AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le hasard est notre ami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité



Invité
MessageSujet: Le hasard est notre ami   Sam 14 Fév - 17:47



 
Noah & Gayeon

Le hasard est notre ami


Nous sommes vendredi, et comme d'hab, c'est le jour où on doit enregistrer pour l'une des nombreuses émissions musicale. De plus, celle du vendredi est bien la plus regarder de toute, c'est pourquoi je m’efforce encore plus ce jour là pour danser du mieux que je peux malgré la fatigue quotidienne. Et comme Monsieur la chance n'était pas avec moi ce matin, voilà qu'un bouton est arrivé de nul part en haut de mes lèvres. Horrible. J'ai passé toute la journée à râlé et pesté à cause de ce truc qui s'est autorité seul à s'incruster sur mon visage. Tout ça pour dire qu'en cette fin d'après-midi, j'avais le mérite d'une bonne petite récompense. Pour cela, rien de mieux que de dépenser de l'argent et de se goinfrer dans le premier endroit venu. Aujourd'hui c'était le Charlie Brown, un café assez réputé à Incheon. Pas seulement pour leur pâtisserie ou boissons succulents mais également pour le bon vivre des serveurs et la bonne ambiance qui règne dans cet endroit. Dès qu'un coup de blues ce fait sentir, le Charlie Brown café est bien le bon endroit où il faut aller. Le beau sourire du serveur qui m'accueil d'un bonjour enjoué ne fait que confirmer mes dires. Je lui rend ce sourire et m'avance vers le comptoir pour commander. Comme d'habitude, c'est bondé. Ce n'est pas pour rien que cet endroit est génial. J'essaie tant bien que mal de me frayer un chemin dans la foule pour pouvoir faire la queue. Après quelques minutes d'attente je repars enfin dans le parcours du combattant pour me trouver une table. En quelques seconde j'ai du lâcher plus d'un million de "pardon".  Une place face à la fenêtre s'offre enfin à moi. Je commence à me précipiter vers cette dernière pour ne pas me la faire prendre mais ce qui devait arriver arriva : un homme manque de me la prendre. Même s'il est dos à moi, énervé, je lance un regard noir. Une place non loin de lui se libère, miracle. Je cours cette fois maladroitement en essayant de ne pas renverser mon plateau et m'assois violemment sur la chaise en m’élançant presque dessus -pourvu que personne ne m'ai vu-. Fière et satisfaite, je balance mes cheveux en arrière. Mais voilà qu'avant d'entamer mon café, qui vois-je? Baek Noah. Tiens tiens, le petit québécois est de sorti! Je souris en me marrant dans mon coin et hésite : devrais-je aller le voir? Non, je devrais attendre qu'il me voie. Sa compagnie ne serait pas déplaisante finalement, il est vrai qu'on a eu des différent mais il est plutôt sympa comme type, et j'aime bien le taquiné en me moquant gentiment de lui. J'attend alors (impatiemment, oui, je l'avoue) qu'il me voie. Je jette quelques coups d'oeuil en sa direction par moment. Seulement, je n'ai aucune patience... il va se magner à me voir oui?!

(c) crackle bones



Dernière édition par Seo Ga Yeon le Dim 19 Avr - 13:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Dim 15 Fév - 22:08



❝Le hasard est notre ami ❞
Noah & Gayeon

Il n'y a pas de doute là-dessus, mon jour préféré de la semaine, c'est le vendredi. Car le vendredi est le jour où vous faites le plus de projet pour le weekend en vous souciant le moins possible de la semaine à venir ! Fêtes, cinéma, glandouilles devant la télé et éventuellement révisions. Que de promesses à venir grâce au vendredi !

Accompagné de cette philosophie et de Kevin, je me rends donc en sautillant au Charlie Brown café. Je vais assez fréquemment dans ce café branché avec mon ami pour la simple et bonne raison que... nous sommes nous-même des gars branchés. Et parce que c'est aussi là-bas que nous croisons le plus de monde que nous connaissons et cela fait toujours plaisir de revoir des têtes connues. Mais au final, à chaque fois que nous y allons, il y a tellement de monde que nous nous posons à une table et que nous n'arrivons jamais à voir personne. Aujourd'hui, puisque Kevin et moi étions arrivés relativement tôt -nous avions couru dès la sortie de l'université quoi-, il y avait encore quelques tables libres. Nous avions donc eu le luxe de pouvoir choisir celle que nous préférions. Installée à celle la plus au centre du café -parce que nous le valons bien-, nous pouvions voir entrer petit à petit les gens et, en moins d'une demi-heure, le Charlie Brown était finalement noir de monde.

Je suis en train de boire un mocaccino en mangeant tous les biscuits qu'il m'est possible de tremper dedans lorsque je lève les yeux pour balayer rapidement la salle du regard. Après quoi, je le repose sur ma tasse pour continuer de me gaver. Mais... Attendez ! Je lève les yeux, balaye la salle du regard et les repose sur ma tasse. Non, non. Je n'ai pas rêvé. Je tourne la tête sur le côté avec un grand sourire avant de m'écrier : "Ga Yeon !". Je pense qu'elle m'a bien entendu et que même tout le café a pu avoir la joie de m'entendre. Je lâcha un "Je reviens." à Kevin avant de me lever pour me diriger vers la demoiselle en souriant toujours. Ga Yeon est une fille que j'ai... rencontré dirons nous suite à un mauvais gag par téléphone. Un gag tellement mauvais d'ailleurs que je ne m'en souviens même plus. Mais en tout cas, elle m'en avait voulu et m'avait passé un savon. Actuellement, elle me fait encore la tête mais, je la soupçonne de faire ça uniquement pour me taquiner. Je le lui rends bien d'ailleurs. Arrivé à sa hauteur, je m'appuie sur la table et jette un rapide coup d'oeil à son plateau. "Héhé ! Tu vas bien ?" Formule de politesse classique que j'accompagne d'un ébouriffage de cheveux. Je crois qu'elle n'aime pas ça, mais tant pis.

© Pando


Dernière édition par Baek Noah le Jeu 19 Fév - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Jeu 19 Fév - 14:34



 
Noah & Gayeon

Le hasard est notre ami


Je fais trembler ma jambe énergiquement en signe d'impatience. J'espère que personne ne me voit ricaner dans mon coin. A vrai dire, je trouve que le hasard est une chose magique : je rencontre ce petit Noah grâce à un numéro qu'il a composé n'importe comment, et voilà qu'aujourd'hui nous nous retrouvons dans le même café à même pas deux tables d'écart. Ok, c'est vrai que ce café est l'un des plus réputer d'Incheon mais c'est tout aussi fou que le hasard est fait que nous sommes dans la même ville. Toujours en attendant que le canadien remarque ma présence, j'engouffre une pâtisserie presque entière dans ma bouche quand...

- Ga Yeon !

Wow, il pourrait réveillé les morts avec une telle puissance de voix. Tout le café est presque retourné. La bouche encore pleine je manque presque de m'étouffer suite à une telle "surprise". Enfin, ce n'est pas vraiment une surprise c'est vrai puisque je jetais des coups d'oeuils toutes les secondes vers sa table, mais je ne m'attendais pas à un tel... "enjouement" ?

J'essaie du mieux que je peux d'avaler rapidement la gourmandise qui occupait tout l'espace. En un coup de main j'efface les restes de crème autour de mes lèvres.
Le visage sérieux je me tourne vers mon interlocuteur qui sourit niaisement comme à son habitude. Je garde un visage assez sérieux et lui lance un « yo ». Il continue par m'ébouriffer les cheveux, une sale habitude que je déteste chez Noah. Je lui fait comprendre du regard que son geste ne me plaît pas. Je suis persuader qu'il le sait, mais sa spécialité c'est de m'embêter.

- Qu'est-ce que tu fait là petit ?
Bon, j'ai le même âge que Noah mais mentalement on est bien d'accord sur le fait qu'il porte bien son nom de "petit". Un nom que je lui es approprié, cela lui va a merveille et je m'en amuse bien.
Pour la petite histoire, c'est à cause de sa voix au téléphone que je l'ai nommé ainsi. La première fois que je l'ai entendu parler -donc dans cet appareil puisque nous nous sommes connu grâce à son petit jeu de "canular téléphonique"-, je pensais avoir à faire à un enfant très sérieusement. Mais rassurons nous, il a bel et bien une voix qui lui correspond en réalité.  

Bon, aujourd'hui je vais être gentille, tu veux t'asseoir ?

