AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 i wanna hold your hand ☂ ft. kwon hae li

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Invité
MessageSujet: i wanna hold your hand ☂ ft. kwon hae li   Sam 3 Jan - 2:03



i wanna hold your hand
Seo Il Nam ft. Kwon Hae Li



Il l’avait fait. À peine quelques jours après l’annonce de la tenue d’un bal à Incheon, il avait invité Hae Li à s’y rendre avec lui… Et elle avait dit oui! Inutile de dire que ça l’avait rendu fou de joie et que depuis, il comptait impatiemment les jours précédant la soirée de l’événement. À la maison, où il passait le temps des fêtes, tout le monde se faisait un grand plaisir de l’agacer un peu avec ça: néanmoins, ses parents l’avaient grandement aidé à se préparer. En particulier son père, avec qui il avait fait les boutiques de vêtements usagés pour trouver un complet bon marché qui, finalement, avait l’air neuf et lui allait comme un gant. Enfin, il était tout simple, noir et classique, mais il était parfaitement entré dans son budget : il ne lui avait fallu par la suite qu’acheter une chemise blanche, des souliers chics et un nœud papillon « parce qu’une cravate, ça fait trop vieux », avait déclaré Ga Yeon, qui y avait aussi mis du sien. Ne lui était par la suite resté qu’à régler le problème du transport. Comme Il Nam n’avait pas d’auto, son paternel s’était porté volontaire pour jouer aux chauffeurs, attention qui avait fait immensément plaisir au concierge du cinéma.

Seulement voilà, aujourd’hui était le jour J et notre cher jeune homme ne tenait plus en place, si bien que sa mère se fâcha et lui interdit de prononcer un seul mot concernant le bal jusqu’à ce qu’il  soit finalement le temps pour lui de se préparer. Les heures filèrent donc incroyablement lentement pour l’étudiant silencieux, qui ne trouva qu’un mince réconfort auprès de la télévision, devant laquelle il demeura assis tout en regardant l’heure chaque 30 secondes – enfin, ou presque. Il n’y demeura cependant pas bien longtemps et décida finalement d’aller noyer son impatience dans la douche : après tout, le temps passait toujours plus rapidement quand il se lavait, c’était prouvé scientifiquement. Puis, au moins, il serait propre après… Une pierre, deux coups. Comme prévu, il resta forever sous l’eau et sortit presque trop tard, ses pensées ayant éternellement divergé vers des contrées très très lointaines. Bon. , c’était l’heure de se préparer. Il fit ça relativement vite, enfila son pantalon noir puis sa chemise, mis son nœud papillon et tenta de faire quelque chose de ses cheveux. Ce qui, évidemment, était quelque chose d’impossible pour lui. Heureusement, il pouvait appeler quelqu’un à la rescousse!

- Eommaaaaaaaaaa!

Une fois que maman Seo eut sauvé la situation, Ilnam partit avec son père pour aller chercher son accompagnatrice, lui ayant précédemment dit qu’il passerait vers 18h. Il avait hâte, et pas seulement parce que Hae Li serait définitivement ravissante – de toute façon, peu importe ce qu’elle pouvait porter, il la trouvait toujours très jolie –, mais également parce qu’il passerait la soirée avec elle. Et bon, il serait temps qu’il lui parle des sentiments qu’il entretenait à son égard, surtout qu’ils ne faisaient que se renforcer avec le temps. Enfin, ça dépendrait aussi de comment se déroulerait la soirée…

- Il Nam! On est arrivés!

Oh, oui. Le jeune homme descendit de l’auto pour aller cogner à la porte de la résidence des Choi. Là, il était stressé… Il avait les mains moites, pour vrai. Puis la porte s’ouvrit, et c’était madame Choi, qui l’invita à entrer en appelant Hae Li. Cette dernière arriva quelques minutes plus tard et il sentit son cœur s’emballer : elle était magnifique, encore plus qu’il n’aurait pu l’imaginer. Les deux amis sortirent après que les Choi leur aient souhaité une bonne soirée.

