AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Please, just leave me alone -kang(s)-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Invité
MessageSujet: Please, just leave me alone -kang(s)-   Ven 23 Jan - 1:04

Il l'embrassa du bout des lèvres avec la tendresse feinte qu'il avait l'habitude d'offrir à ces femmes et jeunes filles fortunées. Puis il quitta l'habitacle de la voiture décapotable pour se diriger vers sa maison, celle qu'il avait aujourd'hui investi depuis plus d'un an. Il referma la porte d'entrée aussi discrètement que possible. Il était tout de même six heures du matin et certains dormaient encore. Il ne tenait pas à réveiller qui que ce soit. Cette nuit avait été longue — trop longue et ennuyeuse. mais il en avait tiré un petit pécule conséquent. Ce dernier ne servait plus réellement à sa mère à l'heure actuelle mais il contribuait à mettre un peu plus de beurre dans les épinards. Une partie était aussi déposée sur un compte épargne que Dae Jung avait ouvert. Et lorsqu'il aura suffisamment d'argent il partira. Pas très loin, évidemment, mais il prendra enfin son envol. Il le méritait, non ? Mais oui. Bien sûr qu'il méritait d'avoir enfin sa vie à lui, son indépendance. "Bientôt..." se répétait-il sans cesse lorsque le poids des responsabilités familiales se faisait trop lourd. Il le pensait aussi lorsque Jae Il commençait ses simagrées. Au fond, Dae Jung est persuadé que son demi-frère par alliance a sûrement ses raisons pour être aussi désagréable à son égard. Peut-être que sa tête ne lui revient pas, mais vraiment pas du tout. Parfois pourtant, ses crises d'enfant capricieux l'insupporte. Il se contrôlait, il avait du sang froid et tachait de se maîtriser. Pour autant il était difficile de ne pas s'énerver.

Alors il y avait bien une personne qu'il ne souhaitait pas croiser à l'heure qu'il était, et c'était Jae Il. Il savait que si ça arrivait, vu son état de fatigue avancée, il aurait du mal à ne pas s'emporter. Il se dirigea vers sa chambre, marchant sur la pointe des pieds, tenant même ses chaussures à la main. Puis il partît pour la salle de bain une fois ses affaires abandonnées au pied du lit. Une bonne douche lui ferait le plus grand bien pour affronter la journée qui s'annonçait et se laver aussi de cette nuit où il avait encore joué avec le coeur d'une femme pour de l'argent. Il se déshabilla complètement et se glissa dans la cabine de douche. Allumant l'eau froide en premier lieu, il se tendît lorsqu'elle entra en contact avec sa peau... ça faisait du bien. ça réveillait. Il alluma finalement l'eau chaude et commença à se savonner. Soupirant d'aise il plaça son visage sous le jet, n'entendant pas Jae Il entrer. Par contre, il l'entendît clairement se mettre à râler lorsqu'il éteignît l'eau, une fois rincé. Fronçant légèrement les sourcils, il s'apprêta à ouvrir les rideaux teintés pour lui demander ce qu'il avait "encore" mais remarqua alors l'ouverture entre les deux pans de ces fameux rideaux. Merde. Si son demi-frère était bien en train de râler pour cette raison, il n'avait aucun moyen de se défendre, aucun argument pour l'envoyer paître. IL était en tort. A 100 %. Merde... Il souffla doucement en frottant ses cheveux mouillés avant d'ouvrir un rideau, se cachant derrière l'autre. « Désolé pour l'eau partout. » entama-t-il très calmement, le visage impassible, espérant que ça tempérerait la colère de Jae Il et qu'il n'y aurait pas explosion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Please, just leave me alone -kang(s)-   Ven 23 Jan - 1:21

Jae Il était encore profondément endormi quand son réveil se mit a sonner. Si bien qu'il faillit ne pas l'entendre, encore une fois...Il fallait dire que celui-ci avait un sommeil lourd et que parfois c'était assez handicapant. Il lui arrivait même de temps en temps de louper ses premières heures de cours à cause de ça. Révoltant ses professeurs et son père qui finit toujours par l'apprendre. C'est pour cette raison que, lorsque celui-ci ne travaille pas, il vient lui-même le sortir de son lit. Quand ce n'était pas Junno qui le harcelait de messages alors qu'il l'attendait à leur point de rendez-vous habituel. Enfin pour une fois, le son lui parvint. D'abord lointain, interrompant son rêve puis plus distinctement, le faisant marmonner dans son oreiller. "chier...".
Pourtant il ne se leva pas tout de suite. Et oui en plus d'un sommeil lourd, Jae Il était aussi du genre à avoir ses...humeurs matinales. Surtout lorsqu'il devait aller au lycée aussi tôt. Vous l'aurez comprit, le jeune brun n'est pas très fréquentable au réveil. Et comme de coutume, c'était à Dae Jung d'en faire les frais. D'ailleurs en parlant de lui, il perçut grâce au silence qui régnait dans la maison, le bruit d'un moteur devant la petite allée.