En réalité je n'attendais que ça, qu'il s'assoit et qu'il me parle de tout et de rien, que je puisse un peut rigoler en cette journée ennuyeuse. Il faut dire qu'il est plutôt marrant dans le fond ce Noah. J'aime bien ce genre de personne avec un bon vivant et qui ne sont pas surnaturels. Les gens qui aime s'amuser dans la simplicité quoi.
J'esquisse un petit sourire pour ne pas non plus le faire fuir. J'aime paraître comme froide ou dûr en face de lui, mais je sais que ce n'était qu'un jeu cette histoire de canular téléphonique -même s'il m'avait bien embêter quand même-. Je lui es passé un savon et c'est (presque) fini maintenant. Je pense que mon avis vis à vis de Noah est dû selon mon humeur. Cela peut paraître bizarre, je ne me comprends pas toujours non plus...

Je prolonge mon regard sur sa table d'origine :

Au fait... tu n'est pas tout seul ?

Spoiler:
 

(c) crackle bones



Dernière édition par Seo Ga Yeon le Dim 19 Avr - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Jeu 19 Fév - 17:47



❝Le hasard est notre ami ❞
Noah & Gayeon

Comme à chaque fois qu'elle me voit, Ga Yeon grimace et bougonne dans barbe... Boude dans sa barbe ? Marmonne dans sa barbe ? Bref ! On s'en moque royalement ! L'important à savoir c'est que depuis l'histoire du canular téléphonique, elle n'est pas contente. Ou du moins, elle fait semblant de ne pas être contente. J'ai bien compris  que malgré ses airs de fille froide et offusquée, elle m'aimait bien. Qui ne m'aime pas en même temps ? Ahah ! Je suis beau, drôle, charismatique, gentil, attachant... Hum hum. On va s'arrêter là pour le moment. "Qu'est ce que tu fais là petit ?" Petit, petit. On a le même âge mais elle m'appelle petit ! Soit disant parce qu'au téléphone j'avais une voix d'enfant... Je suis sûr que c'est faux. J'ai une voix très viril ! Avant de lui répondre, je me racle la gorge et parle de manière un peu plus grave qu'à mon arrivée -histoire de prouver que je suis un homme, un vrai, plein de virilité avec un voix qui va bien-. "Comme toi, j'pense ! Je bois un p'tit truc ! Et je mange... C'est bien de manger aussi !" C'est même supra méga génial de manger ! Qu'est ce qu'il y a de meilleur que manger ? Aaaaaah ! Je pourrais passer ma vie à manger ! Mais pour ne pas avoir l'air bizarre, je me modère dans mes propos. "Bon, aujourd'hui je vais être gentille, tu veux t'asseoir ?" Sans attendre un mot de plus, je m'assois très vite en face d'elle. Cette fille est terriblement versatile et elle serait capable de changer d'avis avant même que je n'ai le temps de tirer la chaise. Je ris doucement même s'il n'y a absolument rien de drôle au fait de s'asseoir puis je suis le regard de Ga Yeon qui se porte sur Kevin. "Au fait... tu n'est pas tout seul ?" Je ne suis jamais seul. Tout ceux qui nous connaissent, Kevin et moi, le savent. Nous formons un véritable duo inséparable, pire que des siamois. Et des fois, il y a Rosalee avec nous. Mais c'est un peu plus tard depuis que Mademoiselle est devenue sérieuse dans ses études. On se voit quand même souvent tous les trois hein ! Mais bien moins que lorsque nous étions tous à Montréal. C'est presque si l'on vivait les uns sur les autres là-bas. Mais aller ! Je ne vais pas faire dans la nostalgie ! Il faut bien que chacun d'entre nous avance vers sa propre direction. "C'est Kevin, mon meilleur ami. Mais t'inquiète ! Il ne va pas rester seul très longtemps !" Et comme pour illustrer mes dires, un gars arrive vers lui et lui tape la  bise. Si je me souviens bien, c'est un type qu'on avait croisé en soirée. Super sympa comme gars ! Enfin bref, tout ça pour dire que le nouveau venu s'installe près de Kevien et commence à lui taper la discute. Je vérifie que personne ne touche à mes gâteaux avant de reporter mon attention sur Ga Yeon. "Quoi de beau depuis la dernière fois ?"
Spoiler:
 


©️ Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Sam 21 Fév - 11:34



 
Noah & Gayeon

Le hasard est notre ami


Mine de rien, les minutes s'écoulent plutôt vite au fur et à mesure où nous papotons -où plutôt à faire les idiots-. La compagnie de Noah est vraiment agréable, on rit, on dit n'importe quoi et on oublie surtout le temps et les mauvaises choses du quotidien.
Je reprends une once de sérieux en questionnant ce petit qui ne tarde de me répondre :

- Oui. Je viens assez souvent. Mais il y a toujours un monde monstre ! Et toi ? 

Ça ne m'étonne pas vraiment, je le vois bien venir ici presque tout les jours avec ces autres gars, et rire aux éclats a en assommer tout le café. J'esquisse un petit sourire en pensant à ça.

- Moi pas vraiment, j'y viens parfois mais pas si souvent. Mais j'aime trop l'endroit ! C'est chaleureux et tout... maintenant que je sais que t'y es souvent, je viendrais t'embêter ! Je regarde mon interlocuteur d'un œil amusé.

Après quelques échanges, mon ami m'annonce qu'il revient puis il s'éclipse en même pas une seconde. Je reste là, perplexe de m'être retrouvée seule d'une minute à l'autre. Je gigote dans tout les sens, en essayant tant bien que mal d’apercevoir Noah dans toute cette foule. Finalement, j'arrive à le repérer à l'endroit où il était assis d'origine -donc non loin de moi-. Je le vois prendre une assiette de pâtisserie qui attendait là, sagement. Je ne peux m'empêcher d'éclater de rire en voyant ça. Je comprends mieux pourquoi il ne s'est même pas donné la peine de me dire pourquoi il partait comme il l'a dit. Quand il revient, je lorgne son assiettes du coin de l'oeuil.« N'hésite pas à te servir. » Je le regarde droit dans les yeux en lui faisant passer un « merci » du regard avant de me ruer sur l'une des merveilles qui se tient sur l'assiette. Il reprends alors : "Bref. Parlons peu, parlons bien. Tu sais qu'à part que tu as un caractère de coch- de feu !"
- Yahh ! La bouche pleine je donne un coup de poing amicale sur l'épaule du québécois.
Le calme revenu, il remarque le fait qu'il ne connaît pas grand chose de moi. Je reste surprise par sa question mais tout de même contente qu'il s'intéresse à moi.

- Hum hum... c'est vrai que t'as pas eu tellement l'occasion de voir mon côté... tendre ?
Je rigole timidement avant de reprendre plus sérieusement :

- Bah je vois pas vraiment quoi te dire en fait...
J'aurais volontiers fait part que je suis un ange tout mignon qui aime que tout le monde soit heureux mais à vrai dire... ce ne serait pas être très honnête il faut se le dire...

- Ok, peut-être que j'aime bien râler et me moquer mais... je suis gentille ! Je fait la moue en essayant de paraître mignonne, le genre de truc qu'ils font à la télé les stars là, avec leurs mains.

Il est vrai que j'ai mauvais caractère et que je suis une râleuse professionnelle, mais...

(c) crackle bones



Dernière édition par Seo Ga Yeon le Dim 19 Avr - 13:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Sam 21 Fév - 20:32



❝Le hasard est notre ami ❞
Noah & Gayeon

Sans attendre, je prends l'une des pâtisseries que la demoiselle me propose. Evidemment, je choisis la plus grosse. "Wow ! C'est du rapide !" S'exclame-t-elle en voyant que Kévin retrouve rapidement de la compagnie. En vérité, il n'y a absolument rien d'impressionnant là-dedans. Avec Kevin, nous sommes deux gars assez populaire, de ce fait, on connait énormément de monde. Je croque avec gourmandise dans la pâtisserie. On aurait dit que je n'avais pas mangé depuis des jours alors qu'en réalité, je venais de m'enfourner à l'instant une petite dizaine de choux. J'adore les choux ! "Ne crois pas que j'étais seule hein !" J'arque un sourcil en levant les yeux vers Ga Yeon. "C'est que... mon amie a eu une urgence !" Est-ce que l'on peut faire plus bidon que ça comme excuse ? Je me retiens très fortement de rigoler. Puisque cette fois, elle n'est pas en train de me passer un méchant savon, je ne vais pas l'énerver. La taquiner un peu, certes, mais pas l'énerver. "Bah... rien de spécial... euh... rien qui puisse t'intéresser !" Rien qui ne puisse m'intéresser ? Je m'intéresse à beaucoup de choses, hein ! Enfin bon. Si elle juge que ce n'est pas intéressant, je ne vais pas la contredire. J'enfourne une grosse bouchée de pâtisserie dans ma bouche. Décidément, Charlie Brown ont des pâtissiers d'exception ! Un silence s'installe entre nous alors que je commence déjà à manger un deuxième pâtisserie. "Eh ! Tu parles le Français non ? Dis moi un truc! Du genre... "Gayeon est la plus belle" ?" Je manque de m'étouffer. Pourquoi est-ce qu'elle me demande ça d'un coup ? Elle a un besoin narcissique à combler d'urgence. J'attrape sa boisson et j'en bois une gorgée pour faire passer ce que j'ai dans la bouche. Ce n'est pas la première fois qu'un Coréen me demande parler dans ma langue natale. Allez savoir pourquoi ils ont tous une telle fascination pour le québécois. "Je ne parle pas exactement français, mais québécois." Je me racle la gorge et un large sourire se dessine sur mes lèvres alors que je commence à dire en québécois avec un accent prononcé : "Gayeon a une tête de cochon aujourd'hui !" Je ricane doucement en tapant dans mes mains et reprends en coréen. "Voilà comment on dit que Gayeon est la plus belle." J'espère qu'elle ne va pas retenir ce que je viens de dire et chercher la traduction sur Internet. Sinon c'est sûr, je ne donne pas très cher de ma peau. "Tu parles d'autres langues que le coréen, toi ? L'anglais version A1, ça ne compte." Bah oui quoi ! Tout le monde sait parler anglais ! À des niveaux plus ou moins différents mais anglais quand même.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Mar 24 Fév - 16:02



