaisantant.

- Il est beau parce qu’il a pris son bain hier, tu le verrais quand il revient de s’être roulé dans la boue …

Parfaitement, Blue est un chien qui aime le bain de boue, monsieur à des goûts de luxe, mais Yujin n’aime pas toujours comment il redécore la maison et je la comprends.

- C’est un golden retriever !

Ensuite il me parle de son meilleur ami toujours avec beaucoup d’enthousiasme, il a l’air vraiment plein de vie et c’est amusant à voir. Il me fait vraiment penser à moi, même si je me suis énormément calmé depuis la naissance des triplets, être papa cela engage beaucoup de responsabilités, surtout de trois bébés !

- Je suis d’accord, le sport c’est important, même si dans ton cas je comprends que ta mère s’inquiète.

Personnellement je ne m’imagine pas dans pouvoir danser … Ce serait de la torture ! Nous arrivons enfin au café pendant que Min Guk s’excuse.

- Ce n’est rien, ne t’inquiètes pas, tu me fais penser à moi quand j’étais un peu plus jeune, finis-je par avouer.

Nous entrons dans le café, les animaux étant autorisé, je n’ai pas de problème avec Blue et puis c’est un chien obéissant malgré son amour pour les bains de boues … Nous installons face à face, une table.

- Qu’est-ce que tu veux boire ? C’est moi qui offre ! Et cette fois je n’accepterais pas de remboursement.

Je lui adresse un grand sourire.

- Ou même si tu veux grignoter quelques choses pour te remettre de tes émotions, tu peux !

Spoiler:
 

 
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Don't worry, I'm ok! ft. Tae Jun   Sam 14 Fév - 0:40


Min Guk & Tae Jun



Min Guk trouvait Tae Jun vraiment sympa, c'était un vrai plaisir pour le jeune lycéen de parler avec lui. En plus il était vraiment aimable et il semblait se faire du souci pour les autres. Min Guk l'aimait bien, il l'appréciait beaucoup même. C'est vrai que le jeune garçon avait cette faculté, pas toujours gratifiante, de s'attacher très rapidement aux gens. On gagnait facilement la confiance du jeune lycéen. En même temps, quelqu'un qui lui sauve la vie ne peut avoir que de bonnes intentions!

Min Guk parla beaucoup, comme à son habitude, on pouvait facilement connaitre sa vie entière en une après-midi, un vrai moulin à paroles. Il laissa tout de même son vis-à-vis lui répondre. Sa profession était vraiment bien, Min Guk aurait aimé être danseur lui aussi. En plus, il ne se débrouillait pas trop mal en danse! Sauf en danse classique, là, c'était un danger public, mais il s'était bien marré lorsqu'il avait essayé. Enfin, si on écoutait le lycéen, il voudrait devenir absolument tout, d'astronaute à éboueur pour débarrasser la planète des déchets, mais son vrai rêve restait tout de même de devenir basketteur professionnel, il en était cependant incapable. Comme quoi la vie ne fait pas toujours des cadeaux. Enfin, il était tout de même heureux dans sa condition et c'était l'important.

Min Guk parla ensuite de ce que le médecin lui avait dit à propos de son asthme. Il avait beau dire que ça ne pouvait pas être pire, son asthme était bel et bien en train de s'aggraver chaque année un peu plus, et on ne pouvait pas dire que le jeune garçon fasse quelque chose pour inverser la tendance. Ce que Tae Jun lui répondit lui fit chaud au coeur, il n'avait pas tort et ça, Mini le savait très bien. Cependant, il était incapable de rester en place, il ne voulait pas passer sa vie à ne rien faire juste parce qu'il a quelques problèmes respiratoires. Un sourire étira les commissures de ses lèvres, mais cette fois-ci, on pouvait distinguer une part de sérieux et de détermination dans son regard.
- Oui, je pourrais, mais j'me dis que ça sert à rien de se priver des choses qu'on aime juste parce qu'on a une maladie plus ou moins grave. Puis sur le ton de l'humour, il rajouta en haussant les épaules. T'façon on va tous clamser un jour alors autant en profiter!