Sans réfléchir, le lycéen tira sa couette, laissant le froid parcourir son corps presque nu et se dirigea vers la fenêtre pour observer ce qu'il se passe, curieux. Jae Il comprit encore une fois a ses dépends que la curiosité était un vilain défaut. Il faisait encore un peu noir dehors mais il parvenait a discerner grâce aux lampadaires disposés de part et d'autres du trottoir ce qu'il se passait. Et la vision de son demi-frère en train de galocher cette pouf décolorée lui donna presque envie de vomir. Qu'est-ce qu'il lui trouvait à celle-là? Ah oui, vu la bagnole que l'autre pouvait se permettre de conduire, certainement son compte en banque...et ses faux nibards. Un ricanement échappa au brun qui suivait du regard Dae Jung qui se dirigeait vers l'entrée. Ce gars semblait calme et mature d'apparence, mais c'était bien trompeur. Il fallait voir le nombre de nanas qui le ramenaient la plupart du temps. Et loin d'être idiot, Jae Il se doutait bien qu'il y en avait un grand nombre qu'il ne voyait pas. Même lui qui aimait pourtant les plaisirs de la chair et qui n'avait pas de mal a séduire était très sage comparé à lui. Ce qui l'énerva. Et ce mec se demandait pourquoi il pouvait pas se l'encadrer? C'était pourtant simple, le plus vieux cache bien son jeu.

Jae Il fini par abandonner la fenêtre et sorti en traînant des pieds de sa chambre, le moral miné par sa vision matinale. Si seulement ce satané chinois n'était pas aussi...captivant, peut-être arriverait-il à l'apprécier et à le voir comme un membre de sa famille, mais c'était impossible pour lui. Hors de son contrôle. Il ne pouvait pas faire abstraction de ce désir qu'il a pour lui et qui lui ronge le ventre à chaque fois qu'il le voit. Et c'était d'autant plus énervant. Alors pour se soulager un peu de cette frustration constante, il n'hésitait pas à lui mener la vie dure. Et il en avait rien a foutre de savoir si l'autre le vivait bien ou pas. Ce n'était pas son problème. Si ça l'emmerdait tant que ça il n'avait qu'à partir. Lui il était là depuis le début alors Dae Jung n'avait qu'à s'y faire un point c'est tout.

La gueule enfarinée, le coréen marcha jusqu'à la cuisine et ouvrit le réfrigérateur pour boire un peu de lait à même la bouteille. Au moins a cette heure, personne ne pouvait le voir et donc le réprimander. Tant mieux. Il rangea ensuite le tout dans le frigo et revint sur ses pas pour prendre le chemin de la salle de bain. Une bonne douche lui ferait du bien et le détendrait un minimum. Seulement, Dae Jung semblait décidé à le mettre de très mauvaise humeur. En effet, celui-ci occupait déjà la pièce, faisant ainsi grogner le plus jeune. Tant pis, il avait besoin de la douche maintenant. Pas question qu'il aille en cours sans un petit coup de propre. Alors sans plus hésiter Jae Il fit irruption dans la salle d'eau et alla vers l'évier pour se brosser les dents. "Putain de merde! C'est l'inondation ici!" s'écria-t-il alors que ses pieds entrèrent en contact avec l'eau. S'en suivi alors un flots de marmonnements mécontents qui finirent par attirer l'attention du fautif. Ce dernier s'excusa simplement, l'air indifférent, ce qui titilla Jae Il. Il pensait réellement s'en tirer avec une excuse aussi..vide? Alors qu'il était le seul et unique responsable de ce début de journée pire qu'horripilant? Alors là certainement pas! "Yah, tu te crois tout seul? Déjà que tu monopolises la salle de bain pile quand j'en ai besoin. Mais c'était pas assez? Fallait-aussi que tu dégueulasse tout?" cracha-t-il en se faisant bataille pour garder ses yeux dans les siens. Manquerait-il plus qu'il se mette a bander devant le plus vieux. "Maintenant si monsieur pouvait prendre la peine de libérer la douche et de nettoyer tout ça..enfin si c'est pas trop demandé bien sûr...". Il croisa les bras, le regard mauvais et attendit qu'il lui laisse la place tout en détournant les yeux. Pas de débordements. Et c'est sans le remercier qu'il se débarrassa de son boxer et qu'il sauta dans la douche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Please, just leave me alone -kang(s)-   Ven 23 Jan - 1:38

