AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Let me say something | Eunnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nam Dong Min
Nombre de messages : 554
Date d'inscription : 09/07/2014
Age : 24
Pseudo : Lohane


Feuille de personnage
Carnet de notes:
Relations:

avatar
mcdong
MessageSujet: Let me say something | Eunnie   Mer 25 Fév - 19:02


Let me say something


It was a crazy thing to do but no matter what it is breathtaking and electrifying I had to make a memory that the both of us can never forget ⊹ Un week-end chez ma maman et son mari a suffit pour que je retourne directement là où je vivais, parfois, c'est trop idiot comme situation, ils vivaient à Incheon, j'étudiais à Incheon mais j'avais insisté pour vivre seul. Je ne supportais pas l'homme que je devais supporter comme "beau-père", mais pour un week-end j'avais accepté de quitter mon pauvre petit appartement.

A peine avais-je déposé ma valise sur le pallier, ma mère piqua un sprint pour me serrer dans ses bras, je crus que j'allais tomber par terre. Eun Ji vient aussi m’accueillir, c'était l'enfant que ma mère et mon "beau-père" avait eu ensemble, elle avait à présent 12 ans et je commençais à vivement l'apprécier. En même temps, une petite frimousse qui vous regarder avec les yeux du Chat Potté, ça ne pouvait que vous plaire. Le "beau-père" en question marchait avec résignation pour me tendre la main, je me forçais pour la prendre, parce que je voulais faire plaisir à ma maman. Durant ce week-end, elle me prépara toutes les meilleures choses du monde et je peux vous dire, ça changeait du McDo. Mon ventre ressemblait à présent au ventre d'un sumo tellement j'avais mangé. Suivis également les question habituelles d'un étudiant qui rentre chez lui après des semaines, voir des mois : "les cours ça va ?" "Oui ça va, j'ai intégré le staff de l'hôpital, j'en avais envie depuis longtemps", "et tes amis vont bien ?" "Oui ils vont bien", "et t'as trouvé une petite copine ?" "Euh...... Next question please". Je voyais Eun Ji courir vers moi avec un papier dans les mains "tiens papa m'a dit de te faire un dessin", je dépliais le papier, c'était affreusement moche mais je souriais tout de même et lui tapota la tête. Est-ce qu'elle savait que je n'étais pas à 100% son frère ? Je ne savais absolument rien de ce qui se disait sous cette maisonnée. Je mis le papier dans mon sac.

Vint la fin du week-end, je préparais mes valises pour repartir, ma mère me serra de nouveau dans ses bras "viens nous voir quand tu veux" "Oui maman.", Eun Ji me fit un bisou sur la joue droite et le "beau-père", un serrage de main traditionnel. Il ne semblait pas m'apprécier des masses, tant mieux, c'était réciproque. Je pris le métro pour revenir à mon point de départ. J'avais quelque chose à dire à Eun Jung, je venais à peine d'y penser, nous étions dimanche soir, elle avait peut-être cours demain. Tant pis. Je lui envoyais un message :
"T'es là ? J'arrive dans 5 minutes" Où pouvait-elle être un dimanche soir ? Je posais mes affaires dans mon appartement et filais au bâtiment B, ah oui parce qu'en plus il fallait se les cailler dehors pour changer de bâtiment. J'aurais du lui demander de venir, tant pis. Je pris l’ascenseur jusqu'au troisième étage, j'allais devant l'appartement 303 et toquais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Eun Jung
Nombre de messages : 975
Date d'inscription : 24/06/2014
Age : 24
Pseudo : Po'


Feuille de personnage
Carnet de notes:
Relations:

avatar

MessageSujet: Re: Let me say something | Eunnie   Jeu 26 Fév - 1:08

Let me say something
Dongie et Eunnie

~Visite surprise de Dongie~ Nous étions dimanche. Le dimanche était le seul jour -ou presque- familiale. L'unique jour où je pouvais voir maman et papa en même temps et l'unique jour où nous pouvions échanger (et encore...). C'est pour cela que depuis petite, j'avais toujours considérer le dimanche comme le jour le plus important de la semaine. Aujourd'hui encore, sans même voir mes parents, j'ai gardé l'idée et l'optique que le dimanche est le jour le meilleure bien qu'il soit la plupart du temps ennuyeux. Seulement, depuis mon arrivée à Incheon, je ne peut passer mon dimanche en famille. Je me contente alors des conférences vidéos avec mes parents ce qui n'est pas plus mal non plus.

