AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Like caffeine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jang Hae Na
Nombre de messages : 499
Date d'inscription : 12/01/2015
Age : 25
Pseudo : Laady/Heerin


Feuille de personnage
Carnet de notes:
Relations:

avatar

MessageSujet: Like caffeine   Ven 13 Fév - 22:28





ahreum & jenna ❥



Je ne cessais de regarder l'heure affichée sur mon téléphone, scrutant les alentours de gauche à droite assise sur mon banc. Aish... J'espère que je ne l'ai pas loupé... Je m'étais empressé de quitter chez moi de bonheur simplement pour venir dans le parc pour pouvoir retrouver ma sauveuse. Folle ? Oui, j'ai l'habitude d'entendre ça. Il y a des années que je ne changeais pas. J'étais toujours dépendante des gens malgré moi. En tant normal, je pense que je l'aurais envoyé sur les roses pour affirmer mon indépendance, mais pas avec cette fille. Non. C'était étrange, je ne pouvais même pas l'expliquer. Peut-être parce que j'avais vraiment besoin qu'on répare mon vélo.

C'est ici que j'ai rencontré Ah Reum, à cet endroit même, d'une manière assez cocasse si-je puis dire. Il a suffit que je tombe de mon vélo et que je vois qu'il était mort et bien sûr qu'elle passe par la pour m'aider à le réparer. J'ai été impressionnée j'avouerai. Cocasse je vous ai dit. Enfin bref, étrangement depuis ce jour, je n'arrive pas à me la sortir de la tête. Au point que je l'ai inconsciemment dessiné sur mon carnet. Dire qu'en ce moment je bloquais question dessin. Byun Ah Reum a vraiment réussi à me décoincer si on peut dire ça. Ca fait des années que cela ne m'était pas arrivé. Enfaîte depuis elle. Je mentirais si je ne disais pas que ceci ne m'avais pas un peu troublé mais, je souhaitais passer outre ces pensées. Je voulais la voir pour une toute autre raison. Enfin, bon, j'espère que je ne lui ferais pas trop peur. Je regardais rapidement une silhouette arrivée au loin. Je plissais légèrement les yeux avant de me rendre compte qu'il s'agissait de la personne que j'attendais. Je me levais rapidement et fait signe de la main, histoire qu'elle me remarque.


« Ah Reum ! Annyeonghaseyo »

La jeune femme enfin proche de moi, je m'empressais de m'incliner, politesse oblige. D'un air presque enjoué, je continuais.

« Je n'étais pas sûre que vous veniez en faite. »

Je devrais dire que j'en étais presque effrayée. Mais bon, je pense qu'elle n'a pas besoin de le savoir. Je pense déjà qu'elle doit me trouver bizarre que je la stalke limite donc... Je m'empressais de lui tendre le gobelet de café que j'ai acheté plus tôt. Histoire de détendre l'atmosphère et histoire de lui dire qu'il ne manque tant de case que ça.

« Il fait un peu frais ce matin donc je me suis permise de vous prendre un café. »

Je me rendais compte qu'il avait totalement tiédis depuis que je l'avais acheté. Je claquais ma langue contre mon palet.

« Aish... C'est pas vrai !! Il est froid !! Je suis sincèrement désolée »

Jang Hae Na ou la fille la plus malchanceuse de Corée. Mon Dieu, elle devait surement me trouver ridicule. Je rabattais mes mèches en arrière, chose que je faisais souvent lorsque je suis exaspérée, avant de frotter ma nuque nerveusement. Je regardais une nouvelle fois l'heure. Oui, je pense que j'aurais le temps. Un sourire gêné sur les lèvres, je rangeais mon téléphone dans mon sac et me débarrassais de ce café acheté pour rien.