… Pourquoi ais-je espéré que pour une fois… Juste pour UNE FOIS, cet idiot et casse pied ambulant de Jae Il allait me laisser en paix ? ça l’aurait tué de passer l’éponge pour quelques malheureuses gouttes d’eau ? D’ignorer et d’attendre pour aller prendre sa putain de douche ?! Eh bien, oui, apparemment. Comme d’habitude, il m’a littéralement parlé comme à un chien. Et moi… J’endure. Encore et toujours. Pourtant, aujourd’hui, et spécialement ce matin… Je sens que s’il s’amuse à m’asticoter comme il en a prit l’habitude toute cette année… ça va chier. Je ne lui ai encore jamais montré mon côté plus sombre de ma personnalité. Il m’a toujours vu comme étant soumis. Or, si je m’énerve vraiment, son joli petit minois risquera fortement d’avoir des traces pas forcément esthétiques. Et ce même si c'est mon demi-frère et que -Dieu me pardonne, il a un cul à damner un saint.
Je n’aime pas la violence facile et gratuite. Je trouve stupide de vouloir tout régler par la force et de s’en prendre à plus faible que soit. Mais voilà plus d’un an que je supporte les caprices divers et variés de ce stupide gosse ! Il passe quasiment tout son temps libre, lorsque nous sommes dans la même pièce, à montrer sa mauvaise humeur et à la passer sur moi. À croire que j’ai vraiment dû faire quelque chose de grave pour qu’il arrive à me haïr autant.

Ou alors… Il est jaloux de ne plus être le seul enfant de la maison. Si ce n’est que ça, il peut être rassuré… C’est prévu que je quitte cette maison avant l’année prochaine. Sans vraiment en parler, j’ai mis beaucoup d’argent de côté, et j’ai recherché un appartement décent, pas trop petit et proche de mon université. Si jamais j’emménage dans cette résidence, je ne serais pas loin du foyer familial… Mais je serais suffisamment loin pour ne plus à voir Jae Il et mon beau père. Oui… Mon beau père est un homme respectable qui rend heureuse ma mère, mais je ne l’aime pas. Je ne le montre pas cependant, ma mère s’en voudrait beaucoup de s'être marier avec une personne que je ne supporte pas. Je prends sur moi, parce que ça serait très égoïste si je faisais passer mon bonheur avant le sien, elle qui s’est longtemps sacrifié pour ma personne.
Bref… Même si je compte déménager aux prochaines vacances scolaires, supporter ce petit merdeux devient pénible et éreintant. Spécialement aujourd’hui où je ne suis d’humeur à rien laisser passer. Si j’avais pu, je l’aurais retiré de la douche par la peau des fesses, et j’aurais rapidement posées cartes sur table. Ce jeu n’a que trop duré. Cette fois-ci il a eut de la chance en s’enfuyant sous sa douche mais la prochaine fois qu’il m’adresse la parole durant cette journée, si c’est pour mal me parler, il ne vaut mieux pas qu’il soit seul avec moi.