En ce dimanche là de février, la pluie tombait encore beaucoup sur Incheon, comme le restant du mois. Un temps vraiment peu agréable et triste. Le genre de temps qui donne envie de fermer les volets et de rester toute la journée sous la couette. C'est ce que la plupart des gens ferait, mais ma personnalité ne le permettais pas, il fallait que je fasse quelque chose d'utile, quelque chose de concret. C'est donc naturellement que je me suis tourné vers mes cahiers et livres. Voilà ce que j'allais faire de mon dimanche : étudier. Ces derniers temps je commencer à réellement me poser des questions sur mon futur. Je commencais à m’inquiétai très sérieusement sur mes projets. Quel genre de voix vais-je finalement choisir ? Qu'est-ce qui me plairait vraiment ? Ce genre de questions d'étudiants me tracassaient vraiment. Certaines idées me venaient et cela commencer à ce concrétiser mais ce n'était toujours pas très certains. Enfin... ce concentrer sur cette année-là était déjà pas mal. La journée était passé en deux temps trois mouvement. J'avais eu le temps d'être au point sur tout mes cours et de faire deux trois trucs après. Finalement le soir tomba, la nuit se fit ressentir. Mon portable se mit à vibrer, c'est avec surprise -ou peut-être pas- que le nom de Dong Min s'afficha.

1 NOUVEAU MESSAGE
_________________________________________________________________
T'es là ? J'arrive dans 5 minutes
_________________________________________________________________

Net et clair. J'esquissai un sourire de joie. J'étais vraiment contente que mon ami viennent me rendre visite comme ça à l'improviste. Je reangai rapidement tout mon materiel (j'avais pas envie de me faire encore charrier par Dong Min parce que je travaille tout le temps). C'est donc en même pas une minute que tout l’attirail de travail disparu de toute vue. Dans ma lancer, je profiter pour ranger un peu ma chambre universitaire -juste pour la quatrième fois de la journée... ces manies... je ne serais jamais soignée-. La porte sonna (enfin). Je couru pour ouvrir le sourire jusqu'au oreilles.

- Hey hey macdonald ! J'aimais bien embêter mon ami sur le fait qu'il ne passait pas un jour sans manger chez McDo. « Quoi de neuf ? »
Je le laissait entrer puis lui proposa un à boire tout naturellement.
Nous nous assîmes alors sur le mini canapé qui trônait fièrement au milieu de la pièce.

- J'ai l'impression que ça fait un siècle qu'on s'est pas vu !

Spoiler:
 
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nam Dong Min
Nombre de messages : 554
Date d'inscription : 09/07/2014
Age : 24
Pseudo : Lohane


Feuille de personnage
Carnet de notes:
Relations:

avatar
mcdong
MessageSujet: Re: Let me say something | Eunnie   Mar 3 Mar - 0:33


Let me say something


It was a crazy thing to do but no matter what it is breathtaking and electrifying I had to make a memory that the both of us can never forget ⊹ A peine étais-je rentré, le temps de défaire ma valise, que j'envoyais déjà un message à Eun Jung pour lui dire que je pointais le bout de mon nez dans cinq petites ridicules minutes. Je savais pertinemment qu'elle était chez elle, parce qu'elle ne sortait pas quand le lendemain matin elle commençait les cours tôt, non, elle révisait sûrement. Je suggérais même par la pensée que quand elle m'ouvrirait la porte, elle aurait déjà rangé trousse, crayon, copies. A côté, j'étais qu'un moins que rien qui passais son temps à aller dans des fêtes, à manger au McDo et à regarder des séries jusqu'à n'en plus finir. Ce qui était partiellement vrai, mais depuis mon entrée en 3ème année, pour tous les futurs chirurgiens, il était demandé de décrocher un contrat en alternance dans un hôpital. Il y avait deux grands hôpitaux à Incheon et cinq ou six petites cliniques de bas étage, j'avais envoyé ma candidature dans les huit établissement en espérant qu'un des deux grands allait m'accepter, la chance m'avait sourit ce jour là. Je passais donc mon temps à d'une part aller à l'hôpital pour suivre ma formation et d'une autre à suivre les cours à la fac. Et j'avais encore le temps de faire toutes mes autres activités antérieures.

Je vidais donc ma valise et me pressais comme je pouvais, ma mère avait rajouté tellement de friandises, elle aurait pu les laisser à Eun Ji tout de même. Mais bon, on ne grandit jamais vraiment, j'étais très heureux de les avoir, de plus j'allais en emmener à Eunnie, elle allait sûrement être contente aussi et me balancer une réflexion "Encore avec des sucreries ?" Je ne mangeais rien de sein, et alors ?
J'avais fini de ranger mes affaires, je pris le paquet de friandises, mes clés et partis pour le bâtiment B, appartement 303. Je toquais. Eun Jung ouvrit.