« Est-ce que je peux vous inviter au moins ? C'est la moindre des choses que je puisse faire. Et aussi... J'aimerais bien vous parler. Enfin, si vous avez le temps bien sûr »
Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laadysworld.tumblr.com
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Like caffeine   Mer 25 Fév - 17:25

cause you're like caffeine
JENNA & AHREUM
Ce n'était pas de l'habitude à Ahreum d'être aussi hésitante que ça. Enfin, carrément pas de son habitude. Elle, c'est l'impulsivité à l'état pur. La voir aussi calme et surtout, aussi stressée, ça semblait bizarre, vraiment . Ce serait méchant de sa part de disparaitre dans la nature, après avoir aidé une jeune – et très belle – demoiselle en détresse. Mais c’était malheureusement la seule option qui lui restait. Ahreum avait beau faire partie de ces personnes qui n’hésitaient absolument pas à s’incruster dans la vie des gens,  quand elle ne connaissait pas, elle ne s’aventurait pas. La timidité coulait dans ses veines, elle n’y pouvait rien. Lorsqu’on l’entendait parler avec des inconnus,  on jurerait limite que ce n’était pas vraiment elle.
Ahreum, elle était perdue. Elle se dirigeait vers le parc où elle avait rencontré la femme qu’elle avait aidée un matin, alors que chacune d’entre elles faisait son jogging habituel.Elle voulait la revoir,  peut être qu’elle ne faisait que s’illusionner, ce n’était qu’une simple coïncidence, de toutes les manières. Mais la garagiste était bornée. Vraiment bornée.  Elle s’était précipitée vers l’endroit où elles s’étaient rencontrées pour la première fois. Ça, elle s’en souvenait très bien, malgré le brouillard et le silence aussi paisible qu’assourdissant qui régnait. Elle l’avait marquée, cette belle femme.
Elle voulait à tout prix la revoir, peut être que ce sera son unique chance de le faire, peut être que ce sera la dernière. Et pour ça, elle faisait exprès de se rendre très tôt à son lieu de travail, peut être qu’elle arriverait à la « croiser ». Sauf que là, la garagiste perdait peu à peu espoir. Et cette fois, elle était tellement perdue. « Ahreum ! anneyonghasseyo ».
Elle  sursauta. Il y avait pas mal de filles qui se prénommaient Ahreum – c’était plutôt commun -, mais le parc était vide, et à cette heure ci, les seules personnes qu’il y avait étaient quelques joggeurs bien trop concentrés sur leur course pour pouvoir regarder à droite et à gauche. Elle se positionna de façon à  faire face à son interlocutrice, plutôt affolée. Ahreum était tellement plongée dans ses pensées qu’elle ne l’avait pas vraiment vue venir. « A…Anneyonghasseyo. » répondit-elle,  bien trop surprise pour pouvoir correctement parler. Elle était bien trop occupée à regarder cette jeune femme se courber poliment devant elle. Tout ce qui avait suivi ensuite, elle n’en retenait rien. Dans sa tête, c’était le replay. « Je me demandais aussi si j’allais vous croiser, tellement je vous ratais tout le temps ! » bon d’accord, c’était une excuse bateau, certes, mais Ahreum ne s’attendait pas à de telles réactions de sa part. « C’est très gentil de votre part mais… Et oh que c’était beau de voir cette bonne dame s’agiter parce que le café avait refroidi. Elle s’en fichait pas mal de la boisson –bien qu’elle n’avait rien pris au petit déjeuner, de peur de rater encore une fois Haena -, parce qu’en fait, le simple fait d’enfin la revoir lui faisait plaisir. « Vous savez, vous n’aviez pas vraiment besoin de faire tout ça pour moi, je…je ne voulais que vous recroiser…vous demander si tout allait bien avec votre vélo, qu’il ne vous lâche plus en cours de route… » il y avait du vrai et du faux, dans ses mots. Elle s’inquiétait vraiment pour elle, mais ce n’était pas vraiment la principale raison de sa venue – comme tous les matins - . « Bien sûr que j’en ai, du temps libre ! » faux. Il y a deux voitures, dans son garage, qui l’attendaient. La première, son cas était plus ou moins complexe. Mais pour une fois, Ahreum allait réagir de façon égoïste. «Mais vous n’avez pas à dépenser de l’argent pour moi, d’accord ? » Elle inclina sa tête de façon gênée. «  Et puis…vous n’avez pas besoin de me vouvoyer, vous savez ? »
electric bird.