Bon, il avait sorti ça assez cash, comme si c'était totalement normal de le dire, mais c'était une vérité que, selon Min Guk, on ne devait pas cacher. Min Guk bascula ensuite sur un tout autre sujet en parlant du petit Blue. C'est vrai qu'il était vraiment beau. Le lycéen rigola à la remarque de Tae Jun, ça ne devait pas être ennuyant d'avoir un chien comme ça à la maison. L'aîné affirma ensuite que c'était un golden retriever. Min Guk avait déjà vu quelque chose sur cette race, c'était vraiment des chiens adorables, très gentils. Il ne s'y connaissait pas vraiment en matière d'animaux, il s'était fait à l'idée depuis tout petit qu'il n'en aurait jamais alors il ne s'y est pas  intéressé plus que ça. Toujours avec beaucoup d'enthousiasme, il se mit à parler, basculant d'un sujet à l'autre pour finalement parler de son meilleur ami. Tae Jun se rangea de son côté lorsque le plus jeune affirma que le sport était important.
- Oui, c'est vrai que ça se comprend, mais bon, dans les clubs je suis bien entouré, je bénéficie d'un suivi très poussé du coup, on me surveille H24... Sauf quand je sors tout seul comme aujourd'hui, normalement mon meilleur ami est avec moi mais comme je vous l'ai dit, il aime pas le sport, j'vois bien qu'il s'ennuie à chaque fois qu'il vient alors je lui épargne ça! Puis je vais bien finir par être indépendant!

Il fronça les sourcils et serra les poings pour accompagner sa dernière phrase. Il était déterminé à devenir indépendant, même si ce n'était pas très bien partit. Mini fini par s'excuser d'être aussi bavard. C'est vrai qu'avec lui, on n'avait pas le temps de s'ennuyer. Si on a un mal de tête, c'est bien la première personne à éviter! Puis Tae Jun avoua que le lycéen lui ressemblait quand il était plus jeune. Les yeux de Min Guk s'allumèrent comme des ampoules.
- Oh c'est vrai? C'est cool! Dans mon entourage, je suis un peu le seul à parler autant, y'a plein de gens qui me demande où je vais chercher toute mon énergie!

Il rigola en entrant dans le café. Il s'assit en face de Tae Jun. Ce dernier insista pour lui offrir quelque chose à boire, et même à grignoter si il en avait envie. Le lycéen lui adressa également un grand sourire suivi de quelque rire.
- Si vous insistez! Je vais prendre un chocolat chaud alors! Avec un cookie!



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Don't worry, I'm ok! ft. Tae Jun   Mar 17 Fév - 22:25

Min Guk & Tae Jun.
Are you ok ?

 

 
Maintenant que Min Guk va mieux, je suis rassuré. Je n’aurais pas eu l’esprit tranquille de le laisser se débrouiller seul avec sa crise d’asthme sans vantoline. On me dit souvent que je me souci trop des autres, mais pour moi c’est nécessaire de le faire. On m’a aussi déjà dit que j’essaie de protéger les autres à cause de ma sœur. Je l’ai perdu lorsque nous avions dix-huit ans, dans un crash d’avion. Je m’en suis longtemps voulu, c’est moi qui lui ai demandé de rester une semaine de plus et je me suis toujours dit que si elle était partie comme prévu, elle serait toujours là … Du coup, maintenant je surprotège mon entourage pour palier à ce que je pense ne pas avoir fait pour ma jumelle. C’est juste de la psychologie débile. D’ailleurs après cet accident, ma mère a voulue m’envoyer voir un psy, mais j’ai toujours refusé. Bien qu’il y a des moments où elle me manque vraiment et où cette culpabilité refait surface quelques temps. Bref … Min Guk est vraiment adorable, il me fait penser à moi plus jeune. Je lui parle de ma profession et il me confie son rêve de vouloir devenir basketteur, malgré ses problèmes de santé. J’imagine qu’on lui a déjà dit de faire attention, bien que j’admire cette envie de vouloir continuer de vivre son rêve et je ne peux que l’encourage. Tout en restant prudent bien sûr !

Je ris légèrement face à sa réponse, alors que je lui disais de continuer sur cette voix, en faisant attention à sa santé.

- Oui … C’est une façon de voir les choses, dis-je pas très convaincu. Fait tout de même attention, tu vois les choses comme cela mais on ne se remet jamais vraiment de la perte d’un être cher.