Serrant ma serviette autour de mes hanches assez marquées, je lève les yeux au ciel avant de lâcher un sonore « Putain de gamin » avant de quitter la salle d’eau. J’ignore s’il m’a entendu, et sincèrement… Je m’en bas les couilles. J’ai passé toute une nuit à parler d’amour avec une femme -certes plutôt attirante si on est attiré par les grosses poitrines et les cheveux décolorés- qui a cherché par tout les moyens à coucher avec moi, alors que je lui ais bien stipulé que notre relation n’irait jamais aussi loin. Elles savent que je ne sors avec elles que pour l’argent, mais elles ont toujours l’espoir qu’avec elles, ça sera différent. Que je tomberais « vraiment » amoureux. La bonne blague… Si elles savaient que mon style se rapproche plutôt de cet imbécile de Jae Il… Elles en deviendraient sûrement vertes. Je suis sensible à la beauté, mais rien d’autre n’est capable de me faire avoir une érection qu’un homme avec tout ce qu’il faut, là où il faut~ Mais bref, encore. De retour dans ma chambre, je ramasse mes affaires que je met dans la panière de linge sale, avant de me parfumer. Rapidement ensuite, j’enfile mes habits que j’ai préparé hier soir : Une chemise d’un blanc immaculé qui suit parfaitement la découpe de mon torse, laissant quelques abdo déformer le tissus de haute qualité. Par-dessus, un blazer noir qui me couvre suffisamment pour que je n’ai pas froid. Un pantalon noir et les chaussures appropriées, noires également, tout comme mes chaussettes.
En clair, mes tenues à la fac sont sobres, me faisant souvent passer pour un professeur. Lorsque je m’y rend pour travailler à la bibliothèque centrale et non pour les cours, j’y vais de manière plus décontractée, avec la tenue qui va avec. Fin prêt, je prends tranquillement mon sac préparé et je m’installe à la cuisine, mon capuccino en train de se faire grâce à la machine à capsule nespresso. Pendant ce temps là, je prends une pomme que je commence à manger… Avant de réaliser une chose. Confortablement assit dans ma chaise, le regard perdu sur la machine en plein travail, je me souviens subitement que je n’ai pas nettoyé le sol de la salle de bain.

« Et merde… »

Mais maintenant c’est trop tard. J’entends déjà l’être le plus désagréable que la terre n’ait jamais porté, descendre les escaliers et se diriger vers la cuisine. J’ai complètement oublié ! C’est vrai, j’étais tellement énervé par Jae Il que j’ai complètement oublié la flaque d’eau en haut. En soit, elle n’est pas bien grande, un coup de balais et ça n’y paraîtra plus mais lui, il en a fait toute une tragédie. Comme si la terre allait s’arrêter de tourner parce ses petits petons ont prit l’eau. D’ailleurs… Il s’est énervé pour rien, étant donné qu’il s’est complètement mouillé ensuite. C’est pas comme s’il avait été en chaussettes et qu’il avait mit les pieds en plein dedans ! Rah… Juste le plaisir de me faire chier.
Oh et puis je m’en contrefiche, je n’ai rien à me reprocher. Il m’a très mal parlé, alors s’il veut vraiment que je nettoie, il faudra trouver autre chose que des insultes. Déterminé à ne rien laisser passer aujourd’hui à cause de ma nuit quasiment inexistante, je soupire en me levant pour prendre mon nespresso, trempant tout juste mes lèvres au bord de ma tasse lorsque le joyeux luron pénètre dans la pièce. Mon blazer est resté sur le dossier de ma chaise, alors je fais attention… Il ne manquerait plus à ma fabuleuse journée, qu’une tâche de café vienne se greffer sur ma chemise hors de prix, offert par une ancienne conquête. Je me rends tôt à la fac, mais c’est pour travailler à la bibliothèque. Car en réalité, mes premiers cours commencent en fin de matinée.
J’aurais tout le temps d’assimiler le mauvais comportement habituel de Jae Il, et d’être à 200% dans mes cours. Au niveau des notes je suis dans la tête de classe de la promo sans me forcer. Lorsque je le fais, je finis souvent premier de ma promotion, mais ça ne m'intéresse pas, je ne cherche pas à tout rafler. J’ai besoin de sommeil et de décompresser comme tout le monde, je suis humain… Si je dois me démarquer, je le fais durant les stages en entreprise, comme à chaque fois. C’est tout.
Au vu de la tête que fait mon demi-frère… Mon oubli ne lui a pas plu. Mais du tout. Ou alors… Peut être qu’il n’y a pas fait attention, et qu’il m’a entendu jurer. Ou pire. Il s’agit des deux. Mon visage toujours inexpressif, j’attends son pétage de câble sans sourciller, les lèvres toujours en train de s’abreuver. Comme si j’allais m’arrêter de boire parce qu’il n’est pas d’humeur. L’un de mes sourcils se lève, calmement, l’air de dire : Qu’est-ce que tu attends pour parler ? J’attends et j’ai pas que ça à faire, merdeux. Ok, le merdeux n’est pas visible avec un simple sourcil, mais je peux vous assurer que je le pense tellement fort, que, quelque part, il a dû l’entendre en son fort intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Please, just leave me alone -kang(s)-   Ven 20 Fév - 18:32