Dernière édition par Byun Ah Reum le Mer 25 Mar - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jang Hae Na
Nombre de messages : 499
Date d'inscription : 12/01/2015
Age : 25
Pseudo : Laady/Heerin


Feuille de personnage
Carnet de notes:
Relations:

avatar

MessageSujet: Re: Like caffeine   Lun 2 Mar - 16:45





ahreum & jenna ❥



Je ne croyais pas ce que j'entendais. Elle aussi tenait à me revoir. Je mentirais si je disais que ça ne me faisait pas un petit quelque chose. Et d'après ce que j'avais compris, ce n'est pas la première fois qu'elle tentait de renouer avec moi. Un rire gêné, je frottais nerveusement ma nuque

« J'en suis désolée, vraiment, j'étais surchargée de travail après notre rencontre. Je m'en veux que vous ayez perdu du temps à me chercher »

Si je voulais toujours garder ma place au sein du magazine, valait mieux que je rende mes articles en temps et en heure, quitte à devenir une "nolife". Mais ceci ne m'empêchait pas de penser à la jeune femme... Étrangement et même la dessiner entre deux trois articles. Cependant, savoir qu'elle aussi cherchait à me revoir me touchait au plus haut point. C'est peut-être pour ça que j'étais aussi excitée. Ah Reum devait surement me trouver déjà assez chiante. Je vous assure que je suis devenue un vrai moulin à parole. Moi et ma timidité, je vous jure. J'aurais sûrement du lui donner mon numéro de téléphone l'autre fois. Mais bon, qu'aurait-elle pensé en faisant ça. Je ne veux pas non plus qu'elle s'interroge sur mes préférences sexuelles. Déjà que la jeune femme devait me trouver bizarre... Je ne cachais pas ma surprise lorsqu'elle évoquait la raison pour laquelle elle voulait me retrouver.

« Ah... Enfaite pour être franche avec vous, depuis la dernière fois, je n'y ai plus touché. Je crois que je suis plus fait pour la marche à pied haha. »

C'était plus un rire pour cacher mon mal aise. Irrécupérable je vous jure.

« Enfin, j'essaierais de le reprendre pour voir s'il y a toujours des dysfonctionnements. Si c'est le cas, je vous ferait signe »

Je ne sais pas comment j'aurais fait si elle n'avait pas croisé mon chemin l'autre matin. Me connaissant, je me serais plainte que le sort s'acharnait sur moi - ce qui n'était pas totalement faux - et laisser de coté un bon moment. Mais bon, si pour faire des rencontres comme Ah Reum, je veux bien essayer de tenter le karma. Un énième sourire ornait mes lèvres à l'entente de ses dernières paroles. J'hochais la tête, signe que j'acquiesçais. Ca me faisait plaisir de savoir qu'on pouvait me permettre de la tutoyer alors que ça ne faisait pas si longtemps que ça que nous nous connaissions. Je claquais ma langue contre mon palet et saisissait sa main pour l'attirait en dehors de ce petit monde plein de verdure le plus rapidement.

« Nan, j'insiste pour t'inviter. C'est la moindre des choses que je puisse faire après m'avoir aidée. Il y a un café pas loin, on pourrait y aller. On sera plus tranquille. »

Je l'attirais très vite dans ce fameux café. Après quelques minutes, je me rendais compte que j'avais encore ses mains emprisonnées dans les miennes. Très vite mes joues s’imprégnèrent d'une couleur pourpre. Je lâchais ses mains et m'éloignait de quelques pas d'elle.