Je parle en connaissance de cause à cause de ce qui est arrivé à Hyo Sun. Je veux dire par là, qu’il peut penser ainsi, mais qu’il doit penser à ses proches. S’il venait à perdre la vie à cause de son asthme sa famille et ses proches, ne verraient pas cela de la même manière …

La conversation redevient plus légère, quand Min Guk s’intéresse à Blue. Je réponds à ses questions, plaisantant sur le fait, qu’il n’est pas toujours beau une fois couvert de boue. Min Guk à l’air intarissable quand il s’agit de parler avec quelqu’un et cela m’amuse. Je lui confirme que le sport est important, moi qui ne peut vivre sans danser, je serais bien mal placé de dire le contraire. Puis il s’excuse d’être si bavard. Ce n’est pas grave, cela ne me dérange pas, au contraire. Je lui confie qu’il me fait penser à moi à son âge et cela semble lui faire plaisir.

Nous nous arrêtons à un café, comme je l’ai proposé, assurant qu’il peut commander ce qu’il veut, c’est moi qui invite. Un serveur vient prendre notre commande, chocolat chaud et cookie pour Min Guk, pour moi ce sera café et cheesecake. Je raffole de cette pâtisserie, même si je n’ai jamais trouvé meilleur que ceux que je mangeais quand je vivais en Amérique. Après tout c’est un dessert typique de là-bas.

- C’est vrai que tu es impressionnant niveau débit de parole et sujet de conversation, dis-je en revenant sur ce qu’il disait plus tôt, mais ça fait plaisir de te voir si débordant d’énergie. Malgré tout tu sembles en bonne santé et surtout tu ne te laisse pas abattre.

C’est sans doute l’un des points les plus importants, je l’ai appris au fil du temps. D’abords avec le divorce de mes parents, que je n’ai pas super bien pris surtout que j’ai été séparé non seulement de mon père, mais de ma sœur jumelle qui est restée vivre avec lui, tandis que j’ai vécu avec ma mère. Puis avec la disparition de Hyo Sung … J’ai failli tout arrêter et laisser tomber mon école de danse … J’ai fait de mon mieux pour sortir la tête de l’eau, même si ça a été dur et maintenant j’en suis fier, vu tout le chemin que j’ai parcourus depuis, en seulement quatre ans.

- Et tu as bon appétit, ajoutais-je pour le taquiner alors qu’il commence à manger son cookie que le serveur vient d’apporter.

Je m’attaque aussi à ma part de cheesecake. Blue levant les yeux vers moi comme s’il voulait me convaincre de partager, mais non, pas de sucrerie pour les animaux, c’est comme ça.

- À part le basket tu aimes autre chose ? Tu es toujours étudiant j’imagine ?

Vu l’âge que je lui donnerais, je pense, mais bon … Certaines personnes décident de travailler tôt après tout, alors pourquoi pas.

Spoiler:
 

 
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Don't worry, I'm ok! ft. Tae Jun   Dim 29 Mar - 20:00


Min Guk & Tae Jun



Les paroles que lui disait Tae Jun n'étaient pas fausses, loin de là, il devait faire attention à sa santé, le problème, c'est qu'il n'y arrivait pas du tout. Min Guk a toujours été un fonceur, il n'a jamais prêté attention aux conséquences que pouvaient engendrer ses actes. Min Guk fit part de son point de vu à son ainé, qui n'était pas très convaincu soit dit en passant. Puis ce qu'il dit fit réfléchir un instant le jeune lycéen. C'est vrai qu'il n'avait jamais pensé à ce que la mort pouvait faire aux proches des victimes. Il pencha la tête sur le côté et regarda Tae Jun, il avait l'air de savoir ce qu'il disait. En même temps, les adultes savaient toujours ce qu'ils disaient, d'après Mini, toujours. Il ne préféra pas poser de question à ce sujet. Il prenait peut-être tout à la légère et il faisait souvent preuve de naïveté, mais il était assez intelligent pour savoir que ce n'était pas facile de parler de la mort. Il avait peut-être perdu sa grand-mère qui sait? Ou son grand-père. Min Guk reporta son regard devant lui.
- Ah ouais j'y avais pas pensé à ça.

Enfin, il ne fallait pas s'attarder sur ce sujet, ça pouvait être assez délicat. Min Guk parla ensuite de Blue puis les sujets s'enchaînèrent, comme d'habitude lorsqu'on parlait avec Min Guk. Il trouvait ça très agréable de parler avec lui, il était très réceptif à ce qu'il disait et ça lui faisait plaisir. Nan parce qu'il y a beaucoup de monde qui le trouve chiant et qui essaye par tous les moyens de terminer la conversation pour s'en aller. Enfin, le lycéen apprit alors qu'il ressemblait un peu à Tae Jun quand il était jeune. C'était donc pour ça qu'il avait autant de faciliter à se parler. Il fut heureux de l'apprendre en tout cas!