 
Noah & Gayeon

Le hasard est notre ami


Alors que je demande à Noah de me faire une petite phrase en français il se met presque à s'étouffer. Comment je dois le prendre hein ?!  Il se sert de ma boisson pour faire passer la pâtisserie qui visiblement est aller dans le mauvais trou comme on dit. « Eh ! Ma boisson !! » Je croise les bras en faisant la moue. Ca faisait un bon bout de temps que je n'avais pas râler sur quelqu'un, ça me fait du bien ! C'est un besoin comme les autres après tout hein... Alors que je reste la à faire la grimace mon interlocuteur me rectifie. Je me reprends :

« Ah pardon, parle moi québécois alors. »
Il se lance alors avec une belle voix : "Gayeon a une tête de cochon aujourd'hui !"  Fascinée, je me redresse rapidement et récupère le sourire d'excitation qui avait quitté mon visage. Je tape dans mes mains et telle une enfant qui vois un jouet arrivé, je me satisfait de ce que vient dire Noah. J'essaie de répéter la phrase mais c'est désespérant et très moche. Je reprends un ton serieux en une seconde : « Mais... le mot "beau" ça commence pas par un "b" ? » Je me remet finalement à lui re sourire : « ça doit pas être pareil en québécois ! »
Noah me propose a mon tour de lui faire part de mes connaissances linguistiques, à force nous allons finir en un cours de langue vivante. Je réfléchi dans ma tête quelques secondes puis je lui lance d'un bel accent prononcé : « Noah es muy estupidos » A vrai dire j'ai une passion caché pour l'espagne, j'ai toujours aimé ce pays et j'avais tentée d'apprendre la langue. -Ouais j'ai arrêter au bout de deux cours sur internet ça me saoulé et dans mon école c'était option Japonais uniquement-
« Ca veut dire Noah est mon ami ». Non, en réalité c'est tout sauf ça mais je m'en amuse. C'est également une manière de dire à Noah que je le considère maintenant comme mon ami sans vraiment le lui dire mouahah. On part alors dans un délire sur les langues d'autres pays, un coup je lui sors une phrase en chinois puis réplique en une autre langue puis je lui parle japonais, il réponds en anglais etc... on rit et on à l'air surtout bien ridicules. D'ailleurs les deux jeunes lycéens de la table d'à côté nous regarde d'un œil effrayé. Je leur tire la langue avant de me re-concentrer vers le québécois.

– Tu viens souvent ici?
 
Vu comment son ami s'est trouvé rapidement de la compagnie, j'imagine qu'ils doivent être comme des vedettes ici. Je suis jalouse.
Spoiler:
 


(c) crackle bones



Dernière édition par Seo Ga Yeon le Dim 19 Avr - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Sam 28 Fév - 18:07



❝Le hasard est notre ami ❞
Noah & Gayeon

Gayeon semble apprécier que je lui parle en québécois et s'agite dans tous les sens avec une euphorie indéniable. "Mais... le mot "beau" ça commence pas par un "b" ?" Mince ! M'aurait-elle grillé ? Je croise les doigts pour que ce ne soit pas le cas et finalement, elle noie d'elle-même le poisson. Dieu merci ! Après avoir ri encore un peu et que je l'ai questionnée sur ses capacités linguistiques, celle-ci me sort quelque chose en ce que je suppose être de l'espagnol. Personnellement, j'ai toujours confondu l'espagnol, le portugais et l'italien alors... Je l'interroge du regard pour obtenir une petite traduction. "Ça veut dire Noah est mon ami." Son ami ? Ahah ! Elle vient de dire que je suis son ami ! Nous ne sommes donc plus officiellement en froid, héhé ! Un large sourire se dessine sur mon visage et j'hoche énergiquement la tête. J'essaye d'imprimer la petite phrase dans mon esprit pour peut-être la ressortir plus tard à Kevin. De là, je ne sais trop comment, nous nous mettons à discuter dans différents langues. C'est assez drôle car parfois, cela ressemble un peu à au dialecte de Tarzan ; Moi, Tarzan. Toi, Jane. Manger gâteau. Vous voyez le genre ? Enfin. Cela reste quand même très drôle. Deux lycéens nous regardent un peu de travers, se demandant sans doute si nous nous sommes violemment cognés la tête avant de venir. Malheureusement pour eux, nous sommes dans notre état le plus normal. Gayeon se tourne un instant vers eux pour leur tirer la langue après quoi, nous reprirent une conversation normale en coréen. "Oui. Je viens assez souvent. Mais il y a toujours un monde monstre ! Et toi ?" Je ne serai absolument pas surpris qu'elle soit une habituée des lieux mais que nous ne nous soyons jamais vus puisque comme je viens de le dire ; il y a toujours un monde monstre. Je termine une pâtisserie que j'avais repris puis louche du coin de l'oeil sur celles qui sont restées à ma place. "Je reviens." Lançai-je à à mon interlocutrice avant de me lever. Les voir comme ça toutes seules en train de m'appeler me fend le coeur ! En me voyant prendre mon assiette de pâtisseries, Kevin se contente de me faire un signe de tête et un sourire. Même si nous sommes toujours fourrés ensemble, chacun fait sa petite vie sans avoir l'autre sur le dos. Je retourne auprès de Gayeon et pose mon assiette sur la table. "N'hésite pas à te servir." Dis-je. Car après tout, elle m'a laissé également manger quelques unes de ses pâtisseries. "Bref. Parlons peu, parlons bien. Tu sais qu'à part que tu as un caractère de coch- de feu !" Je me reprends de justesse là ! "Je ne sais pas grand chose de toi ?"


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Lun 2 Mar - 21:55



 
Noah & Gayeon

Le hasard est notre ami


Je crois que le mot "gentille" venant de moi n'était pas très crédible. Je ne sais pas... mais il a rigolé aux éclats à m'en postilloner dessus...
 - Yahhh ! Postillone ailleurs ! Je prends une serviette et la plaque contre sa bouche sans aucune douceur.

Je lui montre alors un visage travaillé, j'essaie de paraître mignonne mais visiblement c'est bien loupé. De sa main, il fait signe d'effacer la mine de mon visage en la gigotant. Je secoue la tête dans tout les sens comme pour me débarrasser de cette main qui a gâcher tout mon art du cutisme. Une vrai honte. Ce qui vient de se passer est une vrai honte, plus jamais je ne fais la moue ! "Tu as mal à l'estomac ?" Tu as mal à l'estomac... voilà sa réaction! Aishh... Je le fusille du regard, son rire attire encore quelques client du café. Décidément, je pense que nous sommes la table la plus bruyante du Charlie Brown Café. Je me demande si c'est également le cas lorsque Noah est avec ses amis, en tout cas, je n'en doute pas.
Je retourne à ma tasse pendant que Noah se racle la gorge, qu'est-ce qu'il va me sortir cette fois, que j'ai un concombre sur la tête ?! Je le laisse s'exprimer en le regardant les bras croisés, affalée sur ma chaise.

- Bref... Bref... Dis moi... Euh... Si tu travailles ou si tu fais des études ? Euh... Dans quoi... Etc. Tu m'fais une p'tite autobiographie d'toi quoi."  Ces mots ne sont finalement pas ceux que je voyaient venir. Une autobiographie de moi... ok, ça ne peux pas être bien compliqué, au moins il me guide sans passer par trois six milles chemins, j'aime ça, le direct. Rapidement, mon dos se raidit, mes bras se décroise pour ce poser sur la table et je réponds en déballant mes mots sans prendre de respirations, sûr de moi.