- Hey hey macdonald ! Quoi de neuf ?

Et le jour où je change de fastfood, imaginons le KFC, elle m’appellera "kfc" c'est sûr.
J'entrai, parce qu'en soit, je connaissais son appartement par cœur. Je m'assis sur le canapé et acceptai à boire.

- J'ai l'impression que ça fait un siècle qu'on s'est pas vu !

- *petite hésitation* Il y a rien... Et je suis pas venue les mains vides.

Je lui montrais fièrement le paquet de bonbons et le secoua pour allécher ses papilles. Elle m'offrit un verre de cola, je la remerciais.

- Et toi, quoi de beau depuis le temps ?

Quelle idée de s'être orienter vers une filière littéraire quand j'avais choisi la médecine, nos bâtiments n'étaient pas du tout à côté, pour se voir, ce n'était pas facile, mais on y arrivait, manger à la cafétéria ensemble par exemple, ou venir l'embêter à la bibliothèque, bref, on se débrouillait comme on le pouvait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Eun Jung
Nombre de messages : 975
Date d'inscription : 24/06/2014
Age : 24
Pseudo : Po'


Feuille de personnage
Carnet de notes:
Relations:

avatar

MessageSujet: Re: Let me say something | Eunnie   Jeu 5 Mar - 13:52

Let me say something
Dongie et Eunnie

~Visite surprise de Dongie~ On a beau manger ensemble à la cafet, se croiser dans les couloirs, se retrouver à la bibliothèque quand je revis Dongmin j'eus l'impression de ne pas l'avoir revu depuis longtemps. L'année dernière on était presque collés l'un à l'autre, comme un duo inséparable parce qu'on le pouvait, mais plus on vieillit plus les études nous occupe et le temps est moins là. De plus, je sais que Dongie est en alternance dans un hôpital, ça n'aide pas. J'étais vraiment très heureuse de la voir là. Je l’accueillis à ma façon puis il entra tout naturellement, après tout, c'était comme sa deuxième maison ici et inversement. Sans plus d'attente je lui servis un cola qui traîné là depuis je ne sais quand mais il avait de la chance, ce n'est pas dans mon habitude d'en avoir dans mon figo. Je profitai pour m'en servir également un verre, c'était rare mais comme on dit, on apprécie plus. (On eut de la chance, il n'était pas périmé, du moins, ne le paraissé pas). Alors que je revenais vers le canapé où s'était installé mon ami, il en profita pour agiter un paquet de bonbons face à mon champs de vue.

- Des bonboooons ! Ca fait longtemps !
Très sérieusement, la dernière fois que j'avais dû manger ce genre de friandises c'était à Halloween avec les filles, mais j'en avait tellement ramenés à la maison que je m'en étais même dégoûter. Visiblement malgré en avoir donné une bonne partie à Hae Mi, ce n'était pas assez.

- Oh yeah des marshmallow mes préférés !

Je pris le paquet en mains et l'ouvrit. Finalement, cela avait peut-être servis de lui en avoir tant demander. Je me revois lui prier de m'en acheter lorsque nous nous promenions au supermarché près du campus. Oui, après j'osai faire mes leçons de moral en disant qu'il faut manger des légumes mais...
Je le remerciai les yeux pleines d'étoiles.

- Et toi, quoi de beau depuis le temps ?
J'hésitais à lui raconter le rendez-vous improvisé de saint-valentin, l'épisode où un homme inconnu m'a lâché pour se faire remplacer par un collège. J'hésitai à lui dire qu'il y a quelqu'un maintenant qui me reste en tête mais parler de sentiment c'était au dessus de moi, je n'oserai jamais. Finalement je lui répondai le typique « rien de spécial ».

Je ne saurais pas tellement pourquoi, mais j'avais l'impression de lire « il faut que je te dise un truc » sur son visage. Et après tout, s'il était venu un dimanche soir comme ça, c'était sûrement qu'il avait des choses précises en tête non ?