- Mon père va nous reconduire, j’espère que ça ne te dérange pas…

Puis, une fois devant l’auto, il s’arrêta et, juste avant de lui ouvrir la porte, il la regarda un peu plus attentivement, tout en souriant :

- Tu es superbe, Hae Li.

Bon, c’était dit. Il attendit donc qu’elle se soit assise et referma la porte avant d’aller lui-même prendre place à l’avant du véhicule.  Avant qu’ils ne se mettent en route, il fit rapidement les présentations entre son géniteur et la demoiselle, puis l’auto se dirigea vers l’Hôtel d’Incheon, où avait lieu l’événement.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: i wanna hold your hand ☂ ft. kwon hae li   Sam 10 Jan - 5:40

    1 NOUVEAU MESSAGE
    _________________________________________________________________
    Je n'ai plus envie d'y aller. Je sais que c'est la 12ème fois que je dis ça, mais vraiment...
    _________________________________________________________________

    Pauvre Sung Gyu. Il devait en avoir marre. Hae Li accota sa tête contre le mur, mais s’explosa le crâne par mégarde. C’était, comme on dit, le bout d’la marde. La jeune femme se mit à pleurer, incapable de gérer quoi que ce soit. Pourquoi avait-elle dit oui alors que cela l’a met dans une situation de panique ? Si elle pouvait jeter par la fenêtre ses sentiments… En attendant, elle jeta un coup d’œil à sa jolie robe qui attendait sagement sur un cintre, sur le crochet derrière la porte. Son téléphone vibra d’encouragements de la part de Sung Gyu. Oui, elle pouvait le faire. Elle sourit et essuya les larmes qui coulaient sur les joues. Elle ramassa son petit cœur confus et se dirigea vers la salle de bain. Il fallait bien se préparer pour le grand soir !

    En attendant la porte de la salle de bain s’ouvrir, Hae Li, derrière les rideaux, s’étouffa de peur.

    «Hae Li, maman fait dire que t’es leeente.»

    Haru referma la porte aussitôt. Il était vrai qu’elle prenait tout son temps pour se convaincre un peu qu’Il Nam l’aimait, du moins assez pour l’inviter au bal. Elle prenait tout son temps pour essayer d’imaginer à quoi la soirée se résumerait. Elle avait même pris quelque minute pour penser au repas. Imaginez si c’est mauvais… vous seriez déçu, hein. Hae Li sortit de la douche et fut encore une fois surprise de la longueur de ses cheveux. Elle se demanda ce qu’elle fera de sa chevelure. Non ! Pas le temps de penser plus qu’il faut !

    Elle sécha ses cheveux, et comme par magie, ils étaient jolis ! Mais quelle victoire ! Hae Li se sentait nettement mieux. Elle sortit sa trousse de maquillage d’un tiroir de son bureau. Elle n’avait aucune idée de ce qu’elle allait faire. Place à l’improvisation. Ce n’était rien de très compliqué de toute façon. Un peu de rose sur les lèvres pour terminer, et voilà. Le moment tant attendu arrivait. Hae Li regarda sa robe. Tant de stress pour une robe. Qu’est-ce que je fais si je me trouve laide aujourd’hui avec ça sur le dos ? Elle l’enfila avec tant de délicatesse que cela lui prit un bon dix minutes, incluant les collants transparents. Hae Li ricana nerveusement en voyant son reflet dans le miroir. Elle se trouvait jolie et espérant que son cavalier soit du même avis. Ses chaussures rouges l’attendaient là où elle les avait laissés la dernière fois, en bas de l’escalier. Elle s’était tuer les pieds en les essayant, mais c’était ça le secret.

    Hae Li sortit de sa chambre.

    «Je suis prête… je crois. Est-ce que je suis prête ?»

    Hae Li s’attendait à une réponse de la part de Madame Choi, mais c’est Haru qui courut vers elle. La jeune fille n’avait jamais vu la robe. Elle s’exclama alors :

    «Woah Hae Liiii, tu es comme une princesse. Mais une petite princesse. Parce que les princesses ont des longues robes qui touchent par terre. Mais t’es quand même une princesse ! Toi, t’es la princesse des fleurs !!»