- Je suis danseuse enfin backdanseuse je danse derrière les petites minettes qui se trémoussent avec des paillettes sur tout leurs corps devant l'écran. En fait je fais partie d'une troupe et on nous appelle pour faire la promo d'un groupe ou alors des performances spéciales pour les grandes cérémonies les trucs comme ça. J'avais commencé l'université mais je n'y suis jamais aller jusqu'au bout parce que je savais que c'était pas ma vocation, je savais ce que je voulais faire quoi... J'affiche un sourire à Noah qui a bien su se tirer d'affaire en se montrant intéressé par ma personne. Il se ressert de ma boisson et quand je reprends ma tasse en main je peux sentir que le liquide a bien diminuer. Tss... ce Noah c'est vraiment quelque chose. Attrapant un serveur qui passe par là, je profite pour lui recommander à boire, de l'ice tea pour changer des boissons chaudes d'hiver. Quand ce dernier part Noah prends la parole et me raconte à son tour son parcours universitaire qui donne bien envie : "Moi, j'suis étudiant en Mise en Scène et Dramaturgie ! J'aimerai devenir metteur en scène dans le théâtre ! J'trouve ça cool puis... J'ai toujours aimé les planches ! Plus que la nourriture pour te dire ! ... D'façon, si ça n'avait pas été le cas, j'serais devenu pâtissier ou un truc dans le genre. Je réussis à merveille le bavarois ! Cool, non ?"

Mise en scène et dramaturge... je ne le voyais pas dans ce domaine mais cela ne lui va pas plus mal! Je m'empresse de réagir sur un ton moqueur et toujours dans la plaisanterie :

- Vu comment tu es un plaisantin, la comédie ça doit te connaître, ça te va parfaitement bien, je te verrai bien avec les masques débiles qu'il avaient à l'époque!
Comme on peut le constater, mes longues heures de cours sur le théâtre m'ont plutôt bien marqués. Fière de ma taquinerie, je fait une grimace à mon interlocuteur avant de reprendre :
[color=#999966]- Plus que la nourriture ?! C'est possible ?!(/color] A mon tour, j'éclate de rire à  travers tout le café. Je renchéris :  

- Hé, t'aurai du devenir pâtissier, tu m'en aurais fait profiter !
Je prends à mon tour l'une des dernières gourmandises de l'assiette de Noah -il faut dire qu'à deux, ça part vite –  Mais bon en attendant, on a ces merveilles ! « Quand je choisirai mon mari, je prendrais un pâtissier à coup sur !» Mon visage se fait plus sérieux, ainsi que mon ton, je continue :
Dis... ton ami là-bas... il serait pas pâtissier ?

Après tout c'est peut-être le moment où jamais de se trouver un valentin pour le 13 !

Spoiler:
 

(c) crackle bones



Dernière édition par Seo Ga Yeon le Dim 19 Avr - 13:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Sam 7 Mar - 13:36



❝Le hasard est notre ami ❞
Noah & Gayeon

Je ne peux pas m'empêcher de ricaner lorsque Gayeon m'annonce qu'elle viendra m'embêter plus souvent. Jusque maintenant, du peu de fois où l'on s'est vu, j'ai plutôt eu l'impression que c'était moi qui l'embêtait, héhé ! M'enfin ! Inverser les rôles de temps en temps, pourquoi pas ? Cela pourrait être drôle. Je prends un mini-éclair à la pistache dans mon assiette de pâtisserie et le gobe presque tout entier alors que mon interlocutrice me toise du regard. Qu'est-ce que j'ai fait ? Je plisse un peu les yeux. Oh ! Je crois que c'est un merci subliminal ! J'hoche la tête en souriant pour lui envoyer un de rien tout aussi subliminal. Décidément, j'ai beaucoup de mal à lire sur la frimousse de Gayeon. Pourquoi comme 75% des Coréens, elle a un visage très expressif. Arf ! Je dois juste pas être doué ! Je gobe un deuxième éclair, cette fois à la vanille. Gayeon me donne un petit coup de poing dans l'épaule suite à ma remarquer sur son caractère. Mince ! Je pensais vraiment m'être correctement rattraper. Ah ah. Je suis un peu stupide par moment. "Hum hum... c'est vrai que t'as pas eu tellement l'occasion de voir mon côté... tendre ?" Un côté tendre ? Un côté tendre ?! Genre comme un ours au chocolat fourré à la guimauve ? AAAH AH AH AH ! Je pense que si Gayeon était un ours fourré, ce serait de praline et de noisettes entières ! Vous savez... Celles qui croquent bien sous la dent. Je réprime un petit sourire. "Bah je vois pas vraiment quoi te dire en fait..." Et moi, je ne vois vraiment pas quoi te demander. Il m'arrive souvent de parler de la pluie et du beau temps mais là, ma spontanéité m'a quittée. Je prends ce qui semble être un mini Paris Brest et croque goulûment dedans. J'adore les minis pâtisseries ! "Ok, peut-être que j'aime bien râler et me moquer mais... je suis gentille !" Je rigole bruyamment en lâchant des petits postillons de crème pralinée. Je ne doute pas qu'elle soit gentille. Mais jusqu'à présent, elle a toujours bougonné en ma présence. Enfin là... Elle fait une moue bizarre. J'arque un sourcil en enfournant mon autre moitié de Paris Brest dans ma bouche. "Qu'est ce que tu fais ?" Je lui passe ma main sur la figure, comme si j'avais un chiffon dans la main et que je voulais lui essuyer la figure. "Tu as mal à l'estomac ?" Je rigole de nouveau. Quelques personnes dans le café me jettent un rapide coup d’œil avant de se concentrer de nouveau sur leur tasse. J'adore rire ! Et je crois que ça s'entend d'ailleurs. Je me racle finalement la gorge. Je crois que Gayeon est vexée. "Bref... Bref... Dis moi... Euh... Si tu travailles ou si tu fais des études ? Euh... Dans quoi... Etc. Tu m'fais une p'tite autobiographie d'toi quoi." Je lui pique de nouveau sa boisson pour en boire une grosse gorgée. "Moi, j'suis étudiant en Mise en Scène et Dramaturgie ! J'aimerai devenir metteur en scène dans le théâtre ! J'trouve ça cool puis... J'ai toujours aimé les planches ! Plus que la nourriture pour te dire ! ... D'façon, si ça n'avait pas été le cas, j'serais devenu pâtissier ou un truc dans le genre. Je réussis à merveille le bavarois ! Cool, non ?" Quand je vivais encore chez mes parents à Montréal, que j'avais encore le temps et leur argent pour payer les ingrédients, je passais mon temps à faire des gâteaux ! Enfin à essayer... Je suis tellement gourmand qu'il m'arrivait de faire la pâte puis... de finalement la manger entièrement avant même qu'elle soit cuite. Rah la la !


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Mar 10 Mar - 20:41

TOPIC FAIL QUE JE N'ARRIVE PAS A SUPP Dead


Dernière édition par Seo Ga Yeon le Lun 16 Mar - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Mar 10 Mar - 20:41



 
Noah & Gayeon

Le hasard est notre ami


Je crois que le mot "gentille" venant de moi n'était pas très crédible. Je ne sais pas... mais il a rigolé aux éclats à m'en postilloner dessus...
 - Yahhh ! Postillone ailleurs ! Je prends une serviette et la plaque contre sa bouche sans aucune douceur.

Je lui montre alors un visage travaillé, j'essaie de paraître mignonne mais visiblement c'est bien loupé. De sa main, il fait signe d'effacer la mine de mon visage en la gigotant. Je secoue la tête dans tout les sens comme pour me débarrasser de cette main qui a gâcher tout mon art du cutisme. Une vrai honte. Ce qui vient de se passer est une vrai honte, plus jamais je ne fais la moue ! "Tu as mal à l'estomac ?" Tu as mal à l'estomac... voilà sa réaction! Aishh... Je le fusille du regard, son rire attire encore quelques client du café. Décidément, je pense que nous sommes la table la plus bruyante du Charlie Brown Café. Je me demande si c'est également le cas lorsque Noah est avec ses amis, en tout cas, je n'en doute pas.
Je retourne à ma tasse pendant que Noah se racle la gorge, qu'est-ce qu'il va me sortir cette fois, que j'ai un concombre sur la tête ?! Je le laisse s'exprimer en le regardant les bras croisés, affalée sur ma chaise.