- Aller, dit moi ! Tu as des infos croustillantes à me faire passer, hein ?
Je fais une mini pause d'une seconde avant de renchérir sans même lui laisser un temps de réponse :

- Tu ne pars nul part hein ?? Ce n'est pas ça ?
J'affichai un visage inquiet. C'était venu seul, comme si les mots sortaient inconsciemment de ma bouche. Après réflexion j'espérai que Dongie prenne cela comme de l'ironie mais en le disant j'étais sérieuse. J'ai toujours une peur que des gens partent comme ça, du jour au lendemain, cela ce comprenait auparavant par le départ brutal de Charlie, et plus récemment Hye Ri qui avait du partir pour Séoul. Mais rien à voir avec Dong Min. Seulement, son « il faut que je te dise un truc » qui était affiché sur son visage m'avait alarmé, sûrement pour rien, hein ?

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nam Dong Min
Nombre de messages : 554
Date d'inscription : 09/07/2014
Age : 24
Pseudo : Lohane


Feuille de personnage
Carnet de notes:
Relations:

avatar
mcdong
MessageSujet: Re: Let me say something | Eunnie   Jeu 19 Mar - 18:14


Let me say something


It was a crazy thing to do but no matter what it is breathtaking and electrifying I had to make a memory that the both of us can never forget ⊹ Elle était là avec sa bonne humeur quotidienne, en même temps j'étais quelqu'un de très bon humeur aussi d'habitude. Deux êtres pareils ne pouvaient pas se détester, c'était ce que je me disais quand je me posais les questions fondamentales de la vie. Je m'étais incrusté chez elle, en même temps, ce n'était pas la première fois. D'ailleurs la première fois j'étais tout gêné comme jamais. Maintenant je prenais mes aises, j'avais sans doute laisser des kilos de nourriture chez elle, ou bien oublier une veste, un livre...
A l'instant je venais de m'asseoir sur le canapé qui n'avait pas bougé de place depuis la dernière visite. Nous ne nous demandions nos nouvelles, je n'avais pas l'habitude de les dire en fait, enfin pas quelque chose qui me tenait sur le cœur, je n'avais pas l'habitude de me confier. Mais là, je lui avais envoyé un message pour lui confier des choses et je continuais à me dire "ne le dis pas".
Je lui montrais le paquet de bonbon et en même temps elle me servit le verre de coca.

- Des bonboooons ! Ca fait longtemps ! Oh yeah des marshmallow mes préférés !

Et oui même passé la vingtaine on reste des enfants à se nourrir de bonbons et à s'enthousiasmer en voyant nos bonbons préférés. En même temps je n'en achetais pas beaucoup, oui ce qui est très bizarre en soit quand on sait le genre de repas que j'ai l'habitude de manger. Mais c'est que je n'allais quasiment pas au supermarché, et ces bonbons, c'était ma petite sœur qui me les avait donné, alors qu'elle aurait pu les garder pour elle toute seule.
Eunnie s'empressa de boulotter les marshmallows, j'en pris aussi, n'allez pas croire qu'elle allait manger le paquet toute seule.
Je lui demandais également de ses nouvelles, parce que tout de même, cela faisait des semaines sûrement que l'on ne s'était pas vu et sa présence me manquait parfois. Après une hésitation, elle finit par sortir :

« rien de spécial »

Le problème avec les personnes semblables, elles ne disent rien quand quelque chose cloche ou bien les nouvelles. Mais Eun Jung lisait en moi comme dans un livre ouvert.

- Aller, dit moi ! Tu as des infos croustillantes à me faire passer, hein ?

Je pris un marshmallow, mais le temps du trajet entre le paquet et ma bouche, Eunie s'affola.

- Tu ne pars nul part hein ?? Ce n'est pas ça ?

Pendant cinq secondes, mon âme est resté en stand-by pour finir par exploser de rire, je la regardais, elle était très sérieuse, ce qui me donna un fou rire littéral. Je mis quelques minutes à me calmer tant bien que mal.

- Non, je ne pars pas, pourquoi je partirais ?

Non, non, elle s’inquiétait beaucoup trop, il fallait que je lui dise la vérité mais d'habitude je ne me confiais pas aussi facilement.

- En fait je... Voilà je rentrais d'une journée assez difficile et du coup je voulais sortir boire un verre, enfin faire la fête tu vois, sauf que je ne savais pas avec qui, et... Voilà en fait il y a plusieurs mois de ça, j'ai été dans un café pas loin de l'université et... Bah il y avait une fille qui était avec une de ses amie et cette amie m'avait invité à leur table, j'ai essayé de la draguer cette fille mais elle était tellement hermétique, que je me suis pris un vent monumental...