Il n'avait pas bronché. Il n'avait même pas répondu ni jugé bon de lui prêter la moindre attention. Avait-il si peu d’intérêt a ses yeux pour qu'il se permette de l'ignorer de cette manière ? Un soupire franchit la barrière de ses lèvres humides alors que l'eau agréablement chaude coulait sur son corps. Mais même ça ne le détendait pas. Et puis pourquoi ça le touchait autant ? Ce mec ne méritait même pas qu'on lui donne autant d'importance. Cet hypocrite gars a pouffes. Il était bien loin d'être un ange celui-là, contrairement a tout ce que pensait son entourage. Oh oui Dae Jun est si intelligent, si poli, si attirant, si bien élevé..tss. Il trompait bien son monde avec ses grands yeux innocents. Et il n’eut pas a chercher bien loin pour en avoir la preuve. En effet, son demi-frère venait de l'insulter sans honte avant de partir. « Comme un lâche.. » grogna le plus jeune en secouant la tête, encore plus énervé. De quel droit se permettait-il de tenir ce genre de propos ? Etait-il ne serait-ce qu'en droit d'estimer qu'il était supérieur à lui ? Putain de gamin ? Putain de connard ouais ! Il n'avait même pas été assez couillu pour lui dire ça en le regardant dans les yeux. Non il avait juste fuit en claquant la porte. Et ça se dit mature hum ? Il se foutait réellement du monde le chintok.

Même alors qu'il enfilait son uniforme, Jae Il pestait et jurait contre le vieux qui avait définitivement décidé de le mettre de mauvaise humeur en cette pluvieuse matinée. Non vraiment ce n'était pas son jour. Soupirant pour la enième fois, le brun enfourna ses cours dans son sac et descendit au rez-de-chaussée. Jetant négligemment ses affaires dans l'entrée, il s'avança ensuite dans la cuisine pour récupérer le bento que sa belle-mère avait préparé pour sa journée au lycée sans jeter un regard au plus vieux, tirant tout de même visiblement la tronche. Il avait décidé avant de descendre de l'ignorer et de ne pas lui donner l'honneur d'user son énergie et sa salive à lui parler mais ce fut malgré ça plus fort que lui. Il ne pouvait pas le laisser l'insulter sans conséquences. Il en allait de sa fierté là ! Et elle valait de l'or pour lui. « Yah...putain de gamin ? » lâcha-t-il en haussant les sourcils, le regard noir. « Mais dis-moi tu te prends pour qui ? Je t'ai insulté moi ? ». Oui il passerait encore pour le chieur, mais c'est pas ça qui empirerait la fêlure dans son amour propre. Il n'était pas du genre a répondre aux provocations en général mais Dae Jung était bien l'exception à la règle. Parce que malgré tout il restait sa corde sensible. Il éveillait en lui autant de désir que de haine. Ce qui chez lui ne faisait pas bon ménage. « T'es juste trop égoïste que tu penses même pas à ceux qui passent après toi. Ca se voit que c'est pas toi qui fait le ménage ici.. » lâcha-t-il en croisant les bras, ses fesses appuyées contre le plan de travail alors que ses cheveux encore mouillés dégoulinent sur ses vêtements. « Parce que le putain de gamin pour ton information est celui qui s'occupe de laver la salle-de-bain..Et ça tu le saurais si tu faisais un peu attention a ce qui t'entoure ! ». Si tu faisais un peu attention à moi..pensa Jae Il malgré lui avant de grogner et de se servir un verre de lait, lui tournant délibérément le dos. Et voilà que maintenant il se sentait stupide. Son intervention ressemblait vraiment à la tirade d'une femme au foyer engueulant son mari de ne pas faire attention à elle. Et plus il en prenait conscience et plus il en avait des frissons dans le dos. Ce gars là avait une très mauvaise influence sur lui. Lui qui en général était sans histoire et attirait les gens grâce a sa nonchalance naturelle se donnait lui même des boutons en jouant ainsi à l'épouse bafouée. « Oublies ça...c'est pas comme si t'avais quelque chose a foutre de ce qui se passe dans cette baraque pas vrai ? Je sais que tu nous aime pas, même si tu joues très bien la comédie quand les vieux sont là.. ». Lui lance un regard mauvais et pose son verre vide dans l'évier avant de prendre la direction de la porte d'entrée pour enfiler ses baskets.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Please, just leave me alone -kang(s)-   Dim 22 Fév - 19:00