    Hae Li écouta son histoire de princesse jusqu’à la fin. Haru devait sûrement s’attendre à voir un Il Nam en ensemble fleuri puisque sa grande sœur est la princesse des fleurs. Elle allait être déçue. Au tour de sa mère de s’exclamer. Hae Li était gênée. Puis, elle se rendit compte qu’elle avait laissé ton petit sac à main dans sa chambre. Il était 18h02 et on cogna à la porte. Hae Li, en courant vers sa chambre pour prendre son sac, émit un son que seuls les chiens pouvaient entendre. Ou peut-être plus les bélugas. Elle sentit son cœur battre tellement fort qu’elle crut un instant qu’il allait exploser et que ce sera la fin, aussi tragique que ça. Allez Hae Li. C’est le moment le plus difficile, et après, c’est fini. Elle entendit sa mère faire un compliment au jeune homme. Un, deux, trois. Go. Bon, bravo Hae Li, tu rougis déjà !

    Effectivement, Il Nam ne portait pas un complet fleuri. Hae Li le trouva beau comme un cœur. Un vrai beau cœur. Symétrique et tout. Parfait. Elle le salua d’un sourire, à moitié timide, à moitié heureux. La princesse des fleurs descendit les escaliers et manqua de se faire poignarder d’un talon haut par sa sœur qui semblait avoir compris que c’était la soirée de Hae Li. Elle lui tendit ses chaussures n’importe comment, mais avec toutes les meilleures intentions du monde. Hae Li les prit et les reposa au sol pour les enfiler. Haru se sentait si fière, même si son action n’avait pas servi à grand-chose. Un «Passez une bonne soirée !» plus tard, les deux amis se retrouvèrent dehors, rejoignant la voiture.

    «Mon père va nous reconduire, j’espère que ça ne te dérange pas…»
    «Non non.»

    Ils s’approchèrent de la voiture et Hae Li se félicita déjà de ne pas s’être planté en descendant la petite pente de la cour avant avec ses talons. Elle se trouvait même très bonne pour marcher dans de telles chaussures.

    Le gentleman l’accompagna jusqu’à la porte de la voiture, mais ne l’ouvrit qu’après un compliment. Hae Li baissa le regard automatiquement, mais se força pour le regarder dans les yeux.

    «Merci… toi aussi, Il Nam.»

    Charmant. Trop gênée pour dire le mot. Mais elle le pensa fort. Hae Li prit place dans la voiture et salua poliment Monsieur Seo avec sa petite voix qui ressemblait à celle de Haru. Elle resta silencieuse, mais répondait aux questions qu’on lui posait. Elle se sentait de mieux en mieux, oubliant par moment son stress constant.

    Ils se rendirent sur les lieux. On ne pouvait pas manquer le grand hôtel d’Incheon, et encore moins lors d’un événement. Projecteurs, tapis rouge, tout y était. Hae Li saisit le billet d’entrée de son mignon petit sac assorti à ses chaussures.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: i wanna hold your hand ☂ ft. kwon hae li   Mar 9 Juin - 5:37



i wanna hold your hand
Seo Il Nam ft. Kwon Hae Li

Soulagement : son père n’avait, tout au long du voyage, rien dit de gênant ou d’embarrassant. C’était là un véritable miracle, probablement dû au fait que monsieur Seo voyait à quel point son fils était nerveux et avait eu la gentillesse de ne rien faire pour empirer les choses. Il se contenta donc de les conduire sagement au grand hôtel d’Incheon, qui, pour l’occasion, s’était doté d’un long tapis rouge et de lumières, histoire de bien éclairer les arrivants. Assez impossible de passer inaperçu, disons-le. L’étudiant sorti de la voiture de son paternel et, toujours en parfait gentleman, alla ouvrir la portière à Hae Li. Après avoir adressé un sourire reconnaissant à son paternel, il tendit son bras à son accompagnatrice. Ils se dirigèrent, tous les deux, à l’intérieur de l’établissement cinq étoiles, après avoir présenté leur billet à l’entrée.