« Je... Je suis désolée. Je suis pas aussi... Tactile d'habitude avec des personnes que je ne connais pas depuis longtemps. »

Aish... C'est pas vrai, je ne comprenais pas ce qu'il m'arrivait. Penser à elle me rendait dingue. J'étais totalement perdue. J'évitais soigneusement son regard - mes joues toujours aussi rosées - avant de reprendre.

« Tu peux choisir ce que tu veux. Café, pâtisseries... Fait toi plaisir. Je tiens vraiment à t'inviter alors s'il te plaît, n'hésite pas ! »
Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laadysworld.tumblr.com
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Like caffeine   Mar 7 Avr - 12:41

cause you're like caffeine
JENNA & AHREUM
Alors comme ça, la jeune femme était tellement occupée qu'elle n'avait même plus une seconde à elle? Intéressant. Très intéressant, même. Était-elle avocate? Policière? Elle avait l'air d'être une jeune femme classe et élégante, son métier devait sûrement être comme elle. Tandis qu'Ah Reum...Elle n'avait rien fait de si particulier de sa vie. Elle était garagiste. Une simple garagiste. Alors que la damoiselle devait gagner des millions par mois, Ah Reum se contentait de ce qui lui restait, des bénéfices qu'elle coupait en parts, comme un petit gâteau. Elle vivait modestement mais vivait une vie heureuse. Enfin, plus ou moins heureuse. Elle se devait de remercier le destin de lui avoir permis de vivre aussi confortablement, malgré ses revenus tout à fait modestes. «  C'est ce que tu  as pu faire de mieux. Ces machins sont difficiles à manier et je ne voudrai pas que quelque chose t’arrives à cause d'un boulon qui a décidé de faire le malin ou d'un caillou qui se mettrait sur ton chemin...tu es bien trop précieuse pour pouvoir être blessée à cause de choses pareilles... » Mais merde, Ah Reum, c'est bien de lire des articles sur la drague, sur l’amour, tout ça, mais ne lance pas des phrases aussi connes que celles ci. Et puis, Haena allait sûrement se sentir gênée et raccourcir la durée de leur rendez vous, alors qu’elle avait si peiné pour en arriver là.«  Ramenez, enfin je veux dire, ramène  le moi au garage, je pourrai l'examiner, et je la réparerai s'il le faut. Et tout ça, gratuitement! » une exclamation sur un ton enjoué pour cacher sa gêne, une.
Ah Reum n’essayait même plus de riposter. Elle laissait la journaliste la tirer avec elle. Elle pouvait même l’abandonner dans une forêt loin de toute civilisation, la garagiste ne dirait rien tellement elle était subjuguée par sa beauté. Et c’était les doigts entrelacés qu’ils pénétrèrent dans le café, tel un couple dont la relation commençait à peine à fleurir. Oh, dommage, Haena s’était détachée d’elle. Elle était déçue, la Ah Reum. Elle qui profitait de chaque petit instant. Mais d’un autre côté, elle la comprenait : elles s’étaient à peine connues, alors être si…proches, dès le premier coup, ça ne se faisait pas.

Mais là, elle se posait d’innombrables questions. Ses mains étaient-elles moites ? Etaient-elles désagréables à tenir ? Sa peau était-elle douce ? Franchement, la garagiste n’en savait rien. Elle qui passait ses journées à se rouler dans de la graisse, à user ses deux mains et à utiliser des produits chimiques sans protection, sa peau ne devait pas sentir la rose, contrairement à celle de la jeune femme à ses côtés. « Moi aussi, j’ai du mal à être à l’aise avec des inconnus… » elle murmure. « M-mais pas avec v- toi, tu sais ? Je ne te considère  pas comme une inconnue, ne le prends pas mal ! » qu’elle balbutie. Ah Reum faisait du mieux qu’elle pouvait : elle ne voulait pas vexer la jeune femme, elle qui était si généreuse avec elle.
« Bien évidemment que je ne me priverai pas, je ne suis pas si timide ! » qu’elle proteste. Bon, c’était faux, parce qu’Ah Reum avait beau avoir le ventre vide, elle n’allait pas manger comme si on l’avait enfermée durant des jours dans une cage sans nourriture. « Deux chocolats chauds et des viennoiseries, s’il vous plait ! » Ah bah d’accord, depuis quand la pouilleuse s’est transformée en bourgeoise ? « Je m’excuse d’avoir commandé pour toi, je ne me fais pas souvent plaisir en venant dans des endroits pareils, mes revenus sont plus ou moins modestes et j’essaye de faire du mieux que je peux des économies pour le futur… » … oh la mytho. Faux, faux, absolument faux. Tout ce qu’elle gagne, elle le claque en sortant faire du shopping. Ou en donnant la moitié à ses parents.
« Haena, parle moi un peu de toi, tu as l’air d’être une femme très occupée ! »
electric bird.