Quelque part, je pense que je connais un peu Jae Il. Tout du moins… Je sais voir lorsqu’il est énervé, et à peu près quand est-ce qu’il va exploser. Avec moi c’est très souvent,  c’est sans doute pour ça que je connais ce trait de caractère spécialement. Ainsi, lorsqu’il est descendu prendre son petit déjeuner avant d’aller en cours, j’ai tout de suite vu sur son visage qu’il ne partira pas avant d’avoir fini de me pourrir ma matinée. C’est comme s’il ne pouvait pas s’en empêcher, un peu comme les petits garçons en maternelle qui embêtent les petites filles qu’ils aiment. Mon demi-frère est tellement puéril parfois que cette comparaison lui va comme un gant… Je plains sincèrement la pauvre fille qui devra le supporter. En attendant son pétage de plomb qui se fait attendre, je m’abreuve en essayant déjà de garder mon calme avant même qu’il n’ait ouvert la bouche. Je sens qu’il meurt d’envie de me tomber dessus, mais je ne dis rien quand même. Les dernières gouttes de mon self control, je m’en servirais pour ne pas craquer en cette belle matinée… Pluvieuse. Ah, il va falloir que je prenne un parapluie, pas question de tomber malade maintenant, ce n’est vraiment pas le moment.
Et c’est parti… Jae Il lance les hostilités en me jetant son habituel regard de chiot en colère. Lorsqu’il montre les dents et commence à râler, il ressemble juste à un petit animal qui tente de dissuader son prédateur de l’attaquer… Il est en somme pas très… Convainquant.  Bien sûr, je ne doute pas de la sincérité de sa colère, mais son visage est trop harmonieux, trop mignon pour être crédible, même lorsqu’il tente d’être menaçant. S’il ne me tapait pas autant sur le système H24, je ne pourrais certainement pas m’empêcher de le taquiner.



En même temps, il vaut mieux que Jae Il me déteste. De cette manière, je ne penserais jamais à dépasser… Déborder et outrepasser nos relations de frères. Il est mon type à 100%... Il est trop attirant pour son propre bien, alors cette tension est la bienvenue. Bref, alors que j’étais perdu dans mes pensées à gagatiser sur mon demi-frère, lui n’a pas attendu pour vider son sac… Ou presque. Il ne m’a pas encore tout craché au visage, ça se sent.
Après m’être évadé, je sens la colère revenir parcourir mes veines et faire bouillir mon sang.

Comment peut-il dire que je ne les aime pas ?! Je prends sur moi avec lui justement pour éviter que notre famille vole en morceaux ! Il est aveugle ou stupide ?! Je savais déjà qu’il faisait le ménage, et s’il ne m’avait pas parlé comme à un chien, j’aurais nettoyé tout seul, comme un grand. Lorsque je vivais avec ma mère et que l’on trimait tout les deux pour ramener de quoi vivre, je m’occupais du ménage, avec mes cours pour éviter que ma mère se tue à la tâche. Chaque année en plus de ça j’étais désigné en tant que délégué, j’avais beaucoup de responsabilités dans ma scolarité autant que dans le privé mais je n’ai jamais rien dis, et des deux côtés ! Ce n’est pas aujourd’hui que ça va commencer d’ailleurs. J’aimerais juste que l’on ne me juge pas comme Jae Il le fait, alors qu’il ne me connaît absolument pas.

« Stop. »

Sans réellement attendre qu’il m’obéisse comme il devrait le faire en tant que cadet, je lui barre la route et je le pousse sans ménagement  contre la porte. Bien sûr je ne lui fais pas mal, mais je suis ferme. Ce sale gosse commence vraiment à me pomper l’air… Je suis loin d’être parfait certes, mais il devrait se regarder avant de critiquer les autres.

« J’ai l’impression que tu ne vois pas plus loin que ton petit nez Jae Il. Tu me demandes si tu m’as déjà insulté, laisse-moi te répondre avant de prendre la fuite. »

Mon regard est sans appel. Malgré la chaleur plutôt mauvaise qui commence à envahir tout mon corps, ma colère, elle, reste glaciale. Mon ton est affreusement calme, signe que ma colère ne fait qu’empirer à chaque seconde. Il a parlé de ma mère, de manière indirecte, mais quand même. Je ne supporte pas que l’on parle d’elle ainsi. C’est tout ce qui me reste, je l’aime plus que tout et je ferais tout pour elle. Lui ne peut pas comprendre, peut importe ce qu’il a vécu.