Suivant le tapis rouge, ils se retrouvèrent donc en plein cœur de l’immense hôtel, tout décoré de bleu et de blanc. C’était, bien sûr, magnifique, mais même sans les larges rubans accrochés çà et là et les jolis flocons scintillants qui pendaient du plafond, l’endroit aurait été époustouflant. C’était loin d’être le monde de Il Nam, et, pendant un instant, il se sentit triste et mal à l’aise. Jamais il ne pourrait intégrer l’univers des clients qui fréquentaient l’établissement… Et surtout, jamais il ne pourrait l’offrir à la jeune Kwon, advenant le cas où il arriverait un jour à lui faire part de ce qu’il éprouvait à son égard. Heureusement, cette dernière n’était pas du genre à accorder une importance capitale aux possessions, et le jeune homme retrouva presque aussitôt sa bonne humeur alors qu’il chassait l’inquiétude de son esprit.

Le duo se dirigea vers la salle de réception, qui fourmillait de gens. Un buffet digne de la royauté avait été disposé sur de longues tables d’un côté de la gigantesque pièce, tandis que d’autres tables, rondes cette fois, avaient été dressées avec soin, tous les invités s’étant vus attribués à l’une d’elles. Le délicieux fumet qui s’élevait du coin bouffe lui rappela qu’il n’avait pas beaucoup mangé cette journée-là… Chose terriblement rare pour le jeune Seo, qui passait le plus clair de son temps à manger. Ah, l’amour! C’était bien la seule chose qui pouvait chambouler complètement un homme et son alimentation. Qu’à cela ne tienne!  

- Tu veux manger ? J’ai vraiment faim.

Il l’entraîna donc vers le buffet et ils patientèrent en file jusqu’à arriver à la nourriture.

- Alors, tu me dis ce que tu veux !

Il Nam s’arma donc de la pince pour la nourriture et s’appliqua à lui mettre dans son assiette ce qu’elle voulait, tout en remplissant abondamment la sienne. Une fois au bout de la table, c’est une véritable montagne de nourriture qui attendait à être dévorée par le jeune Seo, tandis que dans l’assiette de la jeune femme, un bonhomme sourire de bouffe avait soigneusement été assemblé par le plus vieux. L’étudiant et son accompagnatrice se rendirent ensuite à leur table pour manger et il s’appliqua soigneusement à ne pas s’empiffrer comme un affamé, voulant garder une certaine classe devant Hae Li.

La soirée s’avança donc sans qu’Il Nam ne s’en rende compte, trop occupé à discuter avec son amie. Ils avaient d’ailleurs terminé de manger depuis un bon moment lorsqu’il réalisa qu’il ne restait plus grand monde dans la salle, la plupart s’étant déplacés vers la salle de bal ou vers le salon.

- Tu veux aller danser ? Ou on peut aller faire un tour dehors, il ne fait pas très froid.

Lui demanda-t-il en souriant.
electric bird.

salut:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: i wanna hold your hand ☂ ft. kwon hae li   Mer 22 Juil - 5:56

    C’était définitivement une des journées les plus stressantes de sa vie. Assise sur la banquette arrière, elle resta tranquille, n’ayant que saluer le père de son ami. Qu’est-ce qu’on dit à un père d’un ami? Hae Li se fit petite sur son siège et se contenta de regarder à l’extérieur. Arrivés devant le grand hôtel, ses yeux devinrent ronds comme des billes. Elle était super impressionnée par le tapis rouge et les projecteurs. La jeune femme n’était pas familière avec ce mode de vie. C’était comme dans un film. Les films, sa seule référence pour la soirée. Et comme dans un film, Il Nam vint lui ouvrir la portière de voiture et lui tendit le bras. Un peu gênée elle s’y accrocha et ils se dirigèrent dans l’hôtel.