J'avalais une gorgée du verre de coca, toutes les informations venaient dans le désordre le plus total mais j'essayais de tout lui expliquer depuis le début.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Eun Jung
Nombre de messages : 975
Date d'inscription : 24/06/2014
Age : 24
Pseudo : Po'


Feuille de personnage
Carnet de notes:
Relations:

avatar

MessageSujet: Re: Let me say something | Eunnie   Sam 21 Mar - 19:42

Let me say something
Dongie et Eunnie

~Visite surprise de Dongie~ Comme une imbécile je m'étais affolé. Vraiment comme une pauvre imbécile j'étais parti dans des pensées absurdes alors qu'il n'y avait lieu d'être. Dongmin se mit à rire. Il riait aux éclats et je me sentais alors bête, si bête. Je restai là, bloquée. En une seconde, mon visage entier vira au rouge. J'avais honte, tellement honte. Mais je rejoignis finalement mon ami dans son fou rire et le frappait amicalement sur l'épaule en lui disant d'arrêter de se moquer de moi. C'est vrai, pourquoi partirait-il ? Mon visage se bloqua et je le regardais d'un visage interrogateur.

- Euh... bonne question...
 Après tout, peut-être que Dongie n'était là que pour se confier, parler de sa famille, que sais-je ? Il ne me restait plus qu'à attendre qu'il se décide à me raconter. Je me posai par terre, accroupi devant le canapé afin d'avoir mon ami juste en face. Je pris également un bonbon de plus, le paquet était presque vide alors que nous venions de l'ouvrir mais ça on s'en fichait un peu, le plus important était que Dongmin me dévoilé une histoire qui allait bientôt me faire exploser de rire.

- En fait je... Voilà je rentrais d'une journée assez difficile et du coup je voulais sortir boire un verre, enfin faire la fête tu vois, sauf que je ne savais pas avec qui, et... Voilà en fait il y a plusieurs mois de ça, j'ai été dans un café pas loin de l'université et... Bah il y avait une fille qui était avec une de ses amie et cette amie m'avait invité à leur table, j'ai essayé de la draguer cette fille mais elle était tellement hermétique, que je me suis pris un vent monumental...

Il s'arrêta. Peut-être à cause de ma réaction qu'était mon rire. Peut-être parce qu'il ne voulait pas continuer, que sais-je. En tout cas c'était un début prometteur et j'avais hâte d'entendre la suite !  Prête à en entendre plus je posai ma tête sur mes poings le sourire collé au lèvres. Ce n'était peut-être pas très gentil de sourire alors que son ami vient de raconter une aventure qui n'est pas des plus agréable. Mais après tout c'était Dongie, et face à une telle révélation de sa part je ne pouvais rien faire d'autre que de me moquer gentiment. Il avait l'habitude après tout, la taquinerie ça nous connaît à tout les deux.

- Et après ? Tu as insisté ? Elle ta donné une giffle ? Ou... tu es parti en courent ? J'avais franchement l'air d'une enfant attendant que l'on lui compte la fin d'un livre. J'imaginais toute la scène dans ma tête :  Je le voyais, et puis je voyais une jolie minette aussi, parce qu'en matière de fille je pense à peu près savoir quel genre peut l'attirer -ahah s'il pense que je ne le vois pas contempler les jolies demoiselles du campus-. Cette fille ignorant Dongie je pouvais voir des images comme ça et cela me faisait rire de plus belle.

- Haha, j'aurais vraiment dû être là !

Seulement je ne pouvais pas imaginer de suite, pas avant que mon Dongmin ne me dévoile la suite...


Encore une nouvelle journée de travail. J'aimais pas ça. La fac, c'était vraiment de la mer**. Pour la simple et bonne raison que j'avais pas d'amis, pas de potiche qui me suivent, pas d'imbéciles à rabaisser. La fac, c'était juste l'ennuie en gros. C'est pourquoi d'ailleurs je sécher la majeure partie de mes cours. Mais je prenais cela comme une punition pour avoir été horrible durant la période de lycée. "La roue tourne" comme dise certains idiots. Mais bon, faut bien faire quelque chose de sa vie et j'avais pas vraiment le choix, et la chance semblait me sourire. Le boulot devenait plus drôle ces derniers temps. Pour résumer : travaux extérieur, situation réel → déplacement → studio photoshoot → Lee Jasper → divertissement. Oui, c'était à peu près ça le shéma. Nous avions déjà travaillé deux fois avec les pros et on devait habiller les mannequins du shooting avec un thème -je vous épargne le blabla inintéressant- , du coup j'a
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Let me say something | Eunnie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Let me say something | Eunnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Incheon :: Incheon & ses îles :: L'université nationale d'Incheon :: Les résidences universitaires :: Bâtiment B :: 303 - Hwang Eun Jung-