Ils arrivent ensuite au café. Tae Jun se propose de payer et laisse Min Guk prendre ce qu'il veut. Le jeune homme ne fit pas trop dans l'excès, même si le sport lui avait donné un petit creux. Il commanda donc un cookie et un chocolat chaud. Tae Jun, lui, pris un café et un cheesecake. Il n'avait jamais goûté ce gâteau, il faudrait qu'il le rajoute sur sa longue liste de chose à faire/essayer/goûter. Enfin, pour le moment, Tae Jun reprit leur conversation, lui disant qu'il avait un débit de parole assez impressionnant. Min Guk gloussa en remontant les épaules timidement. Il reprit vite sa mine joyeuse et ouverte après cela. Il hocha la tête en entendant la suite.
- Oh mais je pète la forme! Puis c'est dans ma nature, je trouve ça idiot de s'apitoyer sur son sort, faut juste essayer de profiter et puis voilà.

Il afficha un grand sourire joyeux. Le serveur ramène ensuite la commande et Min Guk ne s'attarda pas à mordre à pleines dents dans son cookie. Il essuya rapidement les miettes autour de sa bouche et offrit de nouveau un grand sourire à Tae Jun lorsqu'il remarqua qu'il avait bonne appétit. Il lui répondit d'ailleurs, la bouche à moitié pleine.
- Je suis en pleine croissance, c'est pour ça!

Il rigola un peu et reprit un morceau de cookie. Le petit Blue supplia son maître du regard pour qu'il partage, ce qui amusa le lycéen. Il était presque tenté de lui donner un peu de cookie, mais, après avoir frôlé la mort parce qu'il allait donner du chocolat au chien de l'une de ses amies, il préférait éviter. Elle lui avait clairement dit qu'il ne fallait jamais, au grand jamais donner de chocolat à un chien. Il avait vraiment cru qu'elle allait l'étrangler à ce moment-là. Reportant son attention sur Tae Jun qui lui avait posé une question, il répondit avec toujours beaucoup d'enthousiasme.
- Oh j'aime tout faire! Vraiment! Je fais du basket en club mais je fais aussi du foot, de la boxe, de la natation et du rugby. Je suis suivi de prêt, vu que je suis en club, mais c'est cool! Après j'aime faire du skate, du roller et du VTT aussi, le skatepark d'Incheon est vraiment classe! Mais je suis un touche-à-tout, j'ai presque tout essayé et je compte bien tout essayer! C'est trop bien, y'a tellement de chose à faire, je m'ennuie jamais! Enfin si, quand je suis obligé de rester chez moi... J'aime pas rester chez moi, c'est chiant. Enfin si, j'aime bien, mais que quand y'a ma mère, si non j'm'ennuie. Il marqua une pause et continua. Ouais je suis au lycée, bac en fin d'année... J'ai pas de supers notes je dois avouer mais j'aime pas étudier... On avait développé une technique avec mon meilleur ami pour réviser. Genre moi je jouais au basket et lui il me faisait réviser, ça nous faisait réviser tous les deux du coup, c'était cool! Il marqua une autre pause et afficha un large sourire. Et vous, y'a quoi d'autre que vous aimez à part la danse? J'ai déjà essayé la danse, c'est trop bien! J'ai même essayé de la danse classique! C'était trop drôle, la prof a dit que j'étais un danger public. Mon amie à bien rigoler ce jour-là... Moi aussi d'ailleurs, c'était trop fun!

Il s'arrêta enfin de parler pour laisser son ainé en placer une. C'était vraiment inné chez lui de broder chaque conversation, il ne pouvait pas s'empêcher de raconter sa vie à tout le monde.

Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Don't worry, I'm ok! ft. Tae Jun   Mar 31 Mar - 21:41

Min Guk & Tae Jun.
Are you ok ?