Dernière édition par Byun Ah Reum le Dim 26 Avr - 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jang Hae Na
Nombre de messages : 499
Date d'inscription : 12/01/2015
Age : 25
Pseudo : Laady/Heerin


Feuille de personnage
Carnet de notes:
Relations:

avatar

MessageSujet: Re: Like caffeine   Mar 14 Avr - 0:06





ahreum & jenna ❥



Moi ? Précieuse ? C'était bien la première fois qu'on me disait ça. Certes, j'ai souvent entendu mes parents me dire ça, mais ce n'est pas la même chose quand c'est une personne de l'extérieur qui vous le dit. Surtout quelqu'un que vous connaissez à peine. Mes joues furent imprégné d'une douce couleur rosée malgré moi. Un simple "c'est gentil" à peine inaudible. C'est vrai que les compliments, il n'en pleut pas des masses à mon égard. Donc oui, j'avoue avoir été flattée par ceci. C'est un d'hochement que je la rassurais de mon passage dans son garage.

Bien que nous arrivions dans le café d'une manière peu commune, je m'empressais de reprendre mon sérieux - enfin du moins j'essayais - Le fait de lui tenir la main ainsi... Je ne pensais pas que ça la mettrait aussi mal à l'aise honnêtement. Enfaîte, intérieurement cela m'amusait plutôt. Je trouvais cela presque mignon. Je ne voulais pas qu'elle se prenne la tête pour un ridicule mal entendu. Je ne l'avais pas invité pour ça quand même. Une fois installées à une table, je fus quelque peu surprise qu'elle prenne les devants pour commander. A croire qu'elle me connaissait déjà. Je l'écoutais parler lorsqu'elle me parlait de ses économies. Et bien... Ah Reum semblait être quelqu'un d'ambitieux pour qu'elle pense comme ça à l'avenir. C'est intéressant... Une doux rire traversait la barrière lèvres à l'entente de ses derniers mots.


« Occupée ? C'est un bien grand mot. »

Je lui adressais un nouveau sourire.

« Enfaîte, je travaille en tant que journaliste pour la version web le magazine de mode de la ville. Incheon Mode, tu connais ? »

Et bon, je pense qu'elle n'a pas besoin de savoir que le trois quart de mon temps, je le passe sur mon blog pour aider des jeunes en difficulté concernant leurs problèmes personnels. Pas envie de me vanter ou encore trahir le secret de Jana. Il faut que j'ai mon petit côté "otaku"

« Disons juste que je prends mon travail très au sérieux et étant une perfectionniste, je ne sais pas faire les choses à moitié haha. »

Même si je prends beaucoup de temps pour répondre à mes lecteurs, je prends encore plus de temps pour élaborer mes articles. Et oui, j'avoue quand même que j'aime mon métier et je fais tout pour que ma carrière fleurisse. J'ai traversé tant d'épreuves et travaillé très dur pour en arriver où j'en suis. Je ne veux pas que tout s'envole pour un manque de sérieux. Finalement, un serveur venait nous apporter notre commande rapidement. Sans plus attendre je m'appropriais un croissant que dont je coupais un petit morceau avant d'amener à ma bouche. Une nouveau rire m'échappait.