« Tu ne m’insulte pas, mais tu me parles mal. On parlerait mieux même à un chien. Je ne suis pas ton petit frère, mais ton grand frère. Je ne suis pas parfait, j’accepte les critiques, mais je demande avant tout un minimum de respect, minimum que tu n’as jamais fourni jusqu’à présent. Si tu veux que je te respecte, commence par revoir tes manières, c’est une question de réciprocité et d’équilibre. Je pense que tu es assez intelligent pour comprendre ça. Et ce même si tu ne m’aime pas. »

Voyant qu’il s’impatiente, je passe mes bras de part et d’autre de son visage. Même s’il me pousse il ne pourra pas passer. Je n’en ai pas l’air mais je suis sportif et plus musclé que lui sans être un grand baraqué non plus.

« Je n’ai pas fini. Je ne fais pas le ménage ici ? J’ai suffisamment de travail à la fac, et je range ma chambre. Je m’occupe aussi de la cuisine en ce qui concerne la vaisselle et la nourriture, et je ne m’en plains pas. J’aurais nettoyé après, sauf que tu m’as gueulé dessus. Et que j’avais besoin de tout sauf d’une grosse colère piquée de manière irraisonnable. »

Je m’éloigne un peu sans pour autant le libérer, plantant mon regard dans le sien, brûlant et froid à la fois. C’est fou, même en colère, j’arrive à le trouver beau et attendrissant.

« Ne dis jamais que je ne vous aime pas. Tu ne me connais pas Jae Il, et tu n’as jamais cherché à le faire. J’aime ma mère, plus que tout. Et le fait que ton père ait réussi à la rendre heureuse après tout ce qu’elle a vécu… Je ne le remercierais jamais assez. Je le respecte profondément. Toi… Je n’ai pas eu le temps de vouloir apprendre à te connaître que tu me haïssais déjà.  Pour une raison que tu es le seul à connaître d’ailleurs. »

Cette fois-ci je m’éloigne définitivement de lui. J’étais tellement énervé que je me suis un peu rapproché de son visage. Nos souffles se mélangeaient et son parfum a envahit tout mon cerveau… Heureusement je me suis repris à temps. Je ne pense pas que je l’aurais embrassé mais… Mais on ne sait jamais. Ce sale petit a vraiment une influence néfaste sur mes nerfs.

« Je t’interdis entre autre de dire ‘’les vieux ‘’ en parlant de ma mère. Pour ton père je n’ai aucune légitimité. Je te dirais de le respecter, mais ce n’est pas comme si tu écoutais à la base ce que je te dis. »

Je prends mon sac et mon parapluie avant de le regarder en coin.

«Si tu as compris, ne m'adresse plus la parole si c'est juste pour réagir comme le gamin que tu es. On ne joue pas dans la même cour.»

Ce que je le dis je le pense vraiment. Il me sort par les yeux à cause de son comportement, et contrairement à ce qu’il peut penser, je ne le déteste pas. J’aimerais juste comprendre ce que je lui ai fais pour qu'il me jette sa haine au visage alors que je connaissais à peine son prénom.
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Please, just leave me alone -kang(s)-   Jeu 16 Avr - 14:15

Jae Il avait fait en sorte d'avoir le dernier mot. Enfin c'était sans compter son cher frère qui avait décidé de lui barrer la route alors que lui avait juste voulu sortir de cette baraque. Après tout, ce que Dae Jung avait à dire ne changerait rien à la situation. Alors quand il se fit plaquer ainsi contre la porte, sa seule envie fut de fuir le plus rapidement possible. Non pas qu'il avait peur non..c'était bien tout le contraire. La fermeté et la proximité du corps du brun faisait retentir la sonnette d'alarme dans sa tête et c'était mauvais. Mais ce n'était rien comparé à l'effet qu'avait le regard noir du plus vieux sur ses pauvres hormones en folie. Il avait l'impression de mourir de chaud et pourtant il l'avait à peine touché. Mais visiblement, c'était bien assez pour l'exciter. Même ses paroles pourtant énervantes à souhait ne lui donnaient pas envie de répliquer. Il fallait vraiment qu'il parvienne à se dégager de lui avant de lui arracher ses vêtements.