- Bref... Bref... Dis moi... Euh... Si tu travailles ou si tu fais des études ? Euh... Dans quoi... Etc. Tu m'fais une p'tite autobiographie d'toi quoi."  Ces mots ne sont finalement pas ceux que je voyaient venir. Une autobiographie de moi... ok, ça ne peux pas être bien compliqué, au moins il me guide sans passer par trois six milles chemins, j'aime ça, le direct. Rapidement, mon dos se raidit, mes bras se décroise pour ce poser sur la table et je réponds en déballant mes mots sans prendre de respirations, sûr de moi.

- Je suis danseuse enfin backdanseuse je danse derrière les petites minettes qui se trémoussent avec des paillettes sur tout leurs corps devant l'écran. En fait je fais partie d'une troupe et on nous appelle pour faire la promo d'un groupe ou alors des performances spéciales pour les grandes cérémonies les trucs comme ça. J'avais commencé l'université mais je n'y suis jamais aller jusqu'au bout parce que je savais que c'était pas ma vocation, je savais ce que je voulais faire quoi... J'affiche un sourire à Noah qui a bien su se tirer d'affaire en se montrant intéressé par ma personne. Il se ressert de ma boisson et quand je reprends ma tasse en main je peux sentir que le liquide a bien diminuer. Tss... ce Noah c'est vraiment quelque chose. Attrapant un serveur qui passe par là, je profite pour lui recommander à boire, de l'ice tea pour changer des boissons chaudes d'hiver. Quand ce dernier part Noah prends la parole et me raconte à son tour son parcours universitaire qui donne bien envie : "Moi, j'suis étudiant en Mise en Scène et Dramaturgie ! J'aimerai devenir metteur en scène dans le théâtre ! J'trouve ça cool puis... J'ai toujours aimé les planches ! Plus que la nourriture pour te dire ! ... D'façon, si ça n'avait pas été le cas, j'serais devenu pâtissier ou un truc dans le genre. Je réussis à merveille le bavarois ! Cool, non ?"

Mise en scène et dramaturge... je ne le voyais pas dans ce domaine mais cela ne lui va pas plus mal! Je m'empresse de réagir sur un ton moqueur et toujours dans la plaisanterie :

- Vu comment tu es un plaisantin, la comédie ça doit te connaître, ça te va parfaitement bien, je te verrai bien avec les masques débiles qu'il avaient à l'époque!
Comme on peut le constater, mes longues heures de cours sur le théâtre m'ont plutôt bien marqués. Fière de ma taquinerie, je fait une grimace à mon interlocuteur avant de reprendre :
[color=#999966]- Plus que la nourriture ?! C'est possible ?!(/color] A mon tour, j'éclate de rire à  travers tout le café. Je renchéris :  

- Hé, t'aurai du devenir pâtissier, tu m'en aurais fait profiter ! Je prends à mon tour l'une des dernières gourmandises de l'assiette de Noah -il faut dire qu'à deux, ça part vite –  Mais bon en attendant, on ces merveilles ! « Quand je choisirai mon mari, je prendrais un pâtissier à coup sur !» Mon visage se fait plus sérieux, ainsi que mon ton, je continue :
Dis... ton ami là-bas... il serait pas pâtissier ?

Après tout c'est peut-être le moment où jamais de se trouver un valentin pour le 13 !

Spoiler:
 

(c) crackle bones



Dernière édition par Seo Ga Yeon le Dim 19 Avr - 13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Sam 14 Mar - 22:17



❝Le hasard est notre ami ❞
Noah & Gayeon

Backdanseuse ? Je ne savais même pas que les filles d'arrière plan étaient spécialisées dans ce domaine. Est-ce qu'on choisit d'être backdanseuse et c'est une genre de... Mmh... Comment dire... Le plan de secours des danseuses qui ne percent pas ? J'arque un sourcil puis secoue la tête. On s'en moque. Gayeon attrape un serveur à la volée pour lui demander un Ice Tea, j'en profite donc pour demander la même chose. Manger, c'est bien. Boire en même temps, c'est encore mieux. Ah mince ! J'aurais dû demander une autre assiette de pâtisseries ! Mais le serveur est déjà parti... Tandis pour moi, de toute manière, cela fera du bien à mon porte-monnaie que j'arrête de m'exploser le ventre toutes les semaines.
Je reporte mon attention sur Gayeon qui me lance une taquinerie sur mon choix d'orientation. Décidément, je pense qu'elle pourrait entrer dans le Livre des Recors en tant que "Fille qui débine le plus de vacheries à la seconde". Malgré cette pensée, je le prends à la rigolade et ricane doucement. J'allais renchérir sur son histoire de pâtissier quand elle me coupe : "Dis... ton ami là-bas... il serait pas pâtissier ?" Kevin ? Pâtissier ? J'explose de rire pour la énième fois. Kevin pâtissier ?! Quelle blague ! Je ne le vois vraiment pas avec un fouet et des poches à douille ! "Jamais. Je serai moins surpris qu'il se mette à l'élevage de moutons sur la lune qu'à la pâtisserie." Je continue de rigoler pendant un moment avant de me reprendre. Le serveur choisit ce moment pour nous amener notre commande ; les deux Ice Tea. Je prends le mien et en bois une grosse gorgée. "De plus, quand bien même il serait pâtissier, tu n'arriverais jamais à en faire ton mari." Je ris de plus bel à cette pensée ; Gayeon essayant de séduire Kevin. Le pire, c'est que simplement pour plaisanter, mon meilleur ami serait capable de faire semblant d'être intéressé... Y en a pas un pour rattraper l'autre dans notre duo !
"C'n'est pas faute d'y avoir penser." Marmonnai-je en prenant une deuxième gorgée de mon Ice Tea. Je pose mon verre sur la table et analyse un moment le niveau du liquide brun. En deux gorgés, j'en ai déjà bu la moitié... J'arque un sourcil. Il semblerait que je boive aussi vite que je mange. Bref. Ce n'est pas la question du moment. Je lève les yeux vers Gayeon. Une question me brûle les lèvres. Aller ! Je la pose ! "Comment est-ce qu'une fille du XXI°siècle qui n'a ni barbe, ni onzième doigt arrive encore à être célibataire ?" Un petit sourire en coin apparaît sur mon visage. "Tu ronfles ? Tu sens mauvais des pieds ? Tu as un complexe d’œdipe trop prononcé ? Les trois à la choix ? Ou alors... C'est une raison beaucoup plus simple..." Je me pense vers elle et chuchote sur le ton de la conspiration. "Aucun homme censé ne supporte du caractère ?" Je me défends aussi dans la taquinerie ! Bon. Je n'ai pas vraiment le niveau du Gayeon, je suis peut-être un peu plus... "gentilé". Mais ce n'est pas faute d'essayer, hein ! Puis c'est juste pour la discussion.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Jeu 19 Mar - 19:24



 
Noah & Gayeon

Le hasard est notre ami


Je me concentre de nouveau sur Noah après mettre pratiquement fait un torticolit en voulant regarder son ami. Ami qui n'est pas pâtissier d'ailleurs et qui d'après Noah est le loin de l'être. Je soupire en marmonnant légèrement : « pff... c'est pas intéressant alors... »

"De plus, quand bien même il serait pâtissier, tu n'arriverais jamais à en faire ton mari. ».

Pourquoi est-ce que je perçois mal cette phrase ? J'essaie de comprendre en interprétant plusieurs versions. Il rit encore plus et ose même me dire que ce n'était pas faute d'y avoir pensé. Je lui fait une pichenette afin de le faire taire et surtout pour le punir. Suite à quoi je me met à rire à mon tour.

Si aucun homme ne supporte mon caractère ? « Yah ! » Je me lève à moitié en faisant reculer la chaise qui fait un bruit atroce. Je fixe Noah en froncant les sourcils pendant une seconde, avant de me rasseoir gentiment, sagement tout en croisant les bras, affalée.Une phrase de plus de sa part qui me fait rager. Comment ce débrouilles t'il pour me faire changer d'humeur si vite ? Très sérieusement depuis le début de notre conversation, je suis passer de heureuse à énervée, puis de énervée à vexée pour finalement rire aux éclats. Je soupire en boudant. Je réfléchie, voilà ce que je fais. Je réfléchie à LA phrase qui pourrait le faire taire. C'est alors que je reprends d'un sourire vicieux en m'approchant à mon tour de ce casse-pieds.
  Pourquoi ? Tu est en train de dire que suis jolie ?
Je repousse mes cheveux en arrière comme dans une pub pour shampoing avant de reprendre du sérieux :

 C'est juste qu'il n'y a personne qui ne me mérite, si j'ai un mauvais caractère ? Haha, n'importe quoi... je ris jaune en bouillonnant de l’intérieur. Baek Noah, tu trouves toujours les mots pour m'énerver. Il est doué, même très doué cet enfant. En réalité, je ne me suis vraiment jamais demander pourquoi je ne semble intéresser personne. Les choses sont juste comme ça, voilà tout.
D'un sourire, je m'adresse de nouveau à mon interlocuteur :

  - Et toi les amourettes ? Comment ça se passe ? Je suis sur que tu es du genre à draguer les petites minettes à droite à gauche, hein ? D'un regard malicieux j'essaie le faire réagir. Moi aussi je veux l'énerver mais je n'y arrive pas. Je ne trouve pas les mots, les sujets.