    Hae Li se mit à paniquer un peu. Et si jamais elle rougissait et que ça paraissait depuis la lune? Pas joli joli… Elle chassa ses angoisses, les mettant d’un côté de sa tête alors qu’elle présenta doucement son billet à l’employée. Même chaussée de ses chaussures à talons, elle se sentait intimidée par sa grandeur. Petite Hae Li, toujours accrochée timidement à son cavalier, entrèrent dans le grand hôtel, comme si ce n’était pas réalité. Tout était joliment préparé, des décorations au thème de l’hiver avec des flocons partout suspendus du plafond qui scintillaient. Ensuite, ce qui vint à l’esprit de la jeune Kwon fût les robes des autres dames. Des plus jeunes, peut-être un tout petit plus vieilles qu’elles étaient présentes, bien sûr accompagnées d’homme en complet. Comme elle et Il Nam. Elles portaient de jolies robes, mais Hae Li était convaincue que la sienne était tout aussi jolie, même si elle ne touchait pas au sol. Et puis Haru lui avait dit. C’était une princesse elle aussi. Même si sa robe n’avait pas de longue traine, même si elle ne brillait pas. Elle avait des fleurs. La brunette regarda partout et remarqua le grand buffet. Ce n’était pas à sa surprise quand elle remarqua son compagnon regarder dans la même direction. Elle ne pu s’empêcher de sourire, et acquiesça à sa question.

    «Oui, j’ai faim moi aussi.»

    Elle avait mangé à peine. Pauvre Hae Li, à s’inquiéter à chaque événement, petit ou grand. Elle se trouva presque chanceuse de ne pas avoir entendu son estomac faire des bruits atroces dignes de bruits de monstres en furie. Si cela avait été le cas… gênant.  Ils se dirigèrent donc vers le buffet et Hae Li pencha sa tête sur le côté afin de voir ce qui était au menu. Tellement de choses, de bonnes choses, qu’elle n’aura pas à s’inquiéter et à paraître trop difficile. Ouf, tout allait bien pour notre jeune chaton! Quand ce fût à l’heure tour, elle observa Il Nam prendre la pince fièrement. Il lui demanda ce qu’elle voulait. Elle pointa tout ce qu’elle voulait en disant «ça», «ça aussi», «hm… ça». Ainsi elle se retrouva avec une assiette plutôt garnie. Tout comme celle d’Il Nam. Mais elle n’était pas surprise, encore une fois.

    Ils trouvèrent leur table et mangèrent en discutant. Hae Li mangea à sa vitesse habituelle, soit à la vitesse d’une tortue en fin de vie. La soirée se déroulait bien, Hae Li était contente. Sa gêne avait prit la porte. Bye. La princesse des fleurs appréciaient tout du bal. C’était magnifique, elle se sentait comme une princesse dans sa jolie robe qu’elle n’avait pas tachée, la nourriture était bonne, Il Nam était assis en face d’elle, souriant et beau comme un cœur. Elle se demandait si, comme dans un film, quelque chose allait lui tomber dessus, ou qu’un truc du genre se produise. Non, non. Arrête, jeune fille. Elle oublia tout le reste, incluant les autres personnes qui avaient pris part à l’événement.

    «Tu veux aller danser ? Ou on peut aller faire un tour dehors, il ne fait pas très froid.»

    Elle regarda autour d’elle et remarqua qu’effectivement, la grande majorité des gens avaient quitté les tables. Ah, moment décisif. Mais Hae Li ne réfléchit pas très longtemps.

    «Ah je ne sais pas danser, mais… pourquoi pas? On pourra aller dehors après. Ou bien quand on aura jugé que la danse, ce n’est pas un de mes talents.» dit-elle en riant doucement.

    C’était entre la dérision et le manque de confiance. Juste entre les deux. Elle se trouva tout de même pas si mal d’avoir répondu ainsi. Elle ne voulait pas dire non, elle ne pouvait pas dire non. Elle voulait bien aller danser, mais comment faire? Eh. Improvisation. Enfin… elle a toujours les films comme référence. Ça ne devait pas être si compliqué si tout le monde dans les films savaient comment faire. Même les plus nuls ne s’y prenaient pas si mal. Hae Li sourit timidement à son compagnon et termina son verre d’eau, se préparant mentalement à aller danser. Ah, éprouvant d’aller danser avec le garçon pour qui elle avait le béguin depuis un bon moment déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: i wanna hold your hand ☂ ft. kwon hae li   

Revenir en haut Aller en bas
 

i wanna hold your hand ☂ ft. kwon hae li

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Incheon :: Hors jeu :: Topics (RP) archivés-