« Lâche moi putain... » avait-il grogné contre le brun, espérant que pour une fois il n'agirait pas plus longtemps comme le moralisateur de service. Ça allait traîner en longueur sinon et Jae Il savait qu'il ne tiendrait pas. Mais malheureusement pour lui, il avait juste réussi à donner à Dae Jung encore plus envie de rallonger son monologue. Mais si ça n'avait été que ça...Non. En plus de ça il s'était un peu plus rapproché, l'emprisonnant de ses bras musclé entre lui et la porte. Bon sang mais il voulait sa mort ! « Merde Jung jvais être en retard ! » tenta-t-il en soupirant presque de désespoir, essayant de le pousser. Mais rien à faire, il ne bougeait pas d'un pouce et ses propres yeux ne pouvaient s’empêcher de dévorer les lèvres rosées et pulpeuses de son aîné. Elles n'étaient qu'à quelques centimètres des siennes. Il ne suffisait que d'un mouvement pour qu'il puisse enfin les goûter et se laisser aller à ses fantasmes sans se soucier du fait qu'ils étaient sensés être frères. Si seulement ils ne l'avaient pas été..Il l'aurait chauffé jusqu’à ce qu'il cède et il serait ensuite passé à autre chose comme il le faisait d'habitude...et il ne serait pas encombré de toutes ces prises de têtes inutiles. Mais là il ne pouvait pas et seigneur ce que c'était frustrant !

Jae Il cessa de se débattre, le cœur battant et son ventre se tordant. Il devait tenir..Alors il ferma les yeux, les sourcils froncés pendant que ses dents maltraitaient ses propres lèvres pour les empêcher de laisser sortir toutes sortes de suppliques érotiques. Si il ne pouvait pas bouger, au moins il n'aurait pas cette vision tentatrice. Mais même ainsi il avait du mal. Il sentait son souffle chaud atterrir sur ses lèvres a chaque fois qu'il ouvrait la bouche, déclenchant des frissons dans tout son pauvre corps en ébullition. Et son parfum...le rendait littéralement dingue. Comment ce mec pouvait-il être si bandant ? Et ne parlons même pas de cet accent à damner un saint…

Il menait un combat si intense à l'intérieur qu'il ne remarqua pas tout de suite que l'autre c'était éloigné mais fini par rouvrir les yeux alors que la voix du plus vieux lui sembla plus lointaine et soupira à l'entente de ses paroles avant de lever les yeux aux ciel et de réajuster furtivement son uniforme. « Ça va ok ? C'est juste une expression, cesse de tout prendre au premier degré c'est vraiment ennuyeux.. » râla-t-il tout en enfilant rapidement ses baskets et sa veste, prêt à partir. Il s'arrêta pourtant en cours de route, pas du tout ravi par les derniers mots qui lui étaient adressés. « Pas dans la même cour ? ». Un ricanement lui échappa et se fut a son tour agripper la veste de Dae Jung pour le pousser contre le mur. « Tu te crois tellement mieux que moi pas vrai ? Avec tes airs te mec bien sous tout rapport...Mais si tu arrive à tromper tout le monde moi je suis pas si idiot.. » lâcha-t-il sans le quitter des yeux, passant encore une fois du désir à la colère. « Je les vois toutes ces nanas qui défilent devant la maison..alors peu importe si je suis un putain de gamin irrespectueux et sii méchant. Moi au moins je joue pas un rôle.. » assura le plus jeune en s'éloignant et en attrapant son sac pour ouvrir la porte d'entrée. « Ah et aussi..moi je ne couches pas pour de l'argent. » ajouta-t-il avant de sortir sous la pluie sans rien sur la tête, bien trop énervé et frustré pour se soucier de finir trempé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Please, just leave me alone -kang(s)-   

Revenir en haut Aller en bas
 

Please, just leave me alone -kang(s)-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MICK[alias Daniel]: Please, leave me a message.
» [JEU] LEAVE DEVIL ALONE : Arcade action [Démo/Payant]
» [ROM] [4.0.4] Android Open Kang Project Build 32 - v1.2 (4/17/12)
» [ROM 4.0.4][KANG][AOSP/CM9]Asylum ICS 21[12-08-2012]
» The Leave Taking

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Incheon :: Hors jeu :: Topics (RP) archivés-