Après un rapide coup d'oeil sur l'horloge qu'est affiché en haut du comptoir du Charlie Brown cafe, je fais part de mon étonnement à Noah :

 « Wow... pratiquement une heure est déjà passé. »

(c) crackle bones



Dernière édition par Seo Ga Yeon le Dim 19 Avr - 13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Dim 22 Mar - 14:56



❝Le hasard est notre ami ❞
Noah & Gayeon

Je ricane doucement alors que GaYeon se redresse vivement en criant. Je crois qu'elle n'a pas beaucoup apprécié le fait que je dise qu'aucun homme ne pourrait la supporter. Je lui fais signe de se rasseoir calmement, toujours avec un petit sourire taquin sur le visage. Elle est le genre de personne à toujours partir au quart de tour, ce qui rend très amusant de la taquiner. Soudain, alors que jusque là, elle boudait, un sourire vicieux de dessine sur son visage. Oh mince ! Qu'est-ce qu'elle a prévu de me sortir encore ? J'arque un sourcil en attendant qu'elle ne se décide. « Pourquoi ? Tu es en train de dire que je suis jolie ? » Ouf ! Je m'attendais bizarrement à pire venant d'elle ! Je fais une moue en secouant vivement la tête. « Brrr ! Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit ou je serais obligé de me laver la bouche avec du savon. Et la tienne par la même occasion tiens ! » Je ricane alors qu'elle rejette ses cheveux en arrière, se donnant un faux air de précieuse. Aucun homme ne la mérite hein ? Ceci n'est pas l'excuse typique des vieilles filles qui n'ont pas encore trouvé l'Homme de leur vie avec un grand H. Je garde cette petite remarque pour moi. Aucune femme digne de ce nom n'apprécie qu'un homme la traite de vieille fille. Je prends une pâtisserie que je mange cette fois en en cassant des petits bouts avec ma main. Je pense que cette assiette là sera ma dernière assiette de la journée, alors je la savoure voyez vous ! « Et toi ? Les amourettes ? Comment ça se passe ? Je suis sûre que tu es du genre à draguer les petites minettes à droite et à gauche, hein ? » C'est de ça dont j'ai l'air ? D'un Don Juan. Je fronce doucement les sourcils en réfléchissant. Certes, je suis ami avec beaucoup de filles. J'adore les taquiner et quelques fois même, flirter un peu... mais en réalité, je ne suis pas un coureur de jupons. Enfin pas sérieusement. Vous voyez ce que je veux dire ? Je mets un petit bout de pâtisserie dans ma bouche que je mâche lentement avant de répondre. « En réalité, pas vraiment. Je suis romantique parfois, tu sais. Et je ne m'attache qu'à... une seule fille. Enfin c'est plutôt compliqué en ce moment... Je sais... C'est... Mmh... Oui... C'est compliqué. » Je soupire doucement. Pour faire court, depuis que je suis arrivé à Incheon, je commence à ressentir des sentiments nouveau pour Rosalee, la sœur cadette de Kevin. Or, celle-ci qui était amoureuse de moi lorsque nous étions petits, ne l'est plus du tout maintenant... Enfin je crois. Quelle arnaque l'amour alors. « Et toi ? » Demandai-je à GaYeon. « Outre les hommes qui ne te méritent pas, tu as quelqu'un en vue. » Je souris en coin avant d'ajouter. « Outre également mon meilleur ami absolument pas pâtissier. » Est-ce que je dois lui dire qu'il est gay ? GaYeon jette un rapide coup d’œil à l’horloge murale accrochée à un mur du café. Mmh... Elle s'ennuie de moi ou quoi ? Finalement, avec la façon dont elle annonce qu'une heure vient déjà de s'écouler, je devine que non. Elle ne s'ennuie pas du tout de moi. Elle est même sans doute en train de s'amuser !


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Sam 11 Avr - 1:59



 
Noah & Gayeon

Le hasard est notre ami


« En réalité, pas vraiment. Je suis romantique parfois, tu sais. Et je ne m'attache qu'à... une seule fille. Enfin c'est plutôt compliqué en ce moment... Je sais... C'est... Mmh... Oui... C'est compliqué. »

Les bras et jambes croisés, posture légèrement affalée, j'écoute la petite histoire de Noah avant de lâcher un léger rire moqueur. Un de plus à vrai dire. Depuis le début de cette entrevue, ou même depuis que je connais Noah, notre relation ne s'est résumée qu'à des taquineries, des moqueries. Après tout, tout à commencer par une blague. Ce canular téléphonique. Ce fameux jour qui à fait qu'aujourd'hui je suis face à un goinfre de pâtisserie qui vole mes boissons. Je me demande si notre rencontre aurait été différente, notre relation l'aurait elle était aussi ? C'est inutile de penser à cela, on est d'accord, m'enfin, c'est drôle et bon de connaître Noah quand même!

 Je pointe un doigts sur l'une des pommettes de mon nouvel ami. « Hooo ! Tu rougiiiis ! Je me demande qu'elle genre de fille pourrait attirer un comique mangeur de pâtisserie... ? » A vrai dire j'attends quelques précision de plus sur la demoiselle en question mais il n'a pas l'air d'en vouloir délivré d'avantage, la question se retourne contre moi. Ah ah, bien joué, Baek Noah. Tshh...

- En fait, je ne me suis jamais vraiment posé sur la question... mais on peut faire le tour des pâtisseries pour se trouver un mari et une femme chacun si tu veux ? J'aime parler de moi, mais là c'est franchement pas un sujet qui me met à l'aise... Je prends une courte pose avant de renchérir malicieusement. « Ah non... j'oubliais que tu avait déjà une histoire 'compliquer' hey, dit moi en plus au point où on en est ! »
En effet, à ce rythme là on va en finir par savoir tout de tout sur la vie de l'autre. Ce n'est pas mon genre de m'intéresser aux gens, mais là, j'avoue que c'est intéressant et Noah m'intrigue de plus en plus ! C'est amusant d'écouter ses petites anecdotes sur lui.  

Je me positionne à présent comme une élève modèle, tête sur les mains, je suis prête à en entendre plus sur la vie sentimentale de ce petit. Mais c'est alors qu'un invité surprise fait irruption à notre table, près de mon interlocuteur.

- Ah fait gaffe y a un insecte à côté de ton verre ! C'est pas que je protège les espèces ou quoi que ce soit mais j'ai pas très envie d'avoir un cadavre à ma table... Noah était à deux doigts de l'écraser avec sa boisson et d'ailleurs je me demande s'il l'avait vu... ?

Spoiler:
 

(c) crackle bones



Dernière édition par Seo Ga Yeon le Dim 19 Avr - 12:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Dim 12 Avr - 9:05



❝Le hasard est notre ami ❞
Noah & Gayeon

Je ne parle presque jamais de mon... ''histoire'' –enfin c'est un bien grand mot pour notre relation- avec Rosalee. Premièrement, parce qu'il n'y a absolument rien à raconter là-dessus, puisqu'il ne sait jamais rien passé. Deuxièmement, parce que quand je la raconte, je me sens comme qui dirait... émasculé. Ne riez pas ! C'est vrai de vrai ! Je cours après une fille qui s'en tamponne et qui donc, me mène par le bout du nez. Comme un toutou alors que je suis un homme ! Un vrai ! Raaaaaah ! J'en ai marre !

Gayeon semble également être du genre à ne pas parler de ses histoires. D'ailleurs, alors que j'avais réussi à faire rebondir le sujet sur elle, elle smash et le renvoie à nouveau dans mon camp. Je ricane doucement en secouant la tête comme pour dire « Roh... laisse tomber. ». Je prends mon verre et bois une grosse gorgée de boisson en souriant. Gayeon me regarde d'un air attentif, attendant impatiemment que je déballe tout sur la table. J'allais poser mon verre sur la table quand celle-ci dit : « Ah, fais gaffe. Y a un insecte à côté de ton verre ! » Je me fige dans mon mouvement en la regardant fixement. Je ne saurais trop dire combien de temps s'écoule là. Dix secondes ou dix minutes. Vraiment, je ne sais pas. Très lentement, je commence finalement à baisser les yeux vers la table. Un énorme gendarme, gros comme l'ongle de mon auriculaire, se déplace sereinement sur la table. Sur ma table ! Tout aussi lentement, je pose mon verre juste à côté de ce parasite. Oh mon Dieu ! Oh mon Dieu ! Qu'est-ce que je fais ?! Je déglutis bruyamment puis finalement, j'opte pour la réaction que n'importe quel autre personne aurait eu. « YAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! » Je fais un bond de trois mètres de ma chaise en criant à pleins poumons. Après quoi, je commence à courir dans tout le café en agitant mes mains en l'air, les yeux écarquillés par la stupeur. Je pense que si j'avais vu un fantôme, j'aurais agi exactement de la même façon.