 

 
Un simple sourire se dessine sur mes lèvres alors que Min Guk m’avoue ne pas avoir pensé à l’état de ses proches s’il lui arrivait quelques choses. Ce n’est pas de l’égoïsme venant de lui, bien que je le connaisse à peine, je pense pouvoir le dire. Il doit juste vraiment aimer le sport. À sa place, si on me disait que je ne pouvais plus danser à cause d’une maladie … Je ne sais pas si je pourrais tenir cette résolution. Même si de mon côté j’ai plus de responsabilité avec Yujin et les triplés. Je n’ai pas non plus dit cela dans le but de lui faire une leçon de moral, juste lui ouvrir un peu les yeux, car je sais ce que cela fait de perdre un proche. Cependant, je n’ai pas envie de m’étaler là-dessus. En tout cas Min Gu kest bien bavard, ce qui me fait sourire. Nous ne manquons pas de sujet de conversation, en passavant de Blue au fait qu’il me fasse penser à moi quand j’étais plus jeune. Je ne me considère pas vraiment comme étant vieux, mais bon Min Guk est tout même plus jeune que moi et depuis que je suis papa j’ai l’impression de me sentir plus vieux. Toutefois je ne vais avoir que vingt-trois ans en mai …

Nous installons à l’intérieur du café et je lui propose de commander ce qu’il veut, c’est moi qui invite. De mon côté aussi je décide de me faire un petit peu plaisir, en prenant une part de cheesecake avec mon café.

- Tu as bien raison de penser ainsi ! commentai-je.

C’est bien ce que j’ai appris après la disparition de ma sœur. Je voulais tout abandonner, la danse, mes rêves … Alors que Hyo Sung m’a toujours poussé vers la danse. J’ai finis par trouver la force nécessaire pour finir diplômé de mon école de danse en Amérique et je suis venu en Corée. Je n’y avait jamais vécu avant, je suis né en France et ensuite j’ai vécu aux USA. Hyo Sung m’avait confié vouloir aller vivre là-bas quand elle aurait fini ses études, mais elle n’en a jamais eu l’occasion … Je ne me suis pas laissé abattre et je suis fier du chemin que j’ai parcouru depuis. Le serveur vient nous apporter nos commandes ce qui me dire de mes pensées. J’observe Min Guk qui a l’air aussi gourmand que bavard.

- C’est sans doute ça et puis si tu fais du sport, c’est important de bien manger.

Blue a beau essayer de me faire les yeux doux, je ne cèderais pas. Il attendra d’être à la maison pour manger des croquettes, mais pas de sucrerie. Toujours aussi intrigué par cette nouvelle rencontre, je continue de poser des questions à Min Guk tout en faisant attention de ne pas être trop indiscret. Il me répond encore avec beaucoup d’enthousiasme. Sa joie de vivre est vraiment communicative.

- Eh bien … Mais tant mieux si tu ne t’ennuie pas ! Et ne t’en fais pas pour ton bac, je suis certains que tu peux l’avoir même si tu n’aimes pas beaucoup les études, dis-toi qu’après tu pourras t’orienter vers quelque chose qui te plais beaucoup plus ! Je n’ai jamais trop aimé étudier non plus avant d’entrer dans une école de danse.

Je prends un morceau de ma pâtisserie avant d’ajouter.

- Tu peux me tutoyer, ça ne me dérange pas, dis-je en souriant.

Puis je réfléchis quelques secondes à la question que Min Guk vient de me poser.

- J’ai fait de la danse classique, mais c’était il y a longtemps. Sinon, j’aime beaucoup la musique, je chante et je compose quand j’ai un peu de temps, mais je t’avouerais qu’avec mon travail qui me prend pas mal de temps, ce j’apprécie surtout c’est de rentrer chez moi, avec ma famille, maintenant que je suis papa.

Je n’ai aucune raison de lui cacher cela et même si en général on est un peu surpris quand je dis que je suis père à mon âge, c’est le genre de part de ma vie dont je suis fier, alors pourquoi je n’en parlerais pas ? Puis il y a bien des parents parfois beaucoup plus jeunes … Bref. Je ne sais pas quoi ajouter de plus et je suis à court de question, plutôt banale bien qu’intéressante, puisqu’elles ne sont pas indiscrètes.

- Et à propos de ton bac, tu sais ce que tu voudrais faire après ? demandai-je pour continuer la conversation, j’aime bien la compagnie de Min Guk.

 
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Don't worry, I'm ok! ft. Tae Jun   

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't worry, I'm ok! ft. Tae Jun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vos playlists

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Incheon :: Hors jeu :: Topics (RP) archivés-