« Mais toi, dis m'en plus sur toi. Comme ça, tu es garagiste ? Je ne l'aurais jamais parier en te voyant »

C'est vrai. Quand on voit une aussi jolie fille avec sa petite bouille adorable, on ne pourrait pas penser qu'elle fait un métier aussi stéréotypé que garagiste.

« Par contre, toi tu dois être bien plus occupée que moi. Ça ne doit pas être un métier facile. »
Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laadysworld.tumblr.com
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Like caffeine   Dim 3 Mai - 21:46

cause you're like caffeine
JENNA & AHREUM
Ah Reum absorbait comme une éponge chaque mot que la jeune femme disait. Incheon Mode? La garagiste connaissait bien cette revue que presque toutes les femmes d'Incheon lisaient et adoraient. Elle le lisait de temps en temps, sans pour autant contribuer à son achat. Elle trouvait ça inutile, car de toutes les façons, les magasines de mode ne servaient à rien. A ses yeux, bien évidemment. Elle n'avait pas les moyens de s'acheter le tout dernier sac Louis Vuitton sorti, hein. « Oui, je connais. J'en lis de temps en temps, mais ce qui est sûre, c'est qu'Incheon Mode est vraiment aimé...ça doit en rapporter, de l'argent, non? » Ce n'était pas qu'elle faisait passer l’argent avant tout, bien au contraire. C’était tout simplement par curiosité. Elle essayait d’animer la conversation du mieux qu’elle le pouvait. Si elle voulait vraiment en gagner, elle n'allait pas préférer passer sa jeunesse sous les voitures au lieu d’étudier quelque chose qui serait beaucoup plus classe que ça. « Tu es très impliquée, à ce que je vois ! Les personnes comme vous se font de plus en plus rares, ces derniers temps… » Bon d’accord , Ah Reum exagérait légèrement mais il fallait bien complimenter la jeune femme, non ? « Et puis, votre travail est toujours de qualité, les lecteurs et lectrices ne doivent sûrement pas s’en plaindre, au contraire ! » qu’elle s’exclame, de la façon la plus exagérée au monde.  « Ca ne se voit vraiment pas sur moi ? » Alors là, pour une surprise. Ah Reum était loin d’être gracieuse ou quoi que ce soit, puis, elle puait l’essence des kilomètres à la ronde. « Tu es bien la première à me faire la remarque. Oui, j’avoue, ce n’est pas vraiment facile tous les jours, entre les clients exigeants et les cas complexes…je t’épargne les détails, sinon, je n’en finirais jamais ! » Elle soupira en sirotant son café, de façon sérieuse. Comme ce que les gens de la haute société  faisaient, selon elle.  « Ca ne vous gêne pas de perdre votre temps avec une femme aussi sans importance que moi, » demanda-t-elle alors, sur un coup de tête.

Mauvais timing.
electric bird.



(je m'excuse encore une fois, désolée, désolée, désolée Cry c'est du kk en plus. c'est court. c'est moche. Cry du love sur toi Coeur Coeur )
Revenir en haut Aller en bas
Jang Hae Na
Nombre de messages : 499
Date d'inscription : 12/01/2015
Age : 25
Pseudo : Laady/Heerin


Feuille de personnage
Carnet de notes:
Relations:

avatar

MessageSujet: Re: Like caffeine   Ven 8 Mai - 21:31





ahreum & jenna ❥



Mes joues furent prise d'une couleur pourpre. Parler de mon salaire, très honnêtement, je n'avais pas envie. Je n'ai pas de quoi me cacher, je ne suis pas "sous payée" ou je n'ai pas un salaire de ministre. Disons juste que j'ai de quoi payer mon loyer et aider mes parents. Enfin, de tout ça, je n'en parle pas dès les premières fois. Enfin bon, je ne lui en voulais pas, c'était juste une petite maladresse de sa part, rien de plus. Un autre sourire vint ornait mes lèvres à l'entre de ma motivation pour mon métier. J'ai la chance de pouvoir faire un métier qui me passionne. Écrire, j'ai toujours adoré ça depuis des années. Certes, mes écrits d'adolescente n'avaient rien de sérieux ; des histoires et des fantasmes qui sortaient de mon imagination et qui auraient mérité toutes censures pour son langage cru. Mais bon, rien que le fait de pouvoir m'exprimer librement me permet de m'évader. De plus, ceci combine parfaitement avec mon coté trop curieux de ma personnalité. J'aurais peut-être dû me tourner vers la presse à scandale quand j'y pense. Mais bon, je trouve que ça aurait été assez contradictoire avec ce que j'ai vécu dans le passé.Ah Reum fut étonnée que je soulignais le fait que son métier ne se reflétait pas sur son physique. Je secouais la tête de gauche à droite, soulignant mes propos concernant son métier. Alors il semblerait que je sois à nouveau la naïve de la bande. Pourtant aucun signe sur elle ne montrait que ce métier était le sien. Peut-être parce que je me faisais déjà une image dans la tête. Une fille garçon manqué en garagiste, c'était quasiment plus plausible. Alors que là, c'est une très jolie jeune femme, avec une longue chevelure qui lui tombait parfaitement aux épaules et plutôt féminine selon moi. Non, si elle me l'avait pas dit, je ne l'aurais jamais deviné. Un petit rire m'échappait lorsque la jeune femme m'en dit un peu plus sur sa profession. C'est bien que ce que je me disais, ça devait être un métier des plus compliqués. Singeant son geste, j'amenais la tasse de chocolat chaud à mes lèvres avant d'arquer un sourcil suite à ses propos.

« Pourquoi vous dites ça ? »

Je ne voyais pas pourquoi elle se rabaissait ainsi. Pourquoi pensait elle ainsi ? Je n'ai pas l'air si superficielle que ça, à mon humble avis, si ? Un mince sourire étirait mes lèvres avant de la regarder dans les yeux.

« Très franchement, vous m'avez l'air de quelqu'un de très intéressant au contraire »

J'étais honnête. Ah Reum devait faire partie de ces gens qui ont une histoire, qui on quelque chose à cacher. C'est ça que je trouve intéressant. Et puis, si je me suis mise à la dessiner, ce qu'elle n'était pas si inintéressante à mes yeux. Non, j'avais une grande envie de savoir qui était Byun Ah Reum. A cette pensée, je zieutais mon sac du coin de l'oeil avant de reporter mon regard sur mon interlocutrice. Je poussais un lourd soupir avant de saisir mon sac. Je sortais mon carnet à dessin puis je me mis à le feuilleter avant de tomber sur ce dessin d'elle que j'ai réalisé de mémoire. Je me raclais la gorge et c'est presque d'une main tremblante que je lui tendais ce tas de feuilles blanches.

« Je dessine aussi à mes heures perdues et je... Je vous ai reproduite parce que vous m'avez inspiré. Je suis désolée  »

J'inclinais la tête, espérant de tout coeur que ma courte chevelure puisse cacher ma gêne plus que voyante. M'excuser, l'implorant son pardon. J'avais presque l'impression de revenir en arrière et redevenir cette gamine impuissante face à un gourou sans coeur. Un petit rire embarrassé et je regardais à nouveau sa silhouette.

« Je vous ai dessiné sans aucune arrière pensée, je vous l'assure. Je ne veux pas que vous vous imaginiez des choses  »
Codage fait par .Jenaa


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laadysworld.tumblr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Like caffeine   

Revenir en haut Aller en bas
 

Like caffeine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yoseop Yang ~ Caffeine
» Caféine de l'espresso : lieu commun d'un lieu commun...!!
» [Caffeine Addicts]raining day p5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Incheon :: Incheon & ses îles :: Incheon Grand Park-