Tout le monde dans le café s'est arrêté de manger, parler et boire pour me regarder avec surprise. Seul Kevin est plié en deux sur sa chaise, à rire comme un idiot. Monsieur est habitué à ce genre de réaction de ma part.

Je continue de courir sans m'arrêter pendant cinq longues minutes après quoi, depuis l'autre bout de la salle, je crie à Gayeon : « Tuuuuuuuuue le ! TUE LE ! » J'agite les bras et sautille d'un pied sur l'autre. Je hais les insectes ! Plus ils sont petits, plus je les déteste ! RAAAAAH !


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Lun 20 Avr - 23:41



 
Noah & Gayeon

Le hasard est notre ami


J'attendais avec impatience des infos croustillantes sur la vie amoureuse de Noah. Okay... c'était peut-être pour avoir une raison de me moquer de lui, mais j'étais quand même pas mal intéressée ! Seulement, « Roh... laisse tomber. » est sa seule réponse. Mmh... on va pas beaucoup avancer avec ça. Il n'a pas l'air de vouloir me révéler trop de chose le type, pas plus que moi. Bien dommage... Il affiche alors un sourire et engloutit sa boisson. Je lâche un soupir de mon côté, déçue du peu de révélation de sa part. Le coude sur la table et ma tête dessus je me met en position affalée. Arrive alors cet insecte dont je ne saurais dire le nom. Ce truc rouge avec des points noir qui fait 2mètres de long. Le genre d'insecte que les enfants collectionne, je crois bien. Je préviens mon ami qu'il est sur le point d'écraser ce truc avec son verre. Il me regarde pendant quelques temps, comme ça, bizarrement. Toujours tête appuyé, je suis prête à lui lancer un « quoi ? » quand Noah se met crier comme jamais je n'ai entendu personne hurler. En une seconde, plus de Noah. L'homme avec une voix si viril se transforme en trouillard, ahah, je rêve. Je reste d'abord figée, encore surprise par sa réaction. A vrai dire je le cherche dans tout le café, il passe d'un endroit à un autre en une seconde. C'est lorsque que je l'aperçois près du comptoir à l'autre bout de notre table que j'explose de rire. A m'en étouffer, je ris tellement que j'en tousse à en perdre mes poumons. Il est impossible de m'arrêter, c'est à peine si j’entends le froussard crier « Tuuuuuuuuue le ! TUE LE ! » depuis sa cachette. Je le regarde, c'est vraiment hilarant. Et je ris, encore et encore. Je n'ai d'ailleurs pas l'air d'être la seule : le bel homme qui n'est pas pâtissier est dans la même position que moi. C'est une situation des plus comiques. J'hésite à lui emmener l'insecte au nez, histoire de le faire courir un peu plus et de lui faire payer ces phrases du début de notre conversation qui m'ont vexées. L'envie me démange mes deux facteurs m'en empêche : de un, je suis peut-être taquine mais pas méchante et de deux, j'ai perdue la chose. Je ne manque d'ailleurs pas de le faire savoir à tout le café, et surtout à Noah :

- Je le trouve plus ! Il n'est plus sur la taaable !!
Au lieu de chercher je garde un œil sur Noah, histoire de m'assurer qu'il n'est pas en train de décéder sur place. Je m'approche de lui.

- Dis, ça va quand même ?
Je me retiens de rire en essayant quand même de le rassurer puis... non, je fini par m’esclaffer de nouveau. Etre au petit soin c'est pas mon truc, m'assurer le bien des autres non plus... J'efface les quelques larmes que m'ont provoqués cette situation décidément bien trop hilarante.
Tout le café à était attiré une fois de plus par notre star : Noah. C'est pas pour rien qu'il est étudiant en comédie, je vous le dit. Chaque visage est rivé sur notre beau comique.

Entre deux rires j'essaie de placer une phrase.
- Merci Noah, ça faisait longtemps que j'avais pas autant ris!

Décidément, ça aura été une fin d'après-midi mouvementé...

Spoiler:
 

(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Sam 9 Mai - 11:28



❝Le hasard est notre ami ❞
Noah & Gayeon

Cette saleté de Gayeon se moque ouvertement de moi alors que nous sommes en train de nous faire envahir par des satanés insectes ! Des rouges à points noirs qui plus est ! Et le rouge et le noir, ce sont les couleurs de qui ? De Sataaaaaaaan ! Sauf que bien sûr, tout le monde s'en moque ici, hein ! Tout ce qui importe c'est de se moquer du gars qui panique parce qu'il connaît la vérité ! Tsss tsss ! Dois-je rappeler que l'un des neuf catastrophe avant la fin du monde selon la Bible, c'est une invasion de sauterelles ?! Je continue de beugler à Gayeon de tuer cet germe de Satan quand celle-ci m'annonce avec toute la zénitude du monde qu'elle a perdu l'ennemi de vu ! Mon visage blêmie et je ne me sens pas du tout à l'aise ! Gayeon s'approche et me demande si je vais bien. Est-ce qu'elle s'inquiète vraiment pour moi ou... ? Et non ! Évidemment ! Cet tête de cochon se moque encore de moi ! Je fais une moue lorsqu'elle s'esclaffe de nouveau. Aaaaaah ! Franchement ! J'espère qu'elle s'étouffera avec sa langue de rire comme ça ! Je fronce les sourcils et m'apprête à rétorquer quelque chose sauf que la demoiselle s'arrête soudainement de rire pour me remercier. Me remercier de quoi ? De la faire rire. Ah. Bah. De rien. Je ne sais pas quoi répondre et reste un moment à la regarder, les yeux écarquillés. Je sais que je suis un petit rigolo mais on ne m'avait encore – AAAAAAAAAAH ! Ce putain d'insecte est sur l'épaule de Gayeon ! Il me nargue du regard et bouge les antennes dans ma direction. Je suis quasi sûr qu'en langage insecte, c'est l'équivalent d'un rire diabolique !

« Gayeon... Ne bouge surtout pas ! »

M'écriai-je avant de lui mettre une énorme tape sur l'épaule pour liquider le gendarme.

« GAME OVER, GENDARME ! »

Lorsque je retire ma main, l'insecte est tout écrasé sur le haut de Gayeon. C'est assez... Mmh... Dégoûtant pour être tout à fait honnête. Mais ! Grâce à ce sacrifice, un opposant est mort aujourd'hui ! Et même si l'on ne peut pas encore se vanter d'avoir gagné la guerre, la bataille d'aujourd'hui représente une victoire écrasante – sans mauvais jeu de mot.


©️ Pando


Bip !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Dim 10 Mai - 23:00



 
Noah & Gayeon

Le hasard est notre ami


Je ris encore et encore, à m'en faire mal à la mâchoire. D'ailleurs, je met mes deux mains dessus, comme pour la retenir. On entend que moi à travers tout le café, et Noah aussi, puisqu'il crie comme un fou. Les serveurs se sont aussi arrêtés, tout le monde s'est mis en mode « pause » pour observer le tableau que Noah nous offre. Je crois que le principal concerné n'apprécie pas vraiment que je marre ainsi. Le pauvre, je commence à avoir une pointe de pitié. Alors que je m'efforce d'arrêter de rire, Noah s'exclame de nouveau en criant de peur. J'explose de rire une nouvelle fois puis... [color=#ccccff]« Gayeon... Ne bouge surtout pas ! »[/colo] Son alarme me fait prendre peur, mon sourire s'efface en une seconde, je le regarde droit dans les yeux, les sourcils froncés, en l'interrogeant du regard : - Quoi, quoi, quoi ?? A mon tour je crie comme une dingue, je sens comme des chatouillement qui ne sont pas du tout agréables. « AHHHHHHHHHHHHH QUOOI ?? je n'ai pas le temps de tourner la tête ou de comprendre que Noah à déjà abattu l'ennemi. Il crie sa victoire en étant tout fier. Je le regarde fixement d'un regard sombre pendant environ trente secondes qui sont mines de rien, assez longue. Après quoi je saute sur Noah :

- YAH MAIS T'ES FOUU POURQUOI AVOIR CRIER TU M'AS FAIT PEUR ! Je le frappe (gentiment) sur le torse. Mon regard traduit ma haine du moment. Je me retourne et voit tout les yeux des clients braqué sur notre duo. J'ai envie de crier un « quoi » mais je me retient en tirant juste une grimace. Noah le fou à l'air de fixer mon haut. Je tourne légèrement la tête et baisse les yeux pour regarder également mon épaule qui semble attirer notre comédien. C'est alors que j'aperçois la bête encore là, tranquillement écrasé sur mon t-shirt. MON VETEMENT. Je ne peux m'empêcher de lâcher un énorme : « YAHHHH !» L'un des serveurs vient enfin vers nous et nous demande si tout va bien. Je le regarde de haut en bas : « tout aller bien jusqu'à ce qu'une bête décide de s'écraser sur moi. Je ne peux pas en vouloir à Nono parce qu'un c'était un (stupide) réflexe humain, mais j'ai la haine, c'est dégeu !
[color=#999966]Faut... faut que j'aille laver ça. [/colo]Je me dirige alors à pas lent vers les toilettes. Je prends un papier que je mouille puis tapote sur mon haut après avoir dégagé la bête dans la poubelle. Bwah ! Un frisson traverse mon corps. Je rejoins par la suite Noah dans le plus grand des calme :
Bon... on fait quoi maintenant ?

(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Dim 24 Mai - 12:36



❝Le hasard est notre ami ❞
Noah & Gayeon

Cette saleté de Gayeon se moque ouvertement de moi alors que nous sommes en train de nous faire envahir par des satanés insectes ! Des rouges à points noirs qui plus est ! Et le rouge et le noir, ce sont les couleurs de qui ? De Sataaaaaaaan ! Sauf que bien sûr, tout le monde s'en moque ici, hein ! Tout ce qui importe c'est de se moquer du gars qui panique parce qu'il connaît la vérité ! Tsss tsss ! Dois-je rappeler que l'un des neuf catastrophe avant la fin du monde selon la Bible, c'est une invasion de sauterelles ?! Je continue de beugler à Gayeon de tuer cet germe de Satan quand celle-ci m'annonce avec toute la zénitude du monde qu'elle a perdu l'ennemi de vu ! Mon visage blêmie et je ne me sens pas du tout à l'aise ! Gayeon s'approche et me demande si je vais bien. Est-ce qu'elle s'inquiète vraiment pour moi ou... ? Et non ! Évidemment ! Cet tête de cochon se moque encore de moi ! Je fais une moue lorsqu'elle s'esclaffe de nouveau. Aaaaaah ! Franchement ! J'espère qu'elle s'étouffera avec sa langue de rire comme ça ! Je fronce les sourcils et m'apprête à rétorquer quelque chose sauf que la demoiselle s'arrête soudainement de rire pour me remercier. Me remercier de quoi ? De la faire rire. Ah. Bah. De rien. Je ne sais pas quoi répondre et reste un moment à la regarder, les yeux écarquillés. Je sais que je suis un petit rigolo mais on ne m'avait encore – AAAAAAAAAAH ! Ce putain d'insecte est sur l'épaule de Gayeon ! Il me nargue du regard et bouge les antennes dans ma direction. Je suis quasi sûr qu'en langage insecte, c'est l'équivalent d'un rire diabolique !

« Gayeon... Ne bouge surtout pas ! »

M'écriai-je avant de lui mettre une énorme tape sur l'épaule pour liquider le gendarme.

« GAME OVER, GENDARME ! »

Lorsque je retire ma main, l'insecte est tout écrasé sur le haut de Gayeon. C'est assez... Mmh... Dégoûtant pour être tout à fait honnête. Mais ! Grâce à ce sacrifice, un opposant est mort aujourd'hui ! Et même si l'on ne peut pas encore se vanter d'avoir gagné la guerre, la bataille d'aujourd'hui représente une victoire écrasante – sans mauvais jeu de mot.[/Ga Yeon met un temps monstre à comprendre ce qu'il se passe. J'ai déjà fêté trente fois ma victoire dans ma tête avant qu'enfin elle ne réagisse et commence à me crier dessus. Roh la la ! C'est bon. Je sais que cela a du la surprendre mais c'était la seule option que nous avions ! Avec la force approximative d'un hamster, la demoiselle commence à abattre ses poings sur mon torse, ce qui me fait exploser de rire. Pourquoi faire tout un fromage de quelque chose comme ça ? Qui plus est, alors qu'elle n'a pas encore remarqué la bouillis d'insecte étalée sur son t-shirt. Mais ça ne tarde pas et dès qu'elle tourne la tête vers son épaule, elle lâche un énorme cri de dégoût. Je peux comprendre, je pense que si j'avais un truc pareil sur mes vêtements, j'aurais définitivement tourné de l’œil. Un serveur s'approche de nous, sans aucun doute interpellé par la situation – comme absolument tout le monde dans le café –, pour nous demander si tout va bien. Ga Yeon lui répond rapidement que oui pendant que moi, je me contente d'une petite moue. Nous venons tout de même de nous faire attaquer par un démoniaque gendarme.

Pendant que Ga Yeon se lave dans les toilettes, je vais parler un peu avec Kevin. Mon meilleur ami avait regardé la scène en se marrant depuis le début, mais je suis quasi sûr qu'il n'a rien compris. À la fin de mes explications, il se marre de plus bel en me traitant gentiment d'idiot. Ça va hein ! Excusez moi d'avoir un instinct de survie un peu plus développer que la norme ! Je soupire longuement avant que Ga Yeon ne revienne. Propre comme un sous neuf, celle-ci me demande ce que l'on fait maintenant. Je jette un rapide coup d’œil à Kevin puis reviens sur la demoiselle. Je n'en sais absolument rien. En tout cas, je ne reste pas dans ce café où je suis susceptible de me faire attaquer par une meute de gendarmes revanchards.

« Je pense que je vais rentrer. Tu veux que je te raccompagne ? Enfin si tu vis sur le chemin. »

Lui proposai-je gentiment. Je pense que Kevin va rester encore un moment puisque je repère quelques potes à nous arriver mais pour la forme, je lui demande ce qu'il veut faire. Bien sûr, comme je l'avais prédit, il m'annonce qu'il rentrera un peu plus tard. Ce n'est pas pour rien que l'on est ami lui et moi ! Je me lève et regarde Ga Yeon en l'interrogeant du regard. Elle n'a pas fini sa commande mais si elle demande à l'emporter, je pense que ça peut le faire. Qui plus est, on doit être ravi de se débarrasser de nous.


© Pando


Dernière édition par Baek Noah le Lun 15 Juin - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité



Invité
MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   Sam 30 Mai - 14:04



 
Noah & Gayeon

Le hasard est notre ami


Bon... on fait quoi maintenant ? Après m'être lavée je retourne vers mon ami pour en savoir plus sur ce qui va arriver. Doit-on quitter le café ? Commander encore des gourmandises ? Je le laisse prendre la décision.
A mon arrivé au Charlie Brown Cafe j'étais loin d'imaginée tout les événements auxquels nous avons fait face jusqu'à maintenant, tout ces regards que l'on nous a lancé. Les fous rires que je me suis prise. J'étais septique sur la personnalité de Noah et je ne l'aimais pas vraiment au début de tout ça, mais après plus d'une bonne heure à rire ainsi, mon avis a bien changé. Il est maintenant une drôle personne et un super accompagnateur pour une fin de journée difficile. Malheureusement il était temps pour nous de rentrer parce que 1) le café ne voudrait sûrement plus de nous comme client et de 2) je devais préparer à manger pour ma coloc avant qu'elle ne me crie dessus. Si Noah ne m'aurait pas fait remarquer qu'il est temps de partir, je serais rester encore longtemps en sa compagnie !

- Oui, faut aussi que je rentre pleins de choses à faire... répondis-je d'un ton triste. Je lui souris et continue : « Ne t'embête pas et puis il faut prendre le bus et tout pour aller jusqu'à chez moi, mais je t’inviterai un de ces quatre pour encore se goinfrer de gâteaux! » Sans rien lui dire je me dirige vers le comptoir où je demande trois pâtisseries : une dans une boîte et deux dans une autre. Rapidement je me tourne vers Noah et lui présente la petite boîte contenant un délicieux gâteau au chocolat : « Tiens ! Un dernier pour la route, merci de m'avoir fait rire ! » Les deux autres je les réserves pour ma Mieko qui a du avoir une lourde journée aujourd'hui et qui est tout comme Noah et moi, une grande gourmande. Finalement j'affirme à mon nouvel ami que je part en le saluant de ma main libre et d'un grand sourire. Je fais un merci des lèvres parce qu'il le mérite pour m'avoir fait autant rire. Je sors alors du Charlie Brown Cafe. Ce fut une super fin de journée !
Spoiler:
 
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le hasard est notre ami   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le hasard est notre ami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daily Incheon :: Hors jeu :: Topics (RP